Blog

Je vous l’avais bien écrit…

Aujourd’hui paraît la réédition, en poche, de mon livre “Je vous écris du front de la Somme”, aux Liens qui libèrent. Avec cette préface, inédite, en accès libre.

Quartiers d’été

Après le meurtre de Nahel, et les émeutes qui ont suivi, retour sur le terrain, dans les quartiers d’Amiens. Tournée des grands brûlés, drogue dans les cages d’escalier, contrôles des policiers, héros contre la fatalité… avec, en toile de fond, un pari humaniste oublié, avec lequel renouer.

Nahel : l’apaisement, mais comment ?

Depuis trois jours et la mort de Nahel, 17 ans, tué par un policier, le pays s’est embrasé. L’apaisement attend une réponse politique, qui ne met pas la poussière sous le tapis des amertumes et des colères, qui n’émet pas de promesses en l’air, mais qui sait entendre et s’amender.

Carnet de Dépu’Tour : la France debout

Ce texte ne cause pas de la cour des grands mais de la vie de gens. De Choukry, de Marie-Jo, d’Océane… à qui j’ai prêté mon oreille pendant quatre jours de Dépu’Tour.

D’une France qui se tient debout et qui a de l’avenir.

"Emmanuel Macron vend des illusions : il n'y a aucun redressement industriel aujourd'hui"

Industrie : ma réplique à Emmanuel Macron

“Macron vend des illusions. La part de l’industrie dans la valeur ajoutée a baissé de 14,3% à 12,7% depuis sa prise de fonction. Et ça continuera si on ne se saisit pas des bons outils : retrouver un Etat stratège, penser notre industrie par filière, appliquer des protections commerciales.”

Je vous l’avais bien écrit…

Aujourd’hui paraît la réédition, en poche, de mon livre “Je vous écris du front de la Somme”, aux Liens qui libèrent. Avec cette préface, inédite, en accès libre.

Quartiers d’été

Après le meurtre de Nahel, et les émeutes qui ont suivi, retour sur le terrain, dans les quartiers d’Amiens. Tournée des grands brûlés, drogue dans les cages d’escalier, contrôles des policiers, héros contre la fatalité… avec, en toile de fond, un pari humaniste oublié, avec lequel renouer.

Nahel : l’apaisement, mais comment ?

Depuis trois jours et la mort de Nahel, 17 ans, tué par un policier, le pays s’est embrasé. L’apaisement attend une réponse politique, qui ne met pas la poussière sous le tapis des amertumes et des colères, qui n’émet pas de promesses en l’air, mais qui sait entendre et s’amender.

Carnet de Dépu’Tour : la France debout

Ce texte ne cause pas de la cour des grands mais de la vie de gens. De Choukry, de Marie-Jo, d’Océane… à qui j’ai prêté mon oreille pendant quatre jours de Dépu’Tour.

D’une France qui se tient debout et qui a de l’avenir.

"Emmanuel Macron vend des illusions : il n'y a aucun redressement industriel aujourd'hui"

Industrie : ma réplique à Emmanuel Macron

“Macron vend des illusions. La part de l’industrie dans la valeur ajoutée a baissé de 14,3% à 12,7% depuis sa prise de fonction. Et ça continuera si on ne se saisit pas des bons outils : retrouver un Etat stratège, penser notre industrie par filière, appliquer des protections commerciales.”