Toute l'actualité

Ruffin femmes de ménages Grandes gueules

Que notre société écrase les plus fragiles, on devrait l’accepter ?

« Combien ça coûterait à l’Etat, aux entreprises, on me demande, de payer les femmes de ménage correctement ? » Là n’est plus la question : c’est un impératif moral. Comme député, nous sommes payés 5800 euros, et agents d’entretien seraient à 800 euros par mois ? Qui peut l’accepter?

Pour les femmes de ménage, le zéro absolu d'En Marche !

Pour les femmes de ménage, le zéro absolu d’En Marche !

Ca a cogné en Commission. On sait pour qui on se bat : Patricia et ses collègues, qui à 5h du matin nettoient la salle « à fond, à fond, à fond », pour 740€ par mois. Elles seront là demain matin. Et pour le même tarif : En Marche ! a vidé ma proposition.

Femme de ménage Bourdin

Grazziela, femme de ménage à l’Assemblée nationale à 740 euros par mois

Ce qui me fait me lever le matin, c’est l’indécence. L’indécence, des femmes de ménage qui se lèvent à 5h du matin, prennent deux bus, pour laver les bureaux de l’Assemblée nationale sans que personne ne les voit, à 740 euros par mois. Et l’indécence par le haut, les milliards qui pleuvent sur quelques-uns, même par temps de crise…

Avec vous, on se bouge !

Faut pas que causer, il faut se bouger aussi. Secouer la couenne des administrations. Qu’elles ne se disent plus : « Ah, on n’a pas

echine

Ne pas courber l’échine !

Durant ma campagne, c’était mon engagement permanent : « Devant les ministres, devant les PDG, je ne me dégonflerai pas. Je ne courberai pas l’échine.

Révoquez votre député ?

D’après vous, je ne fais pas le boulot ? Je passe mon temps à roupiller à l’Assemblée ? Ou au contraire, je fais trop de

bs2 fete a macron

Bulletin Spécial : L’élan vital !

Un deuxième bulletin spécial pour la Fête à Macron avec au menu : les comités locaux, la manif pot-au-feu, l’élan vital et le pôle culturel

spiderman multinationales

Spiderman face aux multinationales !

Spiderman face aux multinationales : un nouvel épisode du feuilleton secret des affaires. Retrouvez l’intégralité de l’intervention de François Ruffin sur la motion de rejet