illu qag retraites

Retraites : touche pas au grisbi !

Le smicard perdra 20% de sa retraite, la fonctionnaire -15%, le salarié du privé -23%. Pas touche, en revanche, aux 300 milliards de revenus financiers, aux dividendes qui ont triplé… Les dividendes des actionnaires, c’est tellement sacré que le ministre n’ose même pas les mentionner. Que ça demeure tabou, le point aveugle du débat.

Bulletin mobile et automobile !

Pourquoi je vais sécher un peu beaucoup l’hémicycle : j’ai arraché une mission d’information sur les « métiers du lien », d’où mon passage ce matin chez une assistante maternelle puis une auxiliaire de vie sociale.

Je vous fais donc mon bulletin en route, avec du Whirlpool, du Macron, du Ecopla, du 5 décembre et de la cravate.

robin des bois a l'envers

Retraites : "Robin des bois à l'envers"

« Le système par point, en réalité, ça permet une chose, qu’aucun homme politique n’avoue. Ca permet de baisser chaque année le montant des points, la valeur des points, et donc de diminuer le niveau des pensions. » François Fillon.

edouard philippe

Pas un mot de compassion

Dans l’hémicycle, nous nous levons pour des policiers, des pompiers, peu importe l’uniforme. Pour la France en jaune : pas un mot de compassion.
Depuis douze moi, pour les Français en jaune, le gouvernement n’a eu que des « silences complices ».

ecopla

Ecopla: "Non non rien de rien, je ne regrette rien"

C’est avec fierté que je regarde ce moment de mon histoire : parmi les choses que je fais le mieux, que j’aime le plus, me tenir aux côtés d’hommes et de femmes qui luttent, debout, qui tentent, qui échouent, qui se relèvent, Christophe, Karine et les autres, et on ne viendra pas jeter la honte sur cette aventure humaine, magnifique, ces instants magiques, ces instants d’humanité.

Whirlpool Amiens Macron

La bataille de Whirlpool, épisode 3

Venir il y a deux ans dire aux salariés qu’ils tous seront repris, c’est nous prendre pour des cons.
Venir dire aujourd’hui qu’il est déçu, c’est nous prendre pour des cons une deuxième fois.

Pour le droit d’uriner en paix

Dans les gares, les centres commerciaux, le métro, les pompes à essence, les écrans publicitaires saturent l’espace public. Jusque dans le dernier coin privé : les WC. Nous proposons (très sérieusement), d’interdire les écrans de pub dans les toilettes.