Une question de vaisselle

Ma question s’adresse au ministre de la faïencerie.

Mercredi dernier, le pays apprenait la nouvelle : pour leur palais, Brigitte et Emmanuel Macron vont acheter – je cite – « 900 assiettes de présentation et 300 assiettes à pain, correspondant » – je cite toujours – « à l’idée du changement porté par la Présidence ».

Je m’en félicite.

Même si j’ignore, pour ma part, à quoi ressemblent des « assiettes de présentation » et des « assiettes à pain ».
Ce ne sont pas, à coup sûr, de vulgaires écuelles : il en coûterait, en effet, plus de 500 000 €.
Des démagogues s’en sont émus.
De mon côté, je le dis tout net : ça n’est rien, un demi-million.
Peu importe le prix, pourvu que nos majestés de l’Elysée dînent en toute dignité.

Le même jour, ce mercredi toujours, le chef de l’Etat pestait : « On y met un pognon de dingue ».
Il ne songeait pas à sa vaisselle.
Ni aux 93 milliards de bénéfices du Cac 40.
Ni aux 47 milliards de dividendes versés aux actionnaires.
Il évoquait les aides aux mères célibataires.
Aux chômeurs multi-licenciés.
Aux accidentés de l’emploi.
C’est ainsi. Les pauvres coûtent trop cher.
Leurs prestations sont un gouffre pour la Nation.

A nous d’aider le président dans sa pédagogie.
Pour que les Français comprennent ce principe Macronéconomique : quand on donne aux pauvres, c’est du gâchis. Quand on donne aux riches, c’est de l’in-ve-sti-sse-ment.

De ce côté, depuis un an, vous avez énormément investi.
Votre gouvernement a supprimé l’Impôt sur la Fortune, a diminué la taxe sur les dividendes, et en finira bientôt avec l’exit tax.

Mais c’est pour le bien de la France.
Et je suis confiant : le peuple est bon.
Le peuple est généreux.
Après la hausse de la CSG, après la baisse des allocations logement, après la suppression des contrats aidés. Le peuple est encore prêt à quelques sacrifices.

Alors, ma question : quelles nouvelles mesures comptez-vous prendre pour que tous nos amis fortunés puissent changer leur faïencerie ?

François Ruffin

François Ruffin

Né à Calais, j'ai grandi à Amiens. J'y ai fondé le journal Fakir, puis réalisé le film Merci patron !. Élu sous l'étiquette Picardie debout ! (FI, PCF, EELV, Ensemble), je continue à jouer tous les dimanches en vétéran avec l'Olympique amiénois et à m'occuper de mes deux enfants, de 5 et 8 ans, en garde alternée.

Rejoignez-nous !

Je ne vous promets pas la lune, mais face aux puissants, je m’engage à ça : ne pas courber l’échine, me tenir droit.

Sur le même thème :

32 réponses à “Une question de vaisselle”

  1. martinez maria 19 juin 2018 à 16:05

    Angle de l’humour & dérision. Au point où on en est (l’oligarchie ose tout sans honte ni faux semblants) faut passer à l’approche guignol.Ridiculisons les, sans retenue. Excellent !

    Répondre

  2. Marquer pierre 19 juin 2018 à 17:22

    Merci beaucoup !
    Pierre – infirmier en soins palliatifs.

    Répondre

  3. Bravo François, quel courage!! Je vous admire d’oser affronter cette oligarchie pleine de vanité, prête à tout faire en toute impunité, sans honte, sans gêne, sans empathie ni compassion. Heureusement que vous êtes là à dénoncer sans cesse ces abus.. Vivement le 20% de masse critique qui fera qu’un jour tout ça changera.. On a coupé la tête au roi il y a quelques siècles, l’histoire et la vie ne sont qu’un éternel recommencement.. Vos alertes sont les prémisses.. Vivement que le peuple se réveille et vous suive..

    Répondre

    1. Je trouve toujours les réponses faîtes à François Ruffin par le gouvernement lamentables,mais de qui se moque t’on ? pitoyable que la France en soit la .

      Répondre

  4. Bruno BOCQUET 19 juin 2018 à 19:02

    C’est remarquablement tourné. Merci de m’avoir fait rire, même un peu jaune…

    Répondre

  5. Marija KEROUANI 19 juin 2018 à 20:09

    Merci Monsieur Ruffin, j’aurais pu dire François sans que cela ne signifie nul irrespect, bien au contraire, mais je n’ose plus car j’ai trop peur que « Monsieur le Président de la République » l’apprenant ne vienne en personne défendre votre honneur dans l’hémicycle, et je n’ai même pas l’excuse d’être une adolescente révolutionnaire… Bref, merci de m’avoir fait sourire en relatant si bien ce qu’est la Macronéconomie, un sou-rire jaune cela va sans dire. Allez, tant pis je suis sans doute une révolutionnaire, salut François et à vous lire !

    Répondre

  6. Arlette Meunier 19 juin 2018 à 21:22

    dérision !!!!

    L’assiette des impôts changent, alors allons changeons les assiettes de l’Elysées ! mais compte -t-on la casse dans tout cela ! et que faire des vieilles assiettes celles de Chirac, vont -elles être vendu aux enchères dont on fera don aux pauvres, ou encore passeront-elles au pilon ? nous vivons une époque formidable !!!!

    Répondre

  7. CHAUVET Michel 19 juin 2018 à 22:16

    Il faut beaucoup de courage pour affronter ces sinistres individus qui vont essayer, une fois de plus, de faire passer un élu des travailleurs pour un clown faisant son numéro… Ils ont malheureusement souvent réussi. Mais il faut tenir bon avec tous nos soutiens. Bien vu le fait que la classe dominante ne se cache plus, Sauf derrière la « crise » le manque d’argent et la mondialisation qui rendrait inéluctable toutes ses mesures inégalitaires.

    Répondre

  8. M.Ruffin,vous êtes le seul à dénoncer des abus innommables.BRAVO à vous.Les députés LREM sont donc en accord avec ces dépenses inconsidérées ? Quelle honte ! Aucun mouvement d’hostilité du côté des autres opposants.L’assemblée Nationale serait donc si anesthésiée? Je suis scandalisée par la léthargie de tous ,les réponses indécentes de Grimaud ,des momies qui constituent ce gouvernement. Quand les français se réveilleront-ils? Les précaires ne disent rien ,figés dans leurs problèmes ,les autres,en égoïstes, craignent de perdre leur semblant de confort qui leur reste .BRAVO POUR VOTRE COURAGE ,BRAVO POUR VOTRE STYLE .BRAVO POUR CE QUE VOUS ËTES .BRAVO POUR CE QUE VOUS DÎTES.

    Répondre

    1. Andrée Louise 21 juin 2018 à 00:56

      Faut pas généraliser ! Ça dépend des ‘précaires’.. Il y en a qui font beaucoup de choses. Il y a quand même eu 60% d’abstention au 1er tour ! Et il n’y a pas 60% de ‘précaires’.. Alors !? Il y avait une brèche à cette élection. il y a des ‘précaires’ qui l’ont vue et il y a des ‘pas précaires’ qui n’ont rien vu.. des anarchistes qui ne votent pas.. des je je-m’en-foutistes qui n’ont pas que ça à faire et puis ça sert à rien etc.. En attendant Il n’y a pas que des précaires qui ont au final voté Macron en ne votant pas !

      Répondre

  9. Dekimpe Alain 19 juin 2018 à 23:07

    Vous êtes un des rares arbres vivants dans cette forêt pétrifiée
    Merci pour votre courage et votre ténacité.!!!!!!!!

    Répondre

  10. Brisons la vaisselle de l’Élysée !
    (revendication d’un sabotage à venir)

    Émailleurs, fileurs-doreurs, dessinateurs d’épures, poseurs de fonds et dessinateurs-modélistes, nous sommes des employés des deux sexes de l’établissement public Sèvres & Limoges – Cité de la céramique. Nous voulons faire part de notre indignation devant les discours tenus au sujet de la commande du nouveau service « Bleu Elysée » pour un montant total de 500 000 euros. De la directrice générale de la Cité à certains délégués syndicaux, on prétend justifier cette dépense somptuaire en invoquant une « démonstration de l’excellence française » et le sort des 200 employés, professeurs et apprentis d’une maison « qui lutte sur un marché très dur ». Nous sommes en effet fiers du savoir-faire collectif que l’entreprise étatique contient dans ses murs depuis quatre siècles. Mais nous savons que ce savoir-faire n’a été développé ni par les gouvernants, ni par les bureaucrates que les monarques puis les présidents ont placé à la tête de notre collectivité. Son patrimoine ce sont nos prédécesseurs qui l’ont créé depuis trois siècles, et c’est nous qui le faisons prospérer.
    La suite : https://lundi.am/brison-la-vaisselle-de-l-elysee

    Répondre

  11. Le comportement de ce gouvernement est affligeant, qui peut croire qu’en servant le capitalisme mondial, les humains en général en profiteront.
    Les quelques avantages qu’ont eu dans le temps les pauvres, ont été disputés âprement à des bourgeois de l’époque qui avaient peut être encore quelques scrupules à se servir des pauvres.( serf-servir).
    A ce jour, le monde de la finance est complètement dematerialisé, et la personne morale, n’a aucune empathie envers ses serviteurs. Le statut d’esclave est il acceptable par tous les humains non décidants?
    Ou faut il les débaptiser en humains de deuxieme classe, ou en animaux supérieurs.
    A ce stade de développement, l’humanité n’est pas encore sortie de la bestialité, et le dialogue, qui est justement l’apanage de l’intelligence ne sert toujours à rien; en parlant aux enmarches, on parle aux murs.
    Une fois de plus, la violence prendra le dessus, avec tous ses avatars.

    Répondre

  12. Anita Cretegny 20 juin 2018 à 09:56

    Bravo la satire ! Bravo François Ruffin !

    Répondre

  13. Soit 416€ l’assiette, youpi je peux m’en offrir une avec mes 500€ d’ASS.
    griveaux… (je n’ai même pas envie de mettre une majuscule ou un mr) et les autres qui se marrent souvenez vous de 1792!!!!
    Moi, de voir sa, ca me fait pleurer, mais le jour ou je n’aurai plus rien à perdre…

    Répondre

    1. Jérôme AUBAGUE 26 juin 2018 à 00:31

      « Ha ça ira, ça ira, ça ira, les aristocrates….. » Je pense qu’il va falloir reprendre urgemment en canon ces mélodiques refrains révolutionnaires aux oreilles de nos chers politicards véreux et plus méprisant les uns que les autres du peuple français !! Et faire tomber quelques têtes pourrait peut-être aider ces pauvres agneaux égarés à rentrer « dans le rang » !!

      Répondre

  14. collignon gilles 20 juin 2018 à 12:43

    porteur de paroles du 16 juin sur le marché de crest :
    avez-vous besoin des Services Publics ?
    les réflexions des gens ont été notées sur des assiettes en carton (50 assiettes dédicacées !) que nous enverrons les unes après les autres à mr et mme Macron à l’élysée pour remplacer le service à vaisselle « désuet »… beaucoup moins cher que celui de Sèvres à 500000€ ! je vous invite à envoyer chacun votre assiette avec vos propres doléances à l’adresse :

    Monsieur le président de la République 55 rue du Faubourg St Honoré 75008 Paris (port gratuit !)

    Répondre

  15. Merci François pour ton audace et cette pensée libre qui semblent en déranger plus d’un….je suis prête pour le changement, plus rien à perdre, tout à gagner…Tiens je vais peut être essayer la Présidence en 202….histoire d’encourager l’artisanat local…

    Répondre

  16. Eliane Sarasin-Cerveau 20 juin 2018 à 17:08

    Merci M Ruffin de faire votre travail de député que la majorité des députés ne fait pas. Je vous félicite donc et vous encourage à persévérer

    Répondre

  17. Christian Ferrarese 20 juin 2018 à 18:29

    Bravo François toi seul est courageux

    Répondre

  18. Andrée louise 21 juin 2018 à 01:01

    Faut qu’il pense à acheter des verres aussi, si les banques lui ordonnent d’inviter Poutine et sa femme.. Les russes sont réputés pour casser beaucoup de verres.. à l’apéro.. Là c’est juste pour recevoir Netanyahu et ses gardes du corps qu’il faut beaucoup d’assiettes..
    C’est d’un nul !

    Répondre

    1. Imaginons nous que ceci n’est qu’une partie infime de l’iceberg.. Vé qu’ils osent dire et montrer. Moi, suis partante pour un mouvement déblocage : refus de payer ses impôts et ne pas.mettre.du.gasoil trois jours.. Couper la pompe et rester chez soit…. Aucune activité
      Que les fainéants paralysent la France.. C’est un enfant roi qui joue au petit.prince

      Répondre

  19. Louis GROSSO 21 juin 2018 à 13:53

    Merci de vos actions et de vos paroles
    Peut-être suggérer une subvention nationale pour appareiller toutes ces personnes politiques qui n’entendent pas vos propos, ou qui ont l’air de ne pas entendre

    Poursuivez vos actions , elles finiront par apporter des résultats

    Répondre

  20. Grivaud nous dit par :
    –  » Faire votre cinéma que vous avez touchez dans le mille !
    Toutefois, ils s’en fichent- ROYALE !
    Oui L’Ordo c’est le cynisme pur, il s’installe et vous pouvez tout dire, arguments avec, ne sert à rien :
    Si je n’avais pas d’enfant, famille, je ferai cela :
    action directe, ferait sauter ces salops !
    Car ce sont eux qui vont faire sauter l’humanité pour l’algorithme sacré, leurs vente pourries de logiciel en support (Hospitalier, dernier contact humain pour se débarrasser du malade, son coût, la tech à deux balles et toute la merde, dîtes leur, s’enrichissent seulement, ceux qui s’intéresse aux savoirs – Elle ne décrète pas en chiffre, il tire ses mots de l’humanité car quand il n’a plus que des chiffres, il ne parle plus, devient plus que le fou – capital sauvage, mais un lion prêt à vous bouffer, de tout pour se nourri, derniers caprices misérables avec ! Réveillons nous tous – Qu’un seul homme, dès ses cinq décide, l’âge sadique, de ne plus vivre avec ses parents est prêt à vendre père et mère, se fout de vos états d’humeur, souhaits, palabres, Oui !
    Observez nos Ministres quand vous dénoncez, ils s’en moquent et n’ont honte de rien, sous le nez de tous ?
    Ils sont ostensiblement vulgaires, l’argent, le sexe, tout ce qui est vulgaire, dégouline, ils s’en moquent, le sacré du sacré avec, comment, c’est une école, en – celle ordo – Catholiques ont ce sens inouï que tout revient de cet ordre là, à quelques uns, ne regardent, s’émeuvent pas des conséquences, des laisser sur le carreaux, pas un critère sinon, déjà obsolète, ils sont le vieux monde, pourtant pratique une guerre offensive avec des moyen s plus durs, cruels que nous pouvons imaginer !

    Répondre

  21. Corriger les fautes comme celles – ci :
    milles autres regardent sans vraiment réagir aux conséquences réelles, installées durablement, modifiera l’humanité dans sa façons d’être, faire humanité, sens !

    Qu’un seul homme, dès ses cinq an décide, l’âge sadique, de ne plus vivre avec ses parents est prêt à vendre père et mère, se fout de vos états d’âme, humeur, souhaits, palabres, Oui !

    pas un critère sinon, déjà obsolète, ils sont le vieux monde, pourtant pratiquent une guerre offensive avec des moyen s plus durs, cruels que nous pouvons imaginer !
    etc.
    dîtes leur, s’enrichissent seulement, ceux qui s’intéressent aux savoirs, etc.

    Supprimer premier texte, le deuxième est plus complet avec des vidéos intéressantes sur le sujet !

    https://youtu.be/hWPaFUEgZfc
    https://youtu.be/9r3JnbTJt1I
    https://youtu.be/Tn0mmzxuiM4
    https://youtu.be/_crHeUP9nxA
    https://youtu.be/VW0eQzrgiMY
    https://youtu.be/xeG-azZ41f8 intro jusqu’à …
    https://youtu.be/_C6xPoZ0Oxc

    Répondre

  22. N’incite pas l’action directe – Entendons nous bien, je suis tellement en colère !
    Ne jamais faire cela, mais bloquer le pays, Oui pour les faire plier – sec !
    Corrigez les fautes, crevée et super étourdie !
    Merci !

    Répondre

  23. Thomas Rousseau 25 juin 2018 à 17:33

    Ils semblent s’en foutre complètement !
    Ça vous fait quoi ?

    Répondre

  24. De ce fait, pourrait-on proposer de déduire nos frais de vaisselles de nos impôts sur le revenu ? Sans vouloir abuser d’une obole fiscale, cette année j aurais besoin de quelques verres à pied.
    Le pauvre que je suis à soif et les gobelets en plastique sont pleins de BPA.
    Je ne voudrais pas tomber malade et profiter encore plus des prestations sociales.
    Merci

    Répondre

  25. Coucou,
    Dans cette surenchère permanente, celle qui consiste à faire pipi plus loin que les voisins, nos dirigeants sont passés maîtres depuis longtemps..
    Le pire à constater c’est la réponse du commis. Oser parler d’artisanat, de tradition culturelle, etc
    Infecte mentalité, cynisme absolu, tout est bon pour ceux qui ne cachent plus leur haine de la populace.
    Tous corrompus, mais tous ensemble. Tous détenteurs de tous les droits, de toutes les forces.
    Concepteurs d’un jeu de société de plus en plus absurde, qui mènera inéluctablement à leur chute.
    Le tout est de savoir quand.
    S’il est évident que l’urgence cogne à nos portes, ils continuent quand même à tout détruire, comme les infects petits enfants qu’ils furent et sont encore.
    Ils se parent de toutes les qualités mais en fait ils brillent par leur incroyable médiocrité.
    Révolution…

    Répondre

  26. Seguin Ghislaine 3 juillet 2018 à 09:38

    Est ce que quelqu un sait où est rangée la dernière guillotine ? Faudrait pas qu elle rouille…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Restez informés

Dossiers chauds

Les articles clés