Serez-vous les paillassons de Macron ?

Puisque, comme d’habitude, vous applaudissez, puisque vous faites la claque en cadence, je voudrais m’adresser vous, chers collègues, chers collègues de la majorité : Quand retrouverez-vous un peu de dignité ? Ou resterez-vous les paillassons de Macron ?
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur reddit
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur reddit
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print

« Une étude d’impact insuffisante… Des projections financières lacunaires… Un flou sur l’âge de départ à la retraite, sur le taux d’emploi des seniors, sur les dépenses d’assurance-chômage… » Ce n’est plus votre opposition qui le dit. C’est désormais l’avis, officiel, du Conseil d’Etat : vous faites n’importe quoi.

La plus haute juridiction française juge – je la cite – la « situation d’autant plus regrettable qu’il s’agit d’une réforme inédite depuis 1945 et destinée à transformer pour les décennies à venir l’une des composantes majeures du contrat social ». C’est ce contrat social qu’on joue à la roulette législative ! Les retraites, les retraites des Français, les retraites des millions de travailleurs, sont jetées dans une tombola improvisée.

Et pourquoi ? Parce que tel en est, à l’Elysée, le caprice du prince. Mais il est seul. Vous marchez seuls. Seuls contre la rue. Seuls contre les avocats et les hospitaliers, seuls contre les enseignants et les ouvriers, seuls contre les cheminots et les danseuses de l’Opéra. Seuls, ici, contre la droite, seuls contre la gauche. Seuls, surtout, contre les Français, seuls contre les deux tiers des salariés. Seuls contre les syndicats, et maintenant seuls contre le Conseil d’Etat ! Seuls, seuls, seuls.

Et c’est ainsi, retranchés dans vos palais, que vous prétendez réformer la France ? En faisant rentrer la loi à la matraque ? A coups de LBD ?

Puisque, comme d’habitude, vous applaudissez, puisque vous faites la claque en cadence, je voudrais m’adresser vous, chers collègues, chers collègues de la majorité : quand retrouverez-vous un peu de dignité ?

Oui, pourquoi le chef de l’Etat peut nous envoyer un machin aussi mal fichu ? Avec une étude d’impact truquée ? Un texte à trous, avec vingt-neuf ordonnances, vingt-neuf ! ? Pourquoi le caprice d’un prince prend force de loi ? Parce qu’il sait que vous êtes là, chambre d’enregistrement des désirs du président. Que vous serez là comme des carpettes, à voter n’importe quoi, les yeux fermés.

Oui, souvenez-vous, il y a deux ans, vous promettiez « d’écouter la société civile », et à la place vous la brutalisez ! Vous vous engagiez à « renouveler la politique », et vous voilà les paillassons de Macron !

Alors, je vous en conjure, mes chers collègues, pour vos électeurs, pour votre fonction, pour vous-mêmes : retrouvez-vous un peu de dignité, et de liberté !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur reddit
Partager sur whatsapp
Partager sur email

13 réponses

  1. Bonjour monsieur Ruffin,
    Oui tous les gouvernement sont bien des escrocs, vue que leurs lois sont faite que pour leur famille a chaque fois, les preuves s’accumules. Je ne peut rien dire pour l’instant de plus mais je vous demande d’arrêter de vous en prendre au président car tous les autres avants ont pris a causse de se système qui détruit les français. Tous le monde fait comme ils peuvent et pour ma par f’ai donner très cher pour en arrivée la pour tous les français, je ne parle pas d’argent mais bien de toute ma vie, ma famille, mon honneur … Arrêter de vous diviser pour l’avenir de la france et de la planète merci d’être humain. Je vous remerci également pour la main que vous m’avait tendu je ne l’oublierait jamais.
    Cordialement

    1. comment pouvez vous avoir de la compassion pour des bandis , des voleurs , regardé le programme de soit disant président qui n’a plus de sens que son orgueil et faite une comparaison avec la situation actuelle .
      arretez de jouer à oui oui

  2. François c’est Romuald Dariot. Évidemment je sais que ce n’est pas la bonne catégorie mais il s’agit d’un cas de force majeure.
    J’habite à la Réunion, je vous contact d’urgence
    L’épidémie du Coronavirus est extrêmement grave j’ai beaucoup d’informations à vous transmettre. Je vous admire et je sais que vous serez à l’écoute. Ce n’est pas un virus mais une arme de destruction massive qui se propage grâce au déni et à la désinformation.
    J’aurai à cœur de vous en dire d’avantage. Vous pouvez me joindre 7/7 ou 24/24 voici mes coordonnées 0693 30 39 70 romualddariot@gmail.com

  3. Monsieur Ruffin,
    Une chose me ferait vraiment plaisir : vous voir le nouveau locataire de l’Elysée. J’aurais, enfin, l’impression que homme humaniste et honnête se trouve à la tête de notre pays. Avant qu’intervienne une modification de notre Constitution qui éviterait la situation dans laquelle nous nous trouvons : un président mégalomane et une Assemblée majoritairement « aux ordres ».
    J’ai une crainte, aussi, pour les élections municipales pour lesquels les candidats LREM avancent masqués, soit disant « sans étiquette », avec des programmes qui, comme le dit l’adage, n’engagent que ceux qui y croient. Je suppose qu’en cas de victoire, ces candidats révèleront haut et fort leur appartenance.
    Pour finir, je vous remercie de vos interventions, qui sonnent juste, à l’Assemblée Nationale et j’ai beaucoup apprécié vos échanges avec Olivier Besancenot et Marine Tondelier sur Médiapart le 15 janvier.

  4. Bravo Monsieur, je pense que votre groupe FLI avec les communistes êtes les seuls à défendre réellement les citoyens d’en bas de l’échelle.

  5. Très bonne intervention. Désolée de cette question qui a déjà due être posée un tas de fois, mais qui est cette députée blonde placée à sa gauche que je vois toujours lever les yeux aux ciel et se moquer des interventions de M. Ruffin ? C’est absolument frustrant de voir ses réactions infantiles et la légèreté avec laquelle elle semble prendre toutes les questions sérieuses dont il traite, et je suis curieuse de voir ce qu’elle accomplit ou propose elle-même. Évidemment même le premier ministre a ces mimiques, on n’est pas près d’être sauvés avec des comportements pareils.

  6. Il est évident que le maCrONcastagneur n’a pas été élu seulement par ses propres électeurs de base. De cela, il s’en fout totalement. Le seul objectif qu’il devait atteindre pour ses mentors les milliardaires, c’était de rafler le pouvoir. Ce que n’ont pas compris, ou plutôt n’ont pas voulu comprendre tous ceux qui ont mis son bulletin « contre » le pen. Sauf que sur les bulletins il n’était pas précisé « votre contre », donc POUR. Nous avons un système d’élections, en particulier législatif, qui n’a rien de démocratique. Nous sommes la copie conforme de l’ancien régime monarchiste, y compris au niveau judiciaire. Pire : avec une étiquette « démocratique » parce que nous avons « droit » au chapitre une fois tous les cinq ans. Aujourd’hui, je suis scandalisé par la destruction sans précédent de tout ce pour quoi mes parents se sont battus et ont donné sang et eau et j’arrête de manifester, parce que je me dis que les niais qui ont mis le maCrONcastagneur au pouvoir étaient sous l’emprise du syndrome de Stockholm. Qu’ils se débrouillent donc maintenant pour nous débarrasser de ce gamin gâté qui joue avec la France comme il devait jouer au monopoly à 10 ans. Si l’extrême gauche était capable de se mobiliser sans tous ses égos, nous serions depuis longtemps au pouvoir, nous avons largement plus de voix que n’importe quel autre parti. C’est à vomir de voir les français travailleurs aller se réfugier dans les jupons de ceux qui les étranglent à la première alerte sans conséquence dramatique réelle.

  7. dites-moi François…..pourriez-vous coller une baffe « morale  » à votre gauche….la blonde député que je pense à la LREM…..elle n’arrête pas de secouer la tête avec un sourire narquois qui m’indispose énormément……..faudrait lui claquer l a  » bouche  » par quelques phrases bien senties……….ou alors demander au cadreur de rectifier le tir……….

  8. M. Ruffin, j’admire votre énergie à défendre le peuple, car il y a malheureusement dans cette assemblée nationale tant de fossoyeurs de nos libertés, de notre démocratie.
    Je suis ulcérée de voir combien nos citoyens sont considérés. Ce qui m’attriste c’est le manque d’émancipation des classes populaires et le manque d’information.
    Je vous remercie d’apporter un visage nouveau à la politique, votre engagement pour le pays est remarquable.
    Avec mes cordiales salutations.
    Solange SUON

  9. « Et nous les petits, les obscurs, les sans grade »…(E. Rostand), vous remercions encore une fois pour cette colère bienfaisante!
    Depuis, la LREM s’est encore illustrée en refusant 12 jours de « deuil », au lieu de 5 à des parents anéantis par la perte d’un enfant. Mais…Oh!Oh! heureusement… « Zorro est arrivé éé, sans s’presser éé, le Grand Zorro, le Beau Zorro »…Et c’est lui qui a tout « réparé »!!! Ce Régime a des pratiques tellement hallucinantes, que l’on finit par les regarder avec une méfiance de Sioux! En l’occurence, l’Indignité (ainsi qualifiée par E. Plenel) était tellement surréaliste que l’on a pu penser à un jeu de rôles destiné à « humaniser » notre Petit Timonnier.
    Vivement la fin de cette mandature cauchemardesque!
    Encore merci, Député Ruffin. Dommage que votre échange récent avec Piketty soit inaudible (son défectueux).
    D.

  10. Monsieur le député
    Il est scandaleux que les magasins weldom du grouoe adeo grouoe mulliez restent ouverts ce jour et que des employés logistiques chez Leroy-Merlin et ailleurs soient réquisitionnés sur la base du volotariat pour continuer à se contaminer sans masques sans gants
    Quand au télétravail réservé à une élite et payé 100% alors que les autres salariés ne seront indemnisés qu’à 84%
    Je suis révolté que macron privilégie encore ses amis puissants
    Tenez moi au courant de vos actions face à ce genre de pratique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *