Retraites : les loups préparent un hold-up à 300 milliards !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print
"Justice sociale !", "Justice sociale !"... Mais dans votre bouche, "justice sociale", c'est le loup qui promet de devenir végétarien. D'ailleurs, le loup est sorti du bois. Vous l'avez vue, cette publicité d'Axa, qui présente votre réforme ?

Justice sociale ! », « Justice sociale ! »On a entendu ce refrain toute l’après-midi…J’ignore si nous devons en rire ou en pleurer.Dans votre bouche, « justice sociale »… Vous qui avez rejeté le congé de deuil, ici, il y a quinze jours… Vous qui, jeudi dernier, vous êtes opposés, seuls, seuls contre la gauche, seuls contre la droite, vous qui vous êtes opposés à des mesures en faveur des personnes handicapées… Vous qui, à votre arrivée, pour vos riches, avez supprimé l’Impôt sur la Fortune, mis fin de l’exit tax, baissé du prélèvement sur les dividendes… Tandis que pour les pauvres, vous avez baissé les allocations logement, détruit les contrats aidés… Vous qui avez fabriqué 400 000 pauvres de plus, en un an, tandis que les plus riches récoltaient 4,5 milliards d’euros…

La voilà, votre « justice sociale » ! Dans votre bouche, « justice sociale »,
mais c’est le loup qui promet de devenir végétarien… D’ailleurs, le loup est sorti du bois.

Regardez la vidéo sur Facebook, Twitter et Instagram !

Vous l’avez vue, cette publicité d’Axa, qui présente votre réforme ? Avec « la création d’une retraite à points », le groupe financier annonce,
je cite : « la baisse programmée des pensions retraites ». Pour combler cette baisse, Axa offre, bien sûr, de cotiser à un « plan épargne retraite ». La voilà, la vérité. La voilà, la vérité – proclamée par vos amis d’Axa, par vos amis de Black Rock.

La voilà, la vérité, déjà annoncée par François Fillon : « Le système par points, ça permet de baisser chaque année le niveau des pensions. » Le voilà, le hold-up préparé, dans l’ombre, mené en procédure accélérée, avec vos amis, vos amis financiers, vos amis qui vous financent. Un butin de 300 milliards ! Ca fait saliver !

Cette fois, il faut que le loup se déguise. Que vous répétiez en boucle « équité », « dialogue », « redistribution », « justice sociale »… Mais c’est comme chez Orwell, dans la novlangue d’Orwell, tous les mots se lisent à l’envers : « justice » signifie bien sûr « injustice ». Non, nous n’avons pas confiance, aucune aucune aucune confiance en vous. Les Français n’ont aucune confiance en vous. Vous entendez les financiers, mais les Français : jamais !

Partager :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print