Pour une dissolution de l’Assemblée nationale

Une motion de censure, c’est du bidon. De l’agitation, qui demeure dans le ronron des institutions. Il nous faut exiger, dans l’immédiat, une dissolution de l’Assemblée nationale. Tant le fossé est grand, comme cause le président, entre « pays légal » et « pays réel ». Et surtout, il nous faut unir les forces, pour vaincre Macron, dans la rue et dans les urnes…
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur reddit
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur reddit
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print

Allons-y donc pour les motions de censure. On a signé, avec les autres, mais sans illusion : c’est du bidon. De l’agitation, qui demeure dans le ronron des institutions. Nous ferons, à coup sûr, de belles diatribes à la tribune, nous dénoncerons le « passage en force », le « LBD parlementaire », et d’autres formules mieux léchées encore, ironiques et véhémentes. Le Premier ministre donnera la réplique, et la majorité applaudira en cadence, puis se lèvera pour une standing ovation, avant de voter le rejet. Peut-être les médias évoqueront-ils « une ambiance électrique », mais qui y croit encore ? Qui croit encore à ce théâtre sans suspense ? Qui croit encore que la démocratie se passe ici ?

Un seul homme compte : le président.
La République, c’est lui.
La démocratie, c’est lui.
Le reste suit.

Cette réforme des retraites l’illustre, jusqu’à la caricature.
Le prince décide que les pensions des Français doivent passer à « la retraite par points ». Il le fait seul contre des manifestations, à répétition, et plutôt massives. Il le fait seul contre les deux tiers des citoyens, qui s’y disent hostiles dans les sondages. Il le fait seul, contre les syndicats, et même contre le Medef, qui estime que « le calendrier n’est pas tenable ». Il le fait seul contre le Conseil d’Etat, qui dans son avis juge « l’étude d’impact insuffisante », avec des « projection financières lacunaires », et qui conclut : « La situation est d’autant plus regrettable qu’il s’agit d’une réforme inédite depuis 1945 et destinée à transformer pour les décennies à venir une des composantes majeures du contrat social. » Il le fait seul, enfin, contre la gauche, seul contre la droite, imposant à l’Assemblée une « procédure accélérée », puis coupant court aux débats par un 49.3. Tant il est assuré du soutien de sa majorité pléthorique, robots en pilote automatique.

Comme si le moment Gilets jaunes n’avait pas suffi.
Comme s’il n’était pas assez haï.

Il y a deux semaines à peine, devant ses députés, le président de la République prévenait les marcheurs du divorce entre « pays légal » et « pays réel ». C’était un diagnostic assez juste : la majorité dans l’hémicycle n’est plus, et depuis longtemps, une majorité dans la nation. Ses élus sont décriés, leur légitimité s’est amenuisée, voire a disparu. Et malgré cette fragilité, malgré leur faiblesse, ils veulent imposer une réforme de cette ampleur ? C’est un fossé, désormais, qui s’est creusé avec les Français, un gouffre entre « représentants » et « représentés ».
Comment répondre à cette crise ? De symboliques motions ne suffisent pas. Il nous faut exiger, dans l’immédiat, une dissolution de l’Assemblée nationale. Pour que le « pays réel » se dote d’un « pays légal » davantage à son image, que les électeurs se reconnaissent dans leurs élus, même imparfaitement. Sans cette réponse, c’est la démocratie qu’on abîme, qu’on rend détestable, parce qu’on la confond avec son simulacre.

D’urgence, donc, à l’évidence, une dissolution.
Et que dans la foulée, on renouvelle son rôle, qu’on coupe le cordon, la laisse, entre l’Elysée et l’Assemblée.

Juste à côté de l’hémicycle, ses jardins abritent la statue de Montesquieu, l’homme de la séparation des pouvoirs, l’homme qui déclarait : « Lorsque, dans la même personne, la puissance législative est réunie à la puissance exécutrice, il n’y a point de liberté… C’est une expérience éternelle, que tout homme qui a du pouvoir est porté à en abuser : il va jusqu’à ce qu’il trouve des limites… ». Cent fois par jour, le philosophe doit se retourner dans sa statue ! Car tel est bien notre régime : une toute-puissance de l’exécutif, qui écrase le législatif. Avec des débats qui, comme le résume le constitutionnaliste Jean-Claude Colliard, se réduisent à un « habillage démocratique ». Emmanuel Macron ne se donne même plus la peine de cet habillage, il est vrai, de ces faux-semblants…

De la colère et du dégoût, les Français éprouvent cela. De la colère envers un Président des riches, qui se soucie de ses amis financiers, de Axa et Blackrock, des mécènes de sa campagne, plus que du taux de pauvreté chez les personnes âgées. Du dégoût envers cette « monarchie absolue renouvelable tous les cinq ans », envers ces institutions qui laissent un homme, un homme seul, décider pour tous et contre tous.
Cette colère, il nous faut la muer en détermination. Ce dégoût, il nous faut le transformer en enthousiasme. Pour qu’en plus de cosigner une motion, la gauche offre une issue politique, progressiste, à cette impasse. Pour battre Emmanuel Macron, pour le débarquer de l’Elysée.

Toutes nos forces, toute notre volonté, doivent désormais être unies, concentrées, dans ce seul but : vaincre Macron dans la rue et dans les urnes.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur reddit
Partager sur whatsapp
Partager sur email

137 réponses

  1. Bonjour
    Je suis tenu par le secret défense, la seul chose que je peut dire ces que vous vous tromper sur le président.

    1. Mais encore?
      Sans trahir le « secret défense » bien commode pour cacher les vilénies du pervers usurpateur, qui trompe qui?
      Il ne cesse de nous tromper, comme il a trahit à tous les étages de sa conspiration.
      A enfermer d’urgence, sinon, le peuple trahi, méprisé, la nation abîmée par ses provocations arrogantes, la haine et le chaos qu’il a provoqué vont déferler en tsunami incontrôlable.

      1. Bonjour , je prends en route nous sommes le 11mars. Il me semble que tous ces écrits sont un honneur que vous faites à G. S. et à ce qu il représente ! c’est du temps perdu tout ce temps où vous pensez à lui et écrivez. c’est lui faire trop d ‘honneur. Il vaudrait mieux l’ignorer . la reponse de Charet est claire et vraie il suffit de lapprouver. Nous savons tous que penser de ces individus provocateurs.
        ceci est mon avis . merci de m avoir lue.

    2. La seule chose que vous écrivez, on ne sait à quel sujet, c’est du vide, décoré par une paire de fautes !
      Les commentaires bidons des trolls, comme les faux sites, ça pèche par les deux bouts …
      De grossières erreurs de langue, à la hauteur du contenu malhonnête : arnaque sur le fond comme sur la forme !
      Pour ma part, je soigne ce que j’écris,
      ainsi que la façon dont je rédige, en amateur.
      Mais vous êtes sans doute un (peu) professionnel,
      tâcheron très mal payé par E. M. : REVENDIQUEZ
      une meilleure rétribution, pour prendre quelques secondes
      de plus, et utiliser le correcteur orthographique,
      par respect pour votre président ?

      1. bonjour j’ai peur qu’en fait ces fautes ne soient pas que des fautes de frappe, mais reflètent le réel niveau d’inculture et d’inintelligence de ce gouvernement… et de ces sbires! avec pas plus de forme que de fond!

        1. On peut être dégoûté par tant de vilenie, mais ne sous-estimez jamais vos adversaires, ce serait bien la dernière erreur á leur offrir !

      2. monsieur le Bernard PIVOT de la médiocrité , vous deviez scolairement très bien réciter mais sans connaître le moindre sens du texte …
        savez vous que de très grands musiciens n’ont jamais appris le solfège ?
        mais à part compter les fautes d’orthographe , que faites vous de votre temps ???
        tou maiz omaje !!!

      3. je voulais faire sensiblement le même commentaire que le votre ,vous l’avez admirablement exprimé ! Merci.

      1. Hi Hi j’en doute !!!!!! je n’en dirais pas plus car je vais me retrouver au gniouf !!! et à mon âge je n’aspire qu’à une chose, voir le bonheur de mes petits enfants ! (mais c’est mal barré)

    3. Le constat est partagé par le grand nombre.
      La vrai question est comment?
      Comment faire sortir de chez eux, de leurs usines, de leurs conforts, tous les mécontents, qui sont aussi mécontents que sceptique sur la capacité à faire bouger les choses.
      Aujourd’hui quelle modalité de rassemblement peut réussir à avoir le plus grand nombre?
      Sous cette dictature quelle action, à quel nombre, peut réussir à faire trembler et renverser ce pseudo président ?
      Tel sont les vrais questions en ce lendemain d’insulte législatif…

      1. BRAVO !.. oui on recrute beaucoup d’ignares dans l’entourage de Macron… Comme du temps des Rois, plus le peuple était analphabètes, mieux c’était pour le gouverner … et n’était-ce pas le même Petit Roi Macron qui disait des femmes de chez Gad en Bretagne, qu’elle étaient analphabètes et pas très intelligentes ?… il devrait demander à Brigitte de donner des cours du soir à ceux qui ne peuvent pas parler mais qui écrivent si mal le français que çà les déjugent !…

      2. On s en fiche de l orthographe, ce qui compte C est l avenir des français. Point barre !
        Faire le constat :
        Il est simple depuis sa mandature la France pourtant pays regardé avec envie et respect par le monde entier, est en totale régression économique et sociale,.
        Certains diront oui mais elle est mieux que certains pays C est vrai.
        N empêche qu un pays civilisé qui evolue, cela doit être par le haut et non pas le bas !!!
        Le devoir du gouvernement est que le pays soit économiquement sain, C est à dire relancer la consommation et que tout citoyen français vive bien
        Ce n est pas le cas loin s en faut!!!

    4. secrét défense ou pas nous on subit quotidiennement sa politique immonde, injuste, violente%, cruelle et dans le même temps les gens les 1 % continuent à se gaver, à préparer leurs arrières face au changement climatique, pendant que nous les travailleurs pauvres, les sans emploi les handicapés dont je fais parti servent ces avides de pouvoirs sans morale, sans coeur, sans âme

    5. si vous êtes tenu par le secret défense, soit vous en avez trop dit ou pas assez !!! se tromper sur le président ? non monsieur, lui ne sera jamais impacté par ce système de retraite . Moi par exemple je frôle les 1000 euros avec les complémentaires car j’ai eu la « chance » d’être handicapée en milieu de carrière professionnelle . il n’est peut être pas responsable de toutes les erreurs faites avant son entrée aux affaires, mais c’est bien lui qui est en place actuellement ! donc pourquoi toucher à tout se qui fonctionnait bien ? nos aieux doivent se retourner dans leurs tombes ! ils se sont battus pour quoi ?????

    6. La seule chose que t’aurais pu faire, c’est de la fermer ou de réviser l’orthographe. Si tu représentes tout ce qui reste comme soutien à Macron, il ira pas loin, ton champion.

      1. Défense & Illustration de la langue française?
        – plutôt de L’art EM arrière
        Arrière infâme troll, hey !
        trolley omnibus,
        caddy à tout mettre
        lignes à remplir
        pour majorer Micron !
        = MINABLE PRETENTION

    7. Non lui s’est trompé sur le peuple ce ne sont pas ces esclaves le peuple de France à une histoire lui qu’à il ?? A par la peur du peuple car oui s’entourer de plus de 700 flics pour sa protection !! Il ne les aura pas toujour et je lui souhaite de payer un jour tout le mal qu’il fait au pays !!!!!

    8. Si vous étiez « tenu par le secret défense »,j’ose espérer que vous fassiez moins de fautes d’orthographe !!!!

    9. Ah la belle blague. Tenu par le secret défense d’en rire ?
      Se tromper sur le président ? Que nenni, c’est lui qui nous trompe et c’est sans doute bien pire.
      Ces petites phrases laconiques, c’est léger, très léger et ça ne trompe personne.

    10. Alors pourquoi gaspiller votre énergie à écrire ça? Vous en dites trop peu ou pas assez.
      Dans tous les cas, la rue est à nous.

    11. Se tromper sur le président!! N’importe quoi!! C’est la constitution de la 5e république qui est en cause et qui donne le pouvoir quasi-absolu au Président. Et Macron est particulièrement adapté à ce pouvoir absolu puisqu’il force le passage alors que la majorité du peuple ne veut pas de cette contre-réforme. Et je vous rappelle que le pouvoir, dans notre république, constitutionnellement, c’est le peuple qui décide. Donc non, nous ne nous trompons pas sur le Président Macron.

    12. Vous êtes fou et complice pour penser cela, bien sur que nous avons affaire à quelqu’un de méprisable, qui n’a pour but que de réduire à néant toutes les avancées sociales gagnées par nos parents et grands parents. Sans aucun scrupule il profite de cette épidémie de coronavirus pour passer en force. Et malheureusement ce n’est pas fini. J’ai 64 ans et je n’ai jamais connu de gouvernement pareil. Ils faut tout faire pour les virer. Et croyez moi le peuple est motivé on va y arriver.
      Oui à la dissolution, ces dirigeants sont des monstres.

    13. La seule chose que je peux répondre, c’est qu’il est possible de prendre des cours d’orthographe…

    14. Mais bien sûr !!!!!!!! Apparemment beaucoup de gens se sont trompes !!!!!! Arrêtez tenu au secret secret de quoi !!!!!! Faut arrêter le délire pourtant c est tout simple à comprendre mais vous devez être bcp plus intelligent que nous pour que l on puisse pas comprendre 🤓🤓🤓🤓

    15. Quand on ne sait pas écrire correctement en français, on ne prétend pas parler au nom du secret défense… Lorsqu’on est habilité secret défense, c’est que l’on sert la France, dans ce cas on a le devoir, voire la décence de faire l’effort de s’exprimer correctement dans la langue du pays que l’on représente.

    16. Je suis prof de philo et j’ai honte de lire ces commentaires qui ne parlent que d’orthographe, et qui dénigrent les opinions d’une personne, ou les ignorent, voire dénigrent carrément la personne elle-même, plutôt que de parler du fond de son propos. C’est tellement pathétique, et heureusement un peu drôle : dire que les erreurs d’orthographes sont la marque de la bêtise, de l’inculture, d’une personne qui ferait mieux de retourner à l’école ! Comme si l’école n’avait rien de plus important à nous enseigner que l’orthographe ! Comme si on ne pouvait pas dire des choses intelligentes dans des textes bourrés d’erreurs orthographiques ! Comme si ces commentaires, qui conduisent entre autres absurdités à traiter tous les dyslexiques d’abrutis, n’étaient pas d’ailleurs en eux-mêmes de belles preuves qu’on peut écrire des choses stupides sans faire une seule erreur d’orthographe ! Mais d’un naturel pas rancunier et généreux, je laisse à nos pourfendeurs de fôtes le soin de deviner pourquoi je refuse de parler de « fautes » d’orthographe, pour parler, comme il convient, d’ « erreur » d’orthographe. Ca vous donnera peut être un peu à réfléchir pour changer. A moins que vous n’ayez, comme c’est probable, trouvé dans mon commentaire une ou deux fôtes, que dis-je, un ou deux blasphèmes orthographiques, qui vous dispense la peine de chercher à comprendre le sens de mon propos. Après tout : à quoi bon avoir de l’esprit, qui donne la migraine, quand on a les lettres, qui donnent le pouvoir sur le rien, l’illettré, le misérable…

      1. Merci merci merci pour ce beau message de tolérance, sincèrement. Des mots qui font chaud au coeur. L’Humanité existe encore.

      2. « Rien n’est plus contraire aux intérêts du peuple et à l’égalité que d’être difficile sur le langage…qu’on y parle un langage moins fleuri, peu importe, pourvu qu’on y parle celui du patriotisme…en sorte que le sans-culotte….puisse nous faire part de ses opinions…sans être exposé aux huées de l’aristocratie des gens biens nés. ». ROBESPIERRE séance des jacobins du 12 avril 1794

        Ceci dit, je ne suis pas trop trop sûr qu’un macroniste soit vraiment près à être défendu par Robespierre…

      3. en tout cas il n’a pas manqué son coup ! les échanges sont focalisé sur son intervention . . . l’art du troll ! ! !
        Ceci dit la dissolution pourquoi pas mais vu la pandémie on n’est pas prêt de remplacer l’Assemblée.
        En ligne de mire je verrai plutôt la convocation d’une constituante.

        1. EXACT !!!! Vous avez bien compris le rôle du troll est de DETOURNER l’attention !!!

          Une heure que tous ici discute du propos du troll!!!

          son but est atteint !!

          PERSONNE ne parle du sujet : LA DISSOLUTION !!

          1. Bonjour,
            Il faut la dissolution pas que de l’assemblée, et qu’un vote légitime requalifie la Présidence et à sa suite une nouvelle assemblée. Afin de nous éviter 2 ans de débâcle et coups de forces 49/3. Tout ça pour éviter les débats légitimes avec l’opposition à l’assemblée. Et ne pas reproduire ça dans une 6ième République.
            Face à notre impossibilité de sortir des crises en chaine que provoque la poursuite des politiques financières qu’accélère E. MACRON. Les plus critiques comme Charly hebdo, le Canard enchainé, Nouvelle Solidarité, chiffre les dettes en mordant les responsables et Nombre d’économistes comme Thomas PIKETTY. La solution évidente grosso modo est de se débarrasser de cette économie en douceur. Ce capitalisme a touché à ses limites et rentre dans celles de la guerre. A entendre le président répéter guerre et état de guerre, pouvoirs exceptionnels, pour une crise sanitaire?
            A l’évidence nous n’allons pas dans la bonne direction économique et de respect de la nature dont nous avons besoin et que nous utilisons pour nous nourrir et avoir les matières énergétiques et minérales. Nous devons choisir la bonne croissance. Ou nous créerons des déséquilibres dangereux comme les épidémies, le manque d’eau potable, les pénuries alimentaires, etc. qui sacrifiera une partie des humains. Si l’on ne donne pas un coup d’arrêt à toute la structure de dette par des moratoires et que l’on ne sépare pas la dette (« bidon, spéculative » ou actions pourries) de la vraie économie ; « Les rentiers fous spéculateurs » vont préférer des guerres comme en Irak, Syrie, Turquie, voire mondiale, plutôt que diminuer leurs gains et perdre leurs pouvoirs. Et ils passeront par les ventes d’armes, armées de mercenaires, appropriations des énergies, pétroles, mines, etc. « reconstructions à leurs sauces comme en Irak», en essayant de passer entre les mailles des Virus.
            Il faut changer de système, et stopper les spéculations automatisées et les dettes spéculatives illégitimes et leurs oligarchies. Ça coûte moins cher que les guerres, la misère, les tristesses et gâchis Humain, les fausses reconstructions et les milliers de morts qui en découlent. Jacques Cheminade a fait partie des premiers politiques à en parler puis certains comme J-L MELANCHON, et des maires, des économistes et aujourd’hui en Europe les indignés puis les insoumis suivent ce constat.
            Bonne insoumission et fin de confinement, si…? Guy.

      4. Entièrement d’accord. En France on adore débattre mais il ne faut pas confondre passion et raison. Si on pouvait éviter l’automatisme des positionnements claniques qui confinent souvent à des places de supporters hurlants et injuriants et préférer l’échange d’arguments fondés et justifiés on serait tous gagnants en faisant le choix du pari et du parti de l’intelligence. Préférer le fond à la forme pourrait même nous permettre d’être moins manipulable par les multiples communications.

    17. Bonjour,

      Vous au moins vous n’avez rien compris à la politique!!!
      Le dernier mot c’est le peuple le contraire est une dictature

    18. Ah! ça y est, j’ai compris !

      1) Au 1er degré, je traduis :
      Toi, y’en a te  » tromper sur le président »!

      2) Au 2ème degré, par inversion :
      LE PRESIDENT TE TROMPE…

      3) Objection :
      CE N’EST PLUS UN SECRET !

    19. Vous êtes tenu par le secret défense?Donc vous avez des diplômes je présume? Alors apprenez à écrire et revenez plus tard !!

    20. Monsieur, expliquez vous ! Le secret défense a bon dos. J’ai été sous le secret défense de nombreuses, on peut toujours dire les choses en choisissant ses mots. En se mettant derrière ces deux mots sert uniquement à cacher les vérités.

    21. Si tu es dans le secret défense, moi je suis le pape : Je peux pas un T, il est beau le personnel du secret défense

    22. ce n’est pas ce que VOUS dites qui compte mais uniquement
      ce que FAIT le président et là,
      sans aucun « secret défense » impossible de se tromper pas, car c’est gros comme une maison et chacun peut s’en rendre compte tout seul(retraites,environnement,social,médical…)!!

    23. non, nous ne nous trompons pas ! macron est à dégager il représente le système que nous ne voulons plus ! c’est l’homme de trop, alors, moi si j’étais présidente…je ne vais pas faire comme mitterand mais presque !
      je sais qu’il faut une réforme des retraites car les gens vivent plus longtemps, moi présidente AVANT de proposer une réforme :
      – je renforce les lois travail ! les prud hommes, je ne les détruis pas, non, les gens vont devoir travailler plus longtemps ou/et plus durement, je ne permets pas des licenciements groupés etc…
      -je renforce la sécurité sociale, non , je ne ne dérembourse pas l’homéopathie et certains médicaments, au contraire !
      -je renforce l’assurance chômage, non je ne revois pas les allocations à la baisse avec de sombres calculs sur le salaire journalier de référence etc…et je ne ferme pas à clé les pôles emplois !!! je maintiens de l’humanité dans le service !
      -je renforce la recherche, le budget de l’hôpital, avec toutes ces maladies dues aux capitalisme, rejets d’usine, pesticides etc..
      -je ne casse ni ne vend le service public, utile aux citoyens !
      -je ne mets pas une police agressive dans les rues pour freiner le débat public !
      POUR TRAVAILLER, il faut être en bonne santé et être sécurisé par les services de l’Etat et de ses employeurs !
      lui, il a fait quoi avec l’aide des ses prédécesseurs ? il casse tout, ensuite il fait la reforme des retraites au 49.3

    24. Ce qui est bien avec le secret défense c’est qu’on peut l imaginer: je vous propose deux possibilités. Dite moi SVP si je brûle ou pas .
      1) le président se prépare à prendre le pouvoir de manière autocratique et définitive car en fait, il est d extrême droite depuis le début et Marine ne lui a servi que de faire valoir pour l aider à se faire élire.
      2) le président obéit à une gouvernance mondiale d oligarques qui veulent contrôler le réchauffement climatique pour éviter l’ emballement de l effet de serre qui les mettraient dans le même état que les homards qui sont dans leurs assiettes.
      Dite moi si ces deux propositions n ont rien à voir avec le grand secret que vous détenez, auquel cas j en ai encore d autres…

      1. PAS MAL !!!

        100% d’accord avec vous !!

        Mais comment le faire comprendre aux français et SURTOUT à ceux qui votent Marine Lepen !!!

    25. Et la seule chose que je peux répondre (avec certitude) , c’est que le président nous trompe! Signé un professionnel de santé indigné.

    26. Comment quelqu’un se disant tenu par le secret défense peut consciemment publier sur les réseaux sociaux ou blogs ? LOL.
      j’ai moi-même été, dans le passé ( il y a 25 ans donc prescription), été habilité secret défense pour des activités liées à la défense. Il m’avait bien été précisé que je ne pouvais en aucun cas m’exprimer sur les dites activités ni même sur mon niveau de classification… Dons je m’étonne de votre propos et encore plus de la légèreté avec laquelle vous vous exprimez sous votre nom, si il ne s’agit pas d’un pseudo !!!

  2. oui francois
    mais qui vous empeche encore de dire que si nous arrrivons au pouvoir avec vous vous balayerez d’un coup de manche tout ce cirque de la retraite dites le dés maintenant pour couper la route au RN avant qu ‘il ne le fasse aussi.
    donnez de l’espoir aux gens en faisant ainsi car j’ai bien peur que la disssolution de l’assemblée Macroniste ne soit qu ‘un doux réve

  3. Merci François pour tout ce travail, la France du Peuple passera par Toi…une révolution est en marche!

  4. Que l’usurpateur dégage, avec ses robocops et ses zombies,
    D’urgence : chaque jour qui passe, un pan de notre nation s’écroule sous sa haine pathologique contre les français.

  5. si j’en crois Mediapart aujourd’hui, ce 49/3 est anticonstitutionnel/ n’est-il pas possible de le dénoncer alors?

    1. Le 49-3 cela veut dire alinéa 3 de l’article 49 de la constitution (de la V rep) Donc non, un article de la constitution a peu de chance d’être anticonstitutionnel.

      Par contre il ne faut pas confondre constitutionnel et démocratique. (A la limite le III Reich avait une constitution).

      Ce qui est tout à fait vrai et clair c’est que la france n’a jamais eu dans aucune de ces constitutions antérieures un tel article qui permet de « faire » une loi sans vote.

      Ce qui encore vrai c’est qu’une telle disposition n’existe a priori dans aucune constitution des pays occidentaux.

  6. Et vous la « tromperie » est surtout sur l’orthographe, plutôt que le secret défense c’est au secret que l’on devrait vous mettre.

  7. Quand vous dîtes à Macron .  » Nous ne sommes plus en démocratie ».

    Et qu’il vous répond: « Mais allez en dictature ! Une dictature, c’est un régime ou une personne ou un clan qui décident des lois ».

    C’est ce qu’ils font:

    Macron, son régime autoritaire et son clan LREM décident des lois

    Donc, nous sommes bien en dictature !

    Macron, n’est pas le président des français, c’est un dictateur

    Nous sommes gouvernés par un régime autoritaire

    Macron En Marche sur les Pas d’ Hitler

    Dissolution de l’assemblée nationale et destitution de Macron

  8. Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen du 24 Juin 1793

    Article 35 : Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est,pour le peuple et pour chaque portion du peuple , le sacré des devoirs et le plus indispensable des devoirs .

    Dissolution de l’assemblée nationale et destitution de Macron .

    1. C’est vrai.

      N’oublions pas quand même qu’au vu des circonstances (république attaquée par la plus grande partie de l’europe sur toutes ses frontières) cette constitution n’a jamais été appliquée (pas de bol, c’était effectivement la plus démocratique que nous n’aurions jamais eu) et que la chute de Robespierre a remis les choses « en ordre » avec la convention thermidorienne, puis le directoire puis le consulat et…(tous régime plus attachés aux propriétés qu’aux libertés)

    2. BRAVO, bien dit, avoir dégainé le 49.3 est un viol de la constitution, ils ont la majorité à l’Assemblé Nationale, c’est pour arrêter le dialogue en cours, museler et punir le peuple, la dictature est en marche. NE VOUS LAISSEZ PAS FAIRE. RESITANCE.

  9. Macron ne cède rien. Il agit en montrant qu’il n’est pas là pour faire une carrière politique.
    Il se fout de ce qu’on pense ou dit de lui, et de son avenir politique.
    I se fout de sa cote de popularité.
    Pour être réélu ?
    Il fait comme si cela ne lui était pas un souci.
    Voilà surtout pourquoi il ne cède devant aucune grève. Parce qu’il s’en fout. :
    Il se fout de vous, il se fout du pays, il se fout de la misère et de la pauvreté, il se fout des éborgnés et des amputés par sa police. Il s’en fout.
    Il détricotera tout jusqu’à la dernière maille sans écouter personne hors ses amis des 1 % les plus riches, sans état d’âme. Il n’a pas besoin de penser trop à son avenir : il est bien assuré de ce côté-là.
    Et il terminera en laissant un pays épuisé et exsangue, trop sonné pour se défendre contre le plus violent des systèmes de finance néolibérale qu’on puisse imaginer.
    Voilà pourquoi il ne cède pas, et voilà pourquoi la seule façon de le faire céder est de nous montrer plus obstinés, plus jusqu’au-boutistes, plus tenaces. Le seul mouvement qui l’ait jamais ébranlé, c’est celui des Gilets Jaunes, parce qu’il l’a été désarçonné, politiquement et sur le terrain, là où il ne s’y attendait pas.
    Il faut ouvrir un intense débat politique, un immense RIC, pendant des mois pour affirmer des buts communs pour la masse des gens qui se réclament des principes de solidarité et d’égalité.
    Il a déjà entrepris la privatisation des hôpitaux, de la SNCF, des gares, des aéroports, des barrages, de la Sécu. Il s’attaque à celle des routes, des universités, de la culture, de la justice.
    Cet homme ne veut plus de services publics qui appartiennent à tous et sont au service de tous.
    Il veut qu’un État minimum (armée, police, pouvoir judiciaire…) et nous savons tous qu’un tel État s’appelle une dictature.
    Sarkozy a tué la droite, puis Hollande a tué la gauche, et le système s’est trouvé un larbin pour recaser la même politique sous une étiquette différente. Rien de plus

    1. Totalement d’accord avec votre analyse, Debergue. Le dirigeant que les Français se sont donnés, par défaut, après un feuilleton ahurissant (car jamais vu à un tel niveau) – très entretenu par pléthore de magasines inféodés à la Finance surpuissante – n’a pas été mis sur orbite par hasard. On peut même imaginer que ses composants psychiques ont pesé très lourd : une Créature aussi parfaite pour faire le job, il ne fallait pas la laisser filer! Et voilà le travail! Ceci étant, et pour retourner encore une fois le couteau dans la plaie: si nos concitoyens capables de placer Mélenchon en 4ème position au second tour des présidentielles, avaient pris soin d’élire une opposition consistante afin d’éviter de donner toutes les clefs à ce nouveau locataire inconnu du grand public, nous n’en serions pas là! Nos 17 députés méritent tous nos éloges pour cette intelligence collective et cette présence systématique sur tous les fronts. Puissent tous leurs représentants locaux mailler notre territoire lors des prochaines municipales…

      1. Tout à fait d’accord. Les mêmes médias qui ont encensés Macron ont démoli Mélenchon à chaque fois qu’il montait dans les sondages et on le voit aujourd’hui c’est bien Mélenchon qui est vu par les LREM comme leur seul ennemi .. Il avait un programme déjà en 2017 à l’opposé de celui de Macron et aujourd’hui encore peu de monde est au courant car les médias polémiquent sur des broutilles. Marine Lepen n’est et n’a jamais été un problème pour Macron, c’est désormais flagrant.

      2. « Ceci étant, et pour retourner encore une fois le couteau dans la plaie: si nos concitoyens capables de placer Mélenchon en 4ème position au second tour des présidentielles, avaient pris soin d’élire une opposition consistante afin d’éviter de donner toutes les clefs à ce nouveau locataire inconnu du grand public, nous n’en serions pas là!  »

        J’approuve ces 2 commentaires ( DEBERGUE, Dominique Hervy)
        Mélenchon a à peine moins de voix que les autres. Il fallait le casser avec toute la violence dont le Système dispose médias aux ordres, administration aux ordres. « Ils » sont en guerre et pas nous. On le savait pas.

        NOUS sommes des crétins.
        Nous sommes des crétins de croire.
        Nous sommes des crétins de croire en les promesses des candidats.
        Nous sommes des crétins de croire en les promesses des candidats qui se moquent de nous.
        Nous sommes des crétins de croire en les promesses des candidats qui se moquent de nous car ils sont les valets du pouvoir.
        Nous sommes des crétins de croire en les promesses des candidats qui se moquent de nous car ils sont les valets du pouvoir réel qui a été établi par les dogmes (capital plus libre que les gens) de l’UE.

        Macron paraissait pour quelques électeurs une rupture.
        Une rupture de la succession de déceptions électives.
        Cette alternance que nous avons bien comprise comme un leurre tellement les différences entre ces soient-disants opposants étaient faibles. Le quinquennat Hollande étant le summum de cette supercherie enfin démasquée.
        Bref jamais content.
        En réalité, nous le comprenons et c’est le drame national, même le ni droite ni gauche est une tromperie ! Les GJ émergent dans cette prise de conscience tardive.
        Macron comme rupture de cette alternance rejetée ne fait rien d’autre que ses prédécesseurs honnis.
        Cela amplifie la colère, le rejet, l’abandon !
        Mais s’il vous plaît, un peu de clairvoyance, juste une seconde : ce banquier ne pouvait pas être autre-chose qu’un valet de la finance ! Sauf à être abruti par les images des médias, ce fait est bloquant. Qui a joué à l’argent facile ne peut plus s’en départir. Qui a fréquenté les ultra-riches décideurs et si sympathiques, ne souhaite qu’une chose : la profitation, ce monde merveilleux qui vous éloigne de ce monde atroce où chacun doit se battre en permanence pour ne pas se faire écraser, écarter, licencier, …
        Ce monde des gueux obligés de travailler pour ce monde des élites qui possèdent le monde et s’en gavent voluptueusement. Je ne souhaite plus QU’Y parvenir.
        Le monde des gueux c’est se battre entre gueux pour le pain.
        Le monde des gueux c’est se battre entre gueux pour le pain avec l’espoir fou de parvenir.
        Le monde des élites c’est faire que les gueux se battent entre-eux pour dominer tranquille.
        Le monde des élites c’est posséder les clés du pouvoir, le capital qui achète tout, les médias qui fabriquent le consentement des gueux, les gouvernements qui font les lois et les polices qui asservissent les gueux, les entreprises qui font le fric avec le travail des gueux, …

        L’ élite a le pouvoir et macron leur valet du moment.
        Balayer macron ne suffira pas.
        Il faut balayer l’élite, lui reprendre le pouvoir que nous lui avons confié comme des crétins-croyants que nous sommes.
        Et là advient l’incroyable ! La prise de conscience.
        On fait comment ?
        On vote.
        On vote vote vote.
        On vote ?
        Pour choisir.
        Comment choisir ?
        Le plus beau, le nouveau encore propre, celui qui promet le merveilleux.
        Il s’appelle Macron. C’est ce que disent tous les médias, c’est ce que j’entends, ce que je vois partout, c’est donc la réalité à laquelle je ne peux pas me soustraire. Le refus de la réalité c’est la folie du refus du réel, la mise à l’écart, l’exclusion du monde !
        Ah ben zut alors. Je ne suis pas fou. Mais ça ne colle pas. Je veux changer et je ne peux pas.
        Il y a contradiction : je pas content de IL et tout me chante IL est le meilleur.
        Bienvenue au monde merveilleux du spectacle !

        Qui surmonte cette contradiction entre ma petite conviction d’individu condamné à subir ce monde brutal et l’injonction répétée devenue le réel, mon réel ?

        Alors j’essaye un peu plus loin. Si pas Macron, Qui ?
        Mon audace me fragilise car qui suis-je pour savoir choisir le grand génie ? Un être exceptionnel, capable de diriger un pays ? J’avance des noms connus. Je suis dans la situation habituelle.
        Devant moi une ribambelle de paquets colorés.
        Mir, Xtra, Paic Ariel, Mirza, Propre, Tornade, Super truc, …
        Il y a le choix. Je suis libre de choisir dans une liste. Hein c’est ça ma liberté (de crétin).
        Et le pire : j’y crois. C’est ahurissant. Alors ..
        Alors je regarde les prix. Mince ils sont cachés. Ah pas tous, il y en a un. Mais c’est dingue, et puis comment savoir si c’est le bon prix.
        Bon regardons de plus près, les petits caractères car les slogans merci j’ai compris c’est bidon. Le crétin croit penser !
        Celui-ci x, celui-ci x mais aussi z, et celui-là pas de z mais du f. et puis là rien de tout cela, du a, du b et c’est tout.
        Aie aie aie comment comparer ? Comment savoir si a + b ≥ x ou x +z …
        ça prend la tête, ça demande une étude, une réflexion, ..
        Bon on va faire comme d’hab, se décider au dernier moment, au petit bonheur.
        De toute façon ça change rien !

        Nous sommes vraiment des crétins.

        Et la preuve, que c’est vrai, c’est que j’en suis un, alors je sais de quoi je parle.

        Et puis le monde s’est enflammé dans une guerre que l’élite a provoquée pour que tout change afin que rien ne change – seule solution à l’impasse systémique.
        Et les rares crétins qui pensaient ont opportunément disparu dans la masse des malheureux pardon des valeureux défenseurs de la France.

        1. Contrairement à toi, je ne me considère pas comme une « crétine ». Folle, oui, un peu, beaucoup, mais ça a du bon. J’ai des lacunes, certes, je ne sais pas tout, (et heureusement d’ailleurs, la vie serait si triste), et je revendique cette soif d’apprendre (par exemple en lisant vos commentaires, à toutes et à tous).
          « Ni Dieu, ni Maître », j’essaye de le vivre au quotidien. Sans faire « chier » le monde, et sans « profiter » des plus démunis que moi.
          Mais j’ai encore de l’espoir. Et c’est pour cela que je continue à voter, en mon âme et conscience. C’est ce qui m’importe. Même si plus tard, j’apprends que je me suis trompée de personnes, de « groupes »… Eh bien tant pis.
          Je rebondis, et je me remets en quête.
          « … que les électeurs se reconnaissent en leurs élus, même imparfaitement.  »
          Et là, je crois que le chef du gouvernement a choisi une voie bien complexe pour se faire comprendre : mettez vous à la place d’un enfant à qui un parent lui dit « c’est non, et tu ne discutes pas ». L’enfant ne comprendra pas pourquoi c’est « non ».
          Comprendre en profondeur cette réforme qui nous est proposée, ne pas (plus) prendre pour argent comptant ce qu’on nous sert.
          Avoir du temps, entre les enfants, le(s) boulot(s), les vies associatives, etc… pour entrevoir ce qui se trame et ce qui se décide à Paris.
          Donc non, je ne suis pas une « crétine » , et je compatis pour toi, j’espère que tu arriveras, un jour, à avoir une meilleure estime de toi.

        2. Bon… J’avoue, j’aurais du lire les définitions du mot « crétin » avant d’écrire.
          Ta provocation m’a fait réagir, peut-être excessivement (quoique, j’ai lu des commentaires,… Et franchement,… Certes, nous débattons, mais un minimum de respect serait le bienvenu).
          « crétin » me semble trop « rabaissant ».
          Si par « crétin » tu veux dire « naïf », j’accepte ce mot pour me qualifier.
          Par notre vote, nous donnons notre confiance à un (des) élu(s), nous attendons à ce qu’il(s) nous représente(nt) pour le mieux.
          Est ce naïf d’avoir encore de l’espoir ?
          (pour finir, je souhaite juste partager avec vous la notion du Triangle d’incompatibilité de Rodrik, sujet abordé par un élu LR sur LCP cet après-midi. Whoaou. Merci pour cette référence. Je ne connaissais pas et cela m’a éclairée sur certains points !!!)

        3. Personnellement, j’ai voté pour un groupe qui croyait fort au Frexit. J’y crois encore, je crois en notre nation, avec des frontières ouvertes pour celles et ceux qui en ont besoin et qui vont apprendre à l’aimer, à la respecter comme moi je l’ai fait durant 43 ans. Une nation sociale tournée vers un avenir de partage, où le pouvoir n’est pas détenu par une seule et même personne (merci François pour tes références), où l’on peut débattre librement et respectueusement, du bien commun et individuel.
          Investir massivement dans l’éducation et la formation pour toutes et tous afin de développer le libre arbitre de chacune et chacun.
          Un peuple, même multi-culturel, conscient ne peut qu’aimer son pays, malgré ses imperfections.
          Prendre soin de soi, de ses proches avec des professionnels (de la santé, du médico-social etc…) apaisés, pour que leur paix intérieure « ruisselle » sur nous (référence à une expression de la REM).
          Bien sûr, nous ne vivons pas dans le monde des bisounours.
          Et bien sûr, cela prend du temps, cela demande des efforts, des remises en question…
          L’élan civique que connaît aujourd’hui la France est la preuve que le peuple devient conscient et qu’il veut être acteur de ce qu’il vit.
          Rien que ça, moi, je dis que c’est de l’espoir.
          Et ça n’a pas de valeur marchande.

        4. Elisena dit: Oui, vous avez raison; ils sont très forts et arrivent à nous faire passer pour des crétins et des terroristes d’extrême gauche à nos propres yeux. N’est-ce pas là le propre d’un nouveau nazisme de nous contraindre à  » l’aveu » (célèbre film),? Après nous avoir décervelés, égarés dans notre propre conscience, ils font de la planète terrienne, un vaste asile d’aliénés en proie au repentir pour ne pas les avoir assez « servis ».
          C’est la Finance, aveugle et sourde à l’humain, le Satan, la Bête immonde qui déstructure toute société telle une nouvelle idéologie mortifère qui « lave les cerveaux »! Ne consommez plus et vous ne la nourrirez plus; elle finira par en crever!

    2. Sous l’emprise essentielle d’un seul homme, qui est lui-même l’outil d’une caste financière mais qui possède tous les pouvoirs, qui manipule les moyens, terrorise les petits et a enclenché une guerre contre eux… ça s’appelle du totalitarisme.

    3. Totalement d’accord avec vous. C’est pourquoi j’ai parlé d’un nouveau nazisme qu’il n’est même nécessaire de mettre en place car l’Ordre mondial de la Finance le fait automatiquement. Les êtres humains ne peuvent plus réagir car ils sont engloutis dans sa béance avant même de réaliser ce qui se passe. Ils sont propulsés comme des électrons dans le vide créé par la toute puissance du virtuel qui détruit l’économie réelle et l’humanité. Les hommes sont des « égarés » qui ne peuvent plus donner un sens à ce qu’ils vivent; qu’est-ce que le travail? qu’est-ce que le repos? quel sens peut avoir la vie dans tout ce virtuel? « Les experts » nous bâtissent un monde de délire. Revenons à la raison ( non pas ratiocinante) et au bon sens de la nature à laquelle toute technique doit se soumettre et non pas le contraire comme le préconisent ces « fous furieux  » qu’il faudrait enfermer car ils font de la planète des vuvants un vaste asile d’aliénés.

  10. Cette arrogance extrême du président, de son premier ministre et de l’ensemble de LREM.
    Leur mépris des gilets jaunes,des avocats,des hospitaliers,des cheminots,du Sénat,de la Cour des comptes,de l’Environnement,et des français dans leur ensemble
    est absolument honteuse et inacceptable
    je partage totalement l’idée qu’il faut en finir en dissolvant l’Assemblée Nationale et en imposant un referendum sur les retraites.Cette mascarade n’a que trop duré « Aux Urnes Citoyens »!!!

  11. Bravo François Ruffin pour votre pugnacité et votre dénonciation des groupes (AXA, BlackRock…) qui bénéficieront de cette réforme. Vous avez raison de contester cette captation, cette prédation, et de rappeler le droit des peuples à leur souveraineté politique et économique. Comment l’exécutif français s’autorise-t-il à servir à ce point des intérêts privés? Nous sommes si nombreux à en être profondément choqués.
    N’est-ce pas votre dénonciation publique qui, finalement, impose le 49.3?
    L’association de BlackRock à la réforme des retraites n’illustre-t-elle d’ailleurs pas un « manquement à (des) devoirs » qui sont « manifestement incompatible avec l’exercice (du) mandat » présidentiel (article 68 de la Constitution)?
    J’admire votre courage face à cette assemblée irrespectueuse de votre parole.
    Le rapporteur est tout simplement pathétique.

  12. Il faut s’organiser ! ce serait bien que, face à cet autoritarisme violent qui frise sérieusement le totalitarisme, les leaders de toutes les organisations de l’opposition se réunissent, mettant de côté leurs différences dans le seul objectif commun : stopper le macronisme, en se structurant en plusieurs sections parlementaires et de terrain. Face à la milice macronienne, nous devrions opposer une milice de défense du peuple et s’inspirer des actions des résistants, car, oui, macron se comporte comme un petit dictateur aidé par Castaner, Nunez, Lallemant, Belloubet pour les principaux. Ceux-là font la loi de terreur contre le peuple qui veut manifester comme la constitution les y autorise. Il faut que cela cesse.  » Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux.  » Ca suffit comme çà !
    Le 49-3 aujourd’hui, prouve que Macron ne va pas s’arrêter, et que si nous ne mettons pas de côté nos divergences pour lutter ensemble contre la macronie, nous devons être absolument certains qu’il va continuer à tout casser du reste des lois issus du CNR, la sécurité sociale, les congés payés….. L’oligarchie qui l’a mis à l’Elysée a des millions, mais nous, nous sommes des millions !!!

  13. Et comment provoquer cette dissolution monsieur Ruffin ? Votre message, aussi réaliste soit-il, ne risque-t-il pas d’être aussi vain que les diatribes qui accompagneront le dépôt des motions de censure ? Pourquoi, puisque c’est M. Macron qui est responsable de cette marche forcée sur les retraites, ne pas lancer la procédure de destitution du président de la République ? Certes, la majorité ne la votera pas plus que les motions de censure, mais l’onde de choc nationale et internationale ne serait pas négligeable et contribuerait à rééquilibrer l’équilibre des forces. 58 députés et 35 sénateurs suffisent pour faire examiner les graves manquements à la Constitution de celui qui devrait en être le garant. Gréviste, manifestant, citoyenne, je compte sur vous pour faire ce qui m’apparaît comme l’ultime défense du peuple par les députés.

    1. Entièrement d’accord! Je ne vois pas en quoi la motion de censure serait plus « bidon » que la demande de dissolution de l’Assemblée Nationale. Cependant, n’en doutons pas:  » A la fin c’est nous qu’on va gagner! »

  14. Ce qui est marrant est qu’il y a un parti qui a monté un dossier pour la destitution de Macron, il manquait plus que les signatures des députés. Tient personnes n a signé et c’est maintenant que vous manifestez votre colère à vouloir dissoudre l assemblée…

    1. oui, on ne comprend pas pourquoi ce n’est pas déjà fait ? Tergiverser lui donne du temps, or il faut l’arrêter tout de suite…

      1. Il y a une chîne YouTube qui a constitué un dossier de plaintes contre Macron destiné à la cour pénale internationale, joignez-vous à cette démarche, la chaîne c’est JASPER MADÈRE

        1. Il faudra me démontrer que les francs-maçons (toutes sortes d’obédiences) sont des méchants qui m’oppriment.
          Cette orientation particulière agace.
          Il s’agit de reprendre le pouvoir pris par une élite (composite certes et certainement DES franc-maçons en sont) pour le confier à LA POPULATION.

          Donc se donner des institutions et des personnes qui savent ce qu’elles veulent et pourquoi.
          ceci a un nom : démocratie. Une vieille dame qui ne vieillit pas !
          C’est compliqué, plus qu’une dictature qui simplifie écrase élimine
          C’est cher, plus qu’une dictature qui optimise, réduit se gave
          C’est long; plus qu’un dictature qui tranche
          Bref la démocratie est un truc qu’on ne sait pas faire tant les difficultés sont nombreuses.
          La preuve on nous la vole sans que l’on ne s’en aperçoive.

          Pour la retrouver il n’existe qu’une solution
          la révolution
          la reprise du pouvoir que nous ne savons pas garder ou prendre.

  15. Non au 49.3!
    Oui au 37.2!
    Il nous faut associer la raison et la passion. La réalité de nos vies quotidiennes ne supporte plus ces formes de soumission. Réagissons avant de sombrer dans la folie.
    Ce gouvernement ne pilote qu’une armée de vaisseaux sans âme et sans rêve…
    Merci Monsieur Ruffin, ainsi que toutes celles et ceux qui me redonnent foi en l’Humanité.

  16. Dans une dictature, une personne impose ses propres lois et exerce son pouvoir grâce à une minorité sur une majorité.
    C’est la liberté politique (et civique) qui garantit la démocratie (le pouvoir arrête le pouvoir par le pouvoir).
    REVOLUTION

  17. Non non Mr Ruffin ! Le président est bien loin d’être seul ! il est piloté par les GOPE de L’UE Maastrichtienne qui impose le la casse sociale et ça à la FI on ne l’entant pas du tout du tout ! le black-out total ! Il faut commencer à mettre dans la tête des Français d’où vient le probleme ! Je ne suis pas UPR ! (encore)

  18. que de fautes ! et tu travailles à secret défense ! et bien je crois que l’on est mal barré il te faut un sbire pour écrire tes phrases . Quand au roitelet je n’es que du mépris pour cet odieux personnage .

  19. Oui, bravo, il faut se révolter. Nous ne sommes plus en démocratie…mais en coup d’état démocratique par intermédiaire de l’assemblée nationale et d’une majorité parlementaire qui n’écoute pas l’opinion majoritaire des Françaises et des Français. Honte à Macron§ le peuple ne se laissera pas faire!

  20. Article 68 de la Constitution de la Cinquième République française
    L’article 68 de la Constitution française définit les conditions de destitution du président de la République et les modalités de la procédure devant la Haute Cour.
    Article depuis 2007
    Cet article, comme l’article 67, a été profondément remanié lors de la révision constitutionnelle du 23 février 2007.
    « Le Président de la République ne peut être destitué qu’en cas de manquement à ses devoirs manifestement incompatible avec l’exercice de son mandat. La destitution est prononcée par le Parlement constitué en Haute Cour.
    La proposition de réunion de la Haute Cour adoptée par une des assemblées du Parlement est aussitôt transmise à l’autre qui se prononce dans les quinze jours.
    La Haute Cour est présidée par le président de l’Assemblée nationale. Elle statue dans un délai d’un mois, à bulletins secrets, sur la destitution. Sa décision est d’effet immédiat.
    Les décisions prises en application du présent article le sont à la majorité des deux tiers des membres composant l’assemblée concernée ou la Haute Cour. Toute délégation de vote est interdite. Seuls sont recensés les votes favorables à la proposition de réunion de la Haute Cour ou à la destitution.
    Une loi organique fixe les conditions d’application du présent article. »
    — Article 68 de la Constitution [archive]
    La loi organique prévue dans cet article a été discutée au Parlement à partir de 2010 et promulguée le 24 novembre 2014

  21. Jupiter, lui-même, a reconnu qu’il est arrivé au pouvoir par accident, ce n’est qu’un funeste imposteur, pur valet de l’oligarchie, que cette dernière a porté à grand coup bluff avec l’aide de merdias (tenus par les milliardaires) à sa botte!! Au 2ème tour il restait comme choix, la peste ou le choléra, à aucun moment il y a eu adhésion des citoyens à ce programme de destruction massive de nos services publics, ce qui explique cet incroyable hostilité envers ce brigand de grand chemin, il viendra le jour de l’addition, parce que, soyons en sûr, s’il tient encore dans son palais royal, c’est grâce à sa police d’une violence inouïe, ce n’est qu’éphémèrement l’heure des comptes a sonné!!!!

  22. Bonjour François,
    Il faut vraiment que tu bosses sur les conférences et les écrits de réseau salariat et de Bernard Friot. Tu dis toi même qu’il faut défendre ce déjà la mais que tu ne comprends pas tout. J’imagine que tu n’as que très peu de temps mais c’est tellement important de ne pas laisser l’angle d’attaque qui est le leur sur les retraites. Si tu veux réconcilier les groupes sociaux à l’intérieur de la même classe , celle des travailleurs contre celle des capitalistes, il faut dire ce que c’est que d’être travailleur, et donc dire ce que c’est pour toi le travail. La classe qui domine est celle qui dit ce qui est travail et ce qui ne l’est pas. Autrement dit ce qui parmi toutes nos activités, quelles sont celles qui valent salaire, reconnaissance économique. Personne n’a ‘la’ vérité sur ce sujet. La question est quel choix est meilleur pour le plus grand nombre, le plus émancipateur. alors voila le choix:
    1.le travail est seulement mesuré par le temps passé à bosser quand on est employé ou par le gain fait sur la vente de notre production
    2.Tout ce que nous faisons est travail (argument parfois défendu par les supporters du revenu de base)
    3. Tout ce que nous faisons n’est pas nécessairement travail, mais on ne doit pas mesurer le travail fait individuellement, être sur le dos de chaque personne pour décider tout le temps si oui ou non elle travaille. Chaque personne est reconnue comme travailleuse à 18 ans et reçoit donc un salaire lié à sa personne par des caisses alimentées par les cotisations des entreprises et gérées par les travailleurs. On mutualise de la valeur totale créée. Ce droit au salaire est indissociable du droit aux salariés de cogérer leurs entreprises.
    François, il ne faut pas nous libérer du travail en ‘partant’ plus tôt, en réduisant le ‘volume horaire’, c’est une énorme erreur. Il faut libérer le travail.
    La troisième option apparaît plus complexe car nous sommes complètement convaincu que la première mesure du travail est la seule alternative. Mais non, il est aussi vrai de dire que les retraités travaillent!

    SI vous voulez plus d’informations, regarder les conférences gesticulées de réseau salariat.

  23. Quel clown ! Quelle comédie !
    Du mauvais théâtre . De la bouillie pour chats . Et pendant ce temps là son bon copain macron détruit notre pays .
    Dégage aussi ruffin ! fous le camps !

  24. Un obsur député n’a rien a « exiger » , le petit pouvoir qu’on leur donne leur monte a la tête a ces gens là , C’est comme melenchon qui sort hysterique pendant la perquisition en hurlant « La republique c’est moi » , ces gens sont dérangés ….

  25. le 49.3 est un droit constitutionnel , si vous êtes pas content saisissez la cour constitutionnelle ! c’est pas une nouveauté de chez Macron , c’est tres loin d’etre la première fois que cet article est utilisé

  26. Monsieur RUFFIN, vous devriez voir un psychiatre, seul moyen de régler vos problèmes d’ego, le conflit que vous n’avez jamais réglé avec un condisciple cent fois plus brillant que vous et la haine qui est votre seul moteur
    Continuez de vous agiter dans votre bocal, vous êtes grotesque.

    1. François Ruffin s’exprime politiquement et publiquement depuis plusieurs années et bien avant que Macron n’émarge du brouillard de l’anonymat ! Il n’a pas attendu l’apparition que vous trouvez peut-être virginale d’un banquier inconnu pour prendre position du côté des anonymes, des maltraités, des exploités, des démunis et des laissés pour compte.
      Votre argument de la « haine » sort donc du néant : guère étonnant pour quelqu’un qui ne dégaine comme autres arguments que les mots « psychiatrie » « bocal » et « grotesque » … d’une banalité confondante !
      Vous auriez écouté France-Inter et Mermet ou encore lu Fakir depuis qu’ils existent , au moins vous seriez-vous épargné le ridicule !

  27. c’est bien monsieur Ruffin mais demander la destitution c’est mieux ! prenez connaissance du dossier rédigé par l’upr d’asselino ou il expose tous les manquements de macron à la constitution ! imaginez à l’assemblée, les révélations factuelles et l’impact national ! bravo monsieur ruffin tout mon respect .

  28. c’est tellement gros qu’on a l’impression que ce gouvernement se saborde, qu’il est suicidaire, qu’on assiste aux soubresauts ..ceci dit, oui je suis d’accord pour la dissolution de l’assemblée et je suis aussi de toutes les manifs bien que je pense que le blocage des raffineries et une grève générale ça serait assez radical . Merci François Ruffin de vous battre comme un lion et de représenter sont qui ne sont rien mais qui n’en pensent pas moins..

  29. Sans organisation et préparation de la force populaire, non seulement dans les esprits mais dans les corps et les muscles, en quoi l’appel à la dissolution a plus de chance d’aboutir à une nouvelle élection ?

    1. Oh là là, c’était une blague de François, faut pas tout prendre au sérieux : comment peut on croire que demander un dissolution de l’assemblée sous prétexte qu’une motion de censure serait bidon et trop des les clous institutionnel est quelque chose de sérieux ? Toute la blague vient justement du fait que la dissolution n’est pas plus dans nos mains que la censure, Ruffin suggère implicitement par cette blague subtile, par cette réduction à l’absurde magistrale, qu’il faut passer directement à l’insurrection un peu plus virulente et hors institution… Laisse tomber François, les gens sont pas drôles, ils prennent tout au pied de la lettre, il ne savent plus lire entre les lignes, et ne sont même plus sensible à l’humour ! Personne ne voit que par ces mots, en creux, tu regrettes tes leçons de morale sur la violence, que tu condamnes, comparant maladroitement et sans le dire, car sans assumer, les gens qui cassent des vitrines en manif aujourd’hui à des terroristes anarchistes de la fin du XIXè siècle…

  30. secret défense ou sacrée défiance? …
    Au coeur de la tourmente entre nos jeunes et leur future retraite, le climat bousculé et nous avec, le respect oublié, le corona qui nous guette et voir comment on nous traite … La confiance se mérite, elle ne s’achète pas. La dissolution pourrait être la solution puisqu’il y aurait de nouvelles élections… Alors, l’espérance serait peut être permise.

  31. Monsieur Ruffin;
    J’ai lu avec attention tous les commentaires qui vous sont adressés. Ils sont pour la plupart trés instructifs. Vous êtes trés cultivé mais vous restez simple et vous avez l’esprit ouvert .Alors s’il vous plait deux internautes vous ont donné des pistes pour faire tomber Macron ; 1)aller sur la chaîne Jasper Madère que je ne connaissais pas 2) prendre connaissance du dossier de l’UPR d’Asselino où il expose tous les manquements à la constitution de Macron.
    En ce moment un mail court (à partager) pour la dissolution de l’assemblée mais ce n’est pas expliqué. Moi je ne suis qu’une simple citoyenne comme bien d’autres, je suis enragée et je suis prête à tout pour faire tomber nos oppresseurs
    Bien sûr nous , on a la rue mais vous avez lancé le terme « dissolution » et ça me donne de l’espoir mais en quoi ça consiste concrètement?Je crois qu’il est essentiel que nous le sachions . Il est des moments où il faut agir et c’est maintenant ou jamais.

  32. Très drôle à lire, elle est vachement bonne celle là François :
    -Malheureux ! pleutres ! Vous menacez le gouvernement d’une motion de censure ! C’est du bidon, dans le ronron des institutions. non, il nous faut quelque chose de subversif, que dis-je, disruptif par rapport au train train de notre démocratie malade ! Un Deus Ex Machina qui surgissent en dehors de tous les cadres.
    Wahou ! Là, le lecteur, tenu en alène, se demande ce que reporter devenu député pour botter des culs dans l’hémicycle va sortir comme arme de démocratisation massive… occupation des assurances, blocage des préfectures, carrément siège du Palais Bourbon ?! Appel du 14 Mars pour mettre un joyeux boxon à Paname ? Le suspense à son comble, nous sommes près pour la chute, et ça marche bien, on tombe de haut :
    -Tenez-vous bien ! I nous faut une DISSOLUTION DE L’ASSEMBLE NATIONALE !!! Voilà la clé méga-subersive archi-en-dehors-des-clous, qui contrairement à la motion de censure, est clairement à portée de main pour le peuple !
    Flou fondu sur écran noir final, rideaux…
    Excellente blague merci !!! Le plus drôle c’est que ça va être repris par les médias comme un truc hyper sérieux et tout, je m’en poile d’avance, en attendant de retrouver un Ruffin un peu plus sérieux, drôle et subversif, bref, reconnecté au pays réel… Je t’aime quand même…

  33. Et pourquoi pas lancé la destitution de Macron tout cour, un dossier en béton fait par Mr Asselineau ne demande qu’à être signé et vous le savez, il vous a approché. Si vous voulez (l’opposition en général) arreter le massacre de notre pays par ce gouvernement, beh go, destitution. De ce que j’ai lu du dossier en question, y a quand même de quoi le faire virer plusieurs fois rien qu’avec les violations qu’il a fait à la constitutions Française. Donc vous voulez vraiment être crédible, lancé la procédure de destitution du président actuel via ce dossier là, il est tout chaud et tout prêt. Sinon, ça reste du langage politico-politique / de la langue de bois pour faire bien (ce qui me fait de plus en plus perdre toute confiance dans les représentant actuels de tout bord)… seul les actes réel et fort comptent, sinon ça reste du blabla…

  34. commençons déjà à réunir la gauche parlementaire mais il est vrai qu’une motion de censure ne va pas changer la donne j’exprime ma sympathie aux deux députés en marche qui ont eu le courage de dénoncer le recours au 49.3maintenant il est temps de siffler la fin de la récréation de bouter ce gouvernement lors des prochaines législatives et présidentielles ainsi que lors des municipales alors va falloir réunir toute la gauche et laisser de coté les querelles partisanes réunissons toutes les forces vives de la gauche des citoyens engagés prenons contact avec toutes les personnes demandant un changement de société il est vrai que le premier ministre ne s’honore pas en utilisant le 49.3 et une dissolution de l’assemblée nationale me semble une solution mais va t’elle changer la donne? on accusera ceux qui la veulent d’un esprit de vengeance ne tombons pas dans le panneau!
    Bravo à toutes celles et ceux qui ont eu le courage de manifester devant l’assemblée nationale voilà une initiative qui a de la gueule!Maintenant Mesdames et Messieurs les députés du parti socialiste de la France insoumise du groupe grd EELV agissez!réunissez vous et mettez en place un programme commun !

  35. La France n’est pas seule ni la seule et elle peut ouvrir largement sa frontière sur les peuples du monde pour être aidée mais elle a encore du main sur la planche déjà en France pour mettre tous les français daccord entre eux courage à tous

  36. Mr Ruffin donnez nous la solution pour dissoudre l’Assemblée nationale car voyez-vous j’ai signé la pétition pour sa dissolution avant le 49.3 mais à part ça rien. Comment pouvons- nous vous aider .

  37. Nous nous trompons alors faire nous en quelques mots le pourquoi du comment parce que là c’est vagues votre message

  38. Bonjour Mr Ruffin,
    MERCI de vous battre ainsi avec un franc parler que chacun peut admettre qu’il est à la portée de la compréhension du plus grand nombre de compatriotes français .
    Notre Histoire de France nous rappelle qu’il faut un front universel qui devient une évidente lutte contre un pouvoir destructeur du lien social .

    Aujourd’hui, nous sommes confrontés à une hégémonie du grand capital qui partout remplace la valeur humaine et la biodiversité au risque du grand bouleversement pédo-climatique qui menace toute forme de vie végétale,animale et humaine .
    Ma pensée que je souhaite vous adresser est celle-ci :
    Le Capital amène l’Homme vers son autodestruction .
    Une autre idée sort de ma pensée :
    Mettre l’intelligence positive de chaque homme au service de ses besoins vitaux .
    Il reste à définir ce qu’une grande Nation comme la france peut engendrer pour l’avenir .
    En corollair j’ouvre une grande parenthèse veut-on continuer à produire les drogues douces du big brother américain du genre Netflix et autre pour endormir les cerveaux de la nouvelle génération .
    Encore merci si vous m’avez lu et sans doute compris .
    Tout le mal reste à venir et grand bien à ceux qui arriveront à le ralentir .
    Chacun à son niveau doit agir pour conjurer le mauvais sortilège d’un exécutif en pleine folie destructrice !

  39. Bon bon bon, ça va surement paraître un peu radical ou haineux mais maintenant que de trop nombreuses infos confirmes les fautes graves, il faut anticiper, se poser les bonnes questions et se projeter avec enthousiasme dans le nouveau monde qui nous tends les bras !

    Proposition de traitement pour les membres du gouvernement français actuel : L’ensemble de leurs biens personnels sont saisis car ils sont condamnés à de lourdes amendes, coincés aux travaux d’intérêts généraux, 39 heures par semaines (balayage des rues par exemple) jusqu’à 64 ans, avec 2 semaines de congés payés et le minimum vieillesse en perspective de retraite. Ne les mettons pas en prison… c’est mieux qu’on puisse encore les voir et leur parler.
    Et aussi, un monument pour Raoult et son équipe !
    Et vive la France qui vient !

    #AlloRuffin

  40. Bande de mauvaises langues ; vous n’avez donc pas pigé, comme il est intègre et foncièrement gentil notre Fake prez’, fidèle jusqu’à la mort avec son pseudo à deux balles Macron, c’est un pseudo greco tartuffe, . En grec makria signifie « loin » ,. Analogiquement Macron c’est celui qui va ou ira, ou voit loin( si le peuple le veut…)…. Le pauvre bougre parachuté par l’oligarchie (à laquelle il doit une ardoise conséquente de retour sur investissements sur sa campagne électorale) n’est pas exempt d’erreurs d’appréciation … notamment à notre « sujet » – le mot n’est pas trop fort…Ne nous a-t-il pas accordé les faveurs de sa confiance ; le 20 mars, apres nous avoir insultés ( fainéants, alcooliques et autres gens qui ne sont rien…) Analphabètes, pour les plus chanceux….surtout au niveau du secret défense…,? . Mais il est pervers, le bougre, il joue sur les failles de l’égocentrisme comme s’il maîtrisait le sujet…. Rappelons nous le tollé sur la suppression des Allocations Familiales pour les foyers qui touchent plus de 6000 euro , bon sujet de division. Nous n’avons pas réagi d’un seul corps en nous objectant à des ponctions sur les revenus sociaux . Le résultat est à la hauteur : un peuple de moitons engendre un gouvernement de loups, et les étudiants aujourd’hui jonglent avec réduction des APL,, chômage et confinement, voire amande, oups, pardon, amendes… Au lendemain de la Grivauserie ( la quequette de Grivault en échange d’une alerte sanitaire….Est-ce qu’une autre information est possible ? Un journal des Insoumis, par exemple …?

  41. 1) A propos de la manif de « fin de confinement ». Il faudrait qu’elle soit immédiatement suivie d’une grève générale avec l’exigence d’un nouveau Grenelle priorisant les professions qui ont été le plus exposées pendant la crise sanitaire de par l’amateurisme et les négligences du gouvernement.
    2) L’armée, cette grande muette, doit bien avoir des stocks pléthoriques de masques, solution hydroalcooliques, sur-blouses, charlottes…. Y-a-t-il moyen d’interpeller ses cadres pour connaître l’état de leurs stocks. Des fois qu’ils nous en cacheraient. Nous sommes en guerre oui ou merde!
    3) Le grand « assumeur ». Macron et Philippe et parfois leurs ministres n’arrêtent pas de dire à chaque détour de réponses à des questions génantes: « J’assume ». Mais qu’assument-ils au juste? Macron assume Benalla, les gilets jaunes…. En fait il doit croire que la « com », les éléments de langage font office de discours politique. E, fait ils n’assument rien. Assumer pourrait être par exemple dissoudre l’assemblée nationale à l’issue de la crise pour voir ce que pensent les français de sa gestion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *