La poutre en plastique dans l’oeil de l’Assemblée…



Les véritables réfractaires au changement, ils refusent jusqu’à la simple interdiction des bouteilles et des couverts en plastique au sein même de l’Assemblée nationale : la majorité En Marche.

François Ruffin

François Ruffin

Né à Calais, j'ai grandi à Amiens. J'y ai fondé le journal Fakir, puis réalisé le film Merci patron !. Élu sous l'étiquette Picardie debout ! (FI, PCF, EELV, Ensemble), je continue à jouer tous les dimanches en vétéran avec l'Olympique amiénois et à m'occuper de mes deux enfants, de 5 et 8 ans, en garde alternée.

Rejoignez-nous !

Je ne vous promets pas la lune, mais face aux puissants, je m’engage à ça : ne pas courber l’échine, me tenir droit.

Sur le même thème :

17 réponses à “La poutre en plastique dans l’oeil de l’Assemblée…”

  1. Bonjour à vous
    Cette vidéo m’a touché, vraiment, assez pour que je la publie via mon profile Facebook. Un ami m’a répondu, ce lien à l’appuie (http://www.leparisien.fr/societe/les-deputes-votent-l-interdiction-des-couverts-en-plastique-15-09-2018-7889559.php), que l’amendement a été finalement adopté.. Pouvez-vous m’en dire d’avantage ?
    Merci d’avance !
    Et en passant, merci aussi pour ce que vous faites : grâce à la communication que vous liez à votre engagement politique, cela nous (le peuple) donne envie d’aller plus loin dans la compréhension des mécanismes d’en haut, notamment ceux de l’assemblée nationale.
    Bien à vous

    Répondre

    1. Bonjour. L’article du parisien parle bien de la loi qui va être adopté en 2020 pour L’interdiction non pas à l’assemblée de tout ce plastique, mais sur le territoire français. Nous sommes donc bien d’accord que le vote de l’assemblée a rejeté l’amendement proposé qui visait À éliminer le plastique à l’intérieur de l’assemblée.
      Cordialement
      Rolland

      Répondre

    2. Je ne suis que d’accord avec mr ruffin et je ne suis pas le seul l’association LREM arrière est tout sauf une république irréprochable À 75 ans j’ai du mal à comprendre le monde dans lequel je vis peut-être car dans mon enfance nous ne comprenions rien car nous étions 46 par classe !Et quand je vois l’etat de nos plages en Corse où je vis depuis ma retraite je ne suis que scandalisé mais j’ai des papillons des fleurs et la pollution atmosphérique nous oublie.

      Répondre

    3. Dans la vidéo il s’agit de l’interdiction des couverts en plastique au sein de l’assemblée, donc il ne s’agit pas de la même chose que le texte voté par les députés, et approuvé celui-ci, qui concerne les cantines scolaires, les crèches et les universités semble t-il.
      C’est une question de principe pour LREM, si une proposition est faite par France Insoumise il faut la rejeter, point. L’intérêt général n’est pas une priorité pour eux.

      Répondre

  2. Mauvais Françoise 18 septembre 2018 à 15:46

    Bravo François. Merci pour ton courage et ta belle énergie!
    Je soutiens ton engagement, ton action et ta proposition. Devant le refus de ton amendement, te reste à proposer une modification du réglement intérieur et à le faire savoir!
    Bien à toi

    Répondre

  3. bonjour François,

    Merci pour l’immense travail d’information que vous accomplissez chaque jour, que se soit pour lutter contre les pesticides ou les plastiques comme lorsque vous vous opposez vivement à LaREM. Il est clair qu’une nouvelle politique économique, ( j’aime le Principe Responsabilité de Hans Jonas ) doit s’accompagner d’une gouverne écologique afin d’éviter le gouffre vers lequel la mondialisation nous entraîne. Comment faire pour qu’ils dégagent au plus vite ? Salutations, Gilles

    Répondre

  4. toujours pertinant et simple si tous les politicards avez votre bon sens !

    Répondre

  5. C’est désespérant. Merci à toi François d’essayer de convaincre cette assemblée. Mais quelle énergie, quel acharnement faudra t il pour que petit à petit tes collègues deviennent de vrais citoyens responsables… éco-responsables? le rêve. Oui je comprends bien la tristesse de Nicolas Hulot.Mais ne démissionne pas, fait plein de petits…

    Répondre

  6. Merci François d’avoir redonné un sens à la représentativité citoyenne.
    De porter des analyses de bon sens et d’évidence toujours orientées vers l’intérêt général et le bien commun. Une démarche simple, claire, naturelle, républicaine et citoyenne.
    Nous sommes là, avec vous, autour de vous, derrière vous et j’espère un jour devant vous.
    Ne soyez pas seul devant le mépris de la bêtise volontaire ou involontaire des ultralibéraux.
    Nous vous suivons, nous vous regardons, nous vous soutenons, nous, les citoyens, de tous bords.

    Répondre

  7. Bravo François.

    Il nous manque [pour faire de la pub aux dégonflés criminels (tout plastique terminera hypertoxique sous la forme nano)] la date et l’heure de leur refus d’interdire le plastoc et son cadre précis (pour ta Commission ou pour l’A.N. dans son ensemble)

    Pourrais-tu aussi débarrasser « Fakir » de ses chemises plastiques (PET) d’envoi ?  J’avoue bien franchement que cela hâterait mon réabonnement…

    Tu as en tout cas toute mon estime.
    Salut (salve! = santé!)

    yves (diplômé CNAM de toxicologie fondamentale).

    Répondre

  8. Idée : pour recycler le plastique de l’assemblée nationale, moi je proposerai de les reconditionner en grosses bouteilles plastique, une par député qui a voté contre cet amendement, ceux de LREM en somme, je les jetterai en suite à la Seine pour une croisière improvisée jusqu’au continent de plastique. Au passage, ils pourraient alors faire un petit coucou à leurs potes d’EDF et Areva à Flamenville et, pourquoi pas, leur proposer une petite place dans leur embarcation !

    Répondre

  9. Bonsoir
    Cela fait tristement écho à mon humble expérience de ce midi.
    En déplacement à Lille, je vais dans une sandwicherie et vais m’installer à une table avec mon super sandwich, mon muffin et mon Orangina.
    A la fin de mon repas, j’amène gentiment mon plateau vers une poubelle mais garde ma canette en aluminium et interpelle gentiment une serveuse pour savoir où je peux la mettre. Un peu interloquée et ne comprenant visiblement pas ma question, elle m’indique la poubelle ordinaire.
    Je ne comprends pas que je ne puisse pas faire correctement le tri de mes déchets dans un tel lieu. Les lieux de restauration qui vendent un nombre colossal de déchets potentiels devrait avoir une obligation de moyen pour que le tri soit possible.
    Pour info le kilo d’aluminium se négocie quand même à près de 2€!
    Je ne sais plus qui a dit que « nos décharges d’aujourd’hui sont nos mines de demain », il a tristement raison…

    Alors, Oui au retour des consignes!

    Bonne soirée et bon courage à tous, le chemin risque d’être encore un petit peu long

    Répondre

  10. Merci Mr Ruffin pour cette intervention pleine de bon sens sur la cohérence que vous proposer afin que les députés soient des citoyens respectueux comme tout le monde !

    Répondre

  11. C’est assez pathétique, cela interroge sur le sens profond de la représentation nationale, pour qui ai-je voté d’ailleurs ? … je vous mets à part évidemment Monsieur Ruffin, je ne connais pas sinon les autres parlementaires qui ont voté en faveur de votre amendement.
    Sur un sujet aussi crucial pour la planète les représentants de la Nation devraient vraiment montrer l’exemple. On est bien loin de Nelson Mandela qui, en exercice, avait réduit son salaire et fait don d’un tiers de celui-ci à une fondation caritative… ah bah la voilà l’idée, qu’il les payent leurs petits couverts en plastique, à défaut je propose donc de soumettre un nouvel amendement en ce sens avec retenue à la source sur les indemnités parlementaires.

    Répondre

  12. CATHERINE SUPPEAU 7 octobre 2018 à 17:31

    Les bouteilles en plastique rapportent tellement à leurs amies les multinationales qu’ils ne peuvent rien faire. Ils nous font croire via une communication faite de propagande que le recyclage ça marche pour que l’on continue à consommer 🙈🙉🙊. Bravo mr Ruffin 👏✌

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Restez informés

Dossiers chauds

Les articles clés