Muriel Pénicaud, la fossoyeuse de Whirlpool

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur reddit
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print

« Ils sont les complices des délocalisations », tranche Frédéric Chantrelle, délégué CFDT du site de Whirlpool. Alors que l’inspecteur du travail, la DIRECCTE Hauts-de-France, avaient refusé leur licenciement, Muriel Pénicaud les valide, pour « motif économique ». Entre l’intérêt général et celui des multinationales, le gouvernement n’hésite jamais.

Sur le site de Whirlpool, alors en campagne, Emmanuel Macron qualifiait l’entreprise de « délinquante ». Cette année-là, la firme américaine engrangeait 815 millions de bénéfices et augmentait de 10% les dividendes versés à ses actionnaires.

Malgré ces chiffres, et cette déclaration, la ministre du Travail Muriel Penicaud considère que Whirlpool était en difficulté, et que la délocalisation vers la Pologne répondait à une nécessité « économique ». Et que les syndicalistes peuvent donc, à leur tour, être licenciés.

Sans surprise: c’est la même, alors DRH de Danone, qui avait supprimé 900 postes tandis qu’elle engrangeait 1.13 million de stock-options pour ça.

C’est franc du collier, au moins : l’argent avant les gens.

A voir également :

10 réflexions sur “Muriel Pénicaud, la fossoyeuse de Whirlpool”

  1. Patrons voyous soutenus par des états voyous… Actionnaires n’êtes vous pas également voyous ???

  2. Habiller en plus cette décision d’un mensonge en disant que Whirlpool est en difficultés économiques est une honte.

  3. Comme le chantaient les révolutionnaires « Les aristocrates à la lanterne! »… Mais les aristocrates, avant, ne s’inquiétaient pas; tant pis pour eux !

  4. Madame Pénicaud avec le respect que je vous dois vous avait été élu pour travail sérieusement.
    Quand l’inspecteur du travail à AMIENS refuse les licenciements pour raison économiques ils ont travail pour motiver leur décision et confirmait par les inspecteurs des haute de France. Si toute les personnes qui ont travail sur ce dossier ce trompe au-tend les renvoyer on fera des économies. Le gouvernement MACRON s’assoir sur la loi. Un jour ils seront condamnés

  5. ce soir sur BFM TV on va avoir droit a une émission sur le développement de la Pologne, avec un taux de chômeur a 3.6 % et des ouvriers qui gagnent 560 euros par mois en travaillant chez whirlpool pologne qui remplace l usine d Amiens en production usine ou certain ouvrier on été formé par des français qui travaillé a Amiens une belle réussite de cette brave dame, a vomir

  6. le pouvoir est représente par des gents qui ont intérêt a que rien ne change pour que ça soit toujours eux qui on profite le problème c est que les des sont pipes c est toujours les même qui gouvernent

  7. Terrible !

    Mais juste une remarque, que je crois importante :

    Il est écrit : « Les élites ont fait le deuil de notre industrie ».

    Deux remarques :
    1 – Il ne s’agit pas de « élites ».. Mais de personnes affublées d’un pouvoir politique. Voir définition du mot « élite ». Fait pas confondre, hein ?
    2 – C’est nous qui devons faire notre deuil de la mort de notre industrie.
    Eux, les massacreurs, ont déchiré notre tndustrie, l’ont détruite, massacrée .. ce que vous voulez,

    Attention à ce qu’on écrit car les gens lisent .. et les mots font leur travail en nous, indépendamment de ce que la personne qui les a écrits a voulu dire .. Alors l’effet peut se révéler être l’inverse de ce qu’on a voulu dire !
    Marie-Ange

  8. On devrez recruter les politicien en Pologne il couterons moine cher. Pour faire de la merde on s’en contentera .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Reste informé !

Une fois par semaine, toute l’actualité de votre député.