« Monsieur Macron doit maintenant partir »

Retour de circo : "Monsieur Emmanuel Macron doit maintenant partir."

Depuis vendredi, j’ai circulé dans mon département.
Je me suis rendu sur les ronds-points d’Amiens, de Flixecourt, d’Albert.
J’ai discuté durant des heures avec des « Gilets jaunes ».

Conformément à mon mandat, je viens rapporter ici, à Paris, devant l’Elysée, l’état d’esprit de mes concitoyens.
De la colère, on est passé à la rage.
L’orgueil du président de la République, sa surdité, son obstination, son absence de concessions sont une machine à haine.
Qu’ai-je entendu, durant deux jours ?

« Il va terminer comme Kennedy. »
« Si je le croise, tant pis, je monterai en prison. »
« Vous voyez la croix sur le terre-plein ? Il va finir pareil ».
Ces mots sont prononcés par des intérimaires, des retraités paisibles, des habitants ordinaires.

Et durant deux jours, je me suis appliqué à les tempérer.
A argumenter, à modérer : la violence ne mène à rien.

Mais c’est lui, le président de la République,
qui depuis dix-huit mois déchire la République.
C’est lui qui avec son arrogance déchire la France.
C’est lui qui met notre pays à feu et à sang.

« Macron démission! » : c’est le mot d’ordre entonné partout.
« Macron démission! », c’est proclamé en choeur sur tous les ronds-points.
« Macron démission », c’est inscrit au feutre sur des milliers de gilets.
« Macron démission », c’est réclamé par des pétitions.
Cette exigence de notre peuple, c’est mon mandat, c’est ma mission,
je viens la relayer ici, devant l’Elysée :

Que disent les Français que j’ai rencontrés ? Que Monsieur Emmanuel Macron doit maintenant partir.
Qu’il doit partir en auto, en moto, à cheval, en trottinette, en hélicoptère,
comme il veut, mais qu’il doit partir.
Qu’il doit partir avant de rendre notre pays fou, fou de rage, complètement fou.
Qu’il doit partir pour ramener la paix sociale, la concorde nationale.

Votre député, votre voix

Je ne vous promets pas la lune, mais face aux puissants, je m’engage à ça : ne pas courber l’échine, me tenir droit.

28 réponses à “« Monsieur Macron doit maintenant partir »”

  1. Totalement irresponsables. Il doit partir, et après on fait quoi avec qui? Vous voulez la dissolution maintenant, au moment où la gauche est au plus bas, avec toutes les chances que la droite et l’extrême droite l’emporte? Livrer le pays à ces gens qui se foutent autant des pauvres que Macron, et qui en plus sont racistes, défendent les patrons, les riches artisans etc…Ces gens dont on a déjà subi les lois anti sociales? Vous nous décevez et jouez là un jeu bien dangereux Monsieur Ruffin. Ce faire le porte parole de vos administrés c’est bien, mais suivre aveuglément le « peuple » (quelques centaines de milliers de personnes sur 65 millions ne fait pas le peuple) revanchard et en colère , dans tous ses excès (bientôt les têtes au bout des piques? mais là on était au 18ème, 3 siècles plus tard n’avons nous pas évolués?), et dont on peine à lire les revendications tant elles se contredisent, c’est irresponsable.
    Nous espérons que vous reprendrez un peu de recul, le temps nécessaire à la réflexion, qui semble vous faire défaut aujourd’hui.

    Répondre

    1. Un Français mécontent 8 décembre 2018 à 22:06

      Vous manquez d’imagination, N. Amand.

      Répondre

    2. Entièrement d’accord… uniquement sur le fait que 3 siècles plus tard, nous n’avons pas évolué. Le pays est toujours gouverné par une forme d’aristocratie, ceux qui se sont autoproclamés comme l’élite de la nation…
      Ceux qui profitent sans vergogne, abusent des privilèges qui leur sont injustement accordés, tout comme il y a 3 siècles (ok, on a évolué, on a rebaptisé les « privilèges » en « avantages en nature »…).
      Ceux qui prennent les décisions à la place du peuple qu’ils sont censés représentés, sans se soucier de savoir s’il est en accord (l’un des principes de base d’une démocratie… sinon ça s’appelle une oligarchie).
      Ceux qui se contrefichent des conséquences de leurs décisions sur ce même peuple, tant que ces décisions leur permettent d’engraisser le système et eux-même.
      Ceux qui restent impunis en toute circonstance, quelques soient leurs actes.
      Et j’en passe…
      Alors en effet, nos dirigeants n’ont pas évolué depuis 3 siècles. De fait, il n’est pas surprenant que les méthodes d’un peuple désespéré et en colère pour se faire entendre n’aient pas évolué non plus.
      Pour toute personne qui s’intéresse un tant soit peu à la psychosociologie, la réponse qu’est en train d’apporter le peuple est parfaitement logique et prévisible (et je parle uniquement des propos qui sont tenus, et non pas des violences physiques, agressions et pillage qui sont organisés par des opportunistes et dont ont se fait un régal de mettre au 1er plan pour décrédibiliser le mouvement du peuple).

      Répondre

      1. Bien repondu j couvre.
        Je pense comme vous et nous ne sommes pas les seuls….

        Répondre

    3. tu te trompes lourdement ,c est les français dans l ensemble qui sont en colères ,nous sommes l un des pays les plus riches avec des salaires de misère un coût de la vie hors budget pour bon nombre de ménages de l endettement partout
      que ces types bien aises sans aillent et que d autres parlementaires comme ruffin viennent servir les intérêts des citoyens pas uniquement ceux des mieux lotis

      Répondre

    4. Francois LITTERST 27 décembre 2018 à 14:41

      Le peuple est souverain. Nul n’a le droit de choisir pour le peuple et si celui-ci désire un populiste,c’est légitime. M. Macron, à l’entendre est le président le plus intelligent du monde. M. Trump est le plus mauvais, un populiste. Reste, que Trump est plébiscité par son peuple et que macron est détesté par son peuple !

      Répondre

  2. Monsieur Ruffin un grand merci pour vos paroles depuis des semaines
    Dommage que je n habite pas dans votre circonscription vous me réconcilier avec les politiques. Merci Monsieur
    Caroline MAURIN
    72540

    Répondre

    1. Merluchon Jean C 9 décembre 2018 à 01:02

      A défaut d être réconcilié avec l orthographe !

      Répondre

  3. Van Laere Johann 2 décembre 2018 à 20:11

    Mélenchon aussi…

    Répondre

  4. Merci M. Ruffin.

    Le Monde du 3/12/2018 : « … confie un préfet : « Ce qui s’exprime le plus, c’est la haine du président de la République. » »

    https://www.lemonde.fr/politique/article/2018/12/03/face-a-la-crise-du-mouvement-des-gilets-jaunes-les-prefets-sonnent-l-alerte-politique_5391904_823448.html

    Répondre

  5. J avais de la sympathie pour vous mais votre attitude est irresponsable.
    Par deux fois (whirlpool et là allusion et comparaison avec l’assassinat de kennedy) vous appelez au meurtre de Macron que je n’apprécie pas plus que vous.
    Honte à vous!

    Répondre

  6. GUARIGLIA Laurence 4 décembre 2018 à 00:13

    Monsieur Ruffin,
    Votre travail de député est juste, réellement de gauche et malheureusement encore inimité même par la FI.
    Vous êtes notre salut . Il faudrait que vous constituiez des groupes « Gilets debout » dans toute la France pour fédérer et créer une dynamique autour de votre programme. Les gens vous suivront, vous être le renouveau de la gauche en perdition. On compte sur vous. Il y a une fenêtre de tire pour s’engouffrer et faire tomber ce gouvernement, ou tout du moins le faire reculer sur ses mauvaises réformes sociales.
    Merci pour votre courage , on est derrière vous !!

    Répondre

  7. @ Van Laere Johann

    Mélenchon fait parti de toute cette bande de nos soi-disant défenseurs. Bonne blague!

    Je crains que Macron ne cède sur rien mais 2019 ne sera pas une joie pour lui.
    C’est un suicidaire cet homme ??

    Répondre

    1. Van Laere Johann 9 décembre 2018 à 16:45

      En tout cas, il est sur la Place publique… Pour le moment lol!

      Répondre

  8. Murielle GARGAUD 4 décembre 2018 à 13:04

    Malheureusement, l’usurpateur ne partira JAMAIS de lui-même. Pour cela, il lui aurait fallu un minimum d’intérêt pour la France et les Français. Coincé par l’oligarchie financière et ultralibérale à qui il doit d’avoir été « élu » et qui maintenant exige son dû, tétanisé par son incompétence, lobotomisé par son arrogance et son incommensurable mépris, il s’accrochera jusqu’au bout. Une seule solution : dissolution de l’Assemblée nationale.

    Répondre

    1. À Murielle,
      De lui-même non bien sûr mais si le peuple met suffisamment la pression peut-être ? L’attraper et lui faire signer sa lettre de démission sera peut-être nécessaire !

      Répondre

    2. À Murielle (suite)
      Une dissolution de l’Assemblée nationale n’est pas la solution pour le peuple. Ça peut l’être pour Monsieur Macron si ça va trop mal vu que ça peut le sauver (et que ça sauverait au moins le système.) La Ve République repose sur le Président donc l’idéal serait une démission du Président, tout autre option laisse une porte de sotie au régime.

      Répondre

    3. Oui…on dit aussi que le pouvoir ne se donne pas, il se prend…

      Répondre

  9. Le départ de Macron est souhaitable, c’est évident. Il n’a pas d’idée novatrice, humaine, il nous fait perdre du temps… Mais qui, à la place ? Qui a une bonne idée pour que les gens de ce pays vivent décemment ?
    Ils parlent tous de croissance, de consommation… et ne semblent pas avoir compris que c’est ce qui nous mène dans le mur…

    Répondre

  10. les réponses des députés, dont vous, Mr Ruffin, aux courriers qu’ils ont reçus, pour leur demander d’activer l’article 68 de la constitution fut négative dernièrement. J’ai été extrêmement surprise vu vos discours et votre apparente sincérité. Pourquoi n’avoir pas saisi cette opportunité organisée par un homme qui connait les lois sur le bout des doigts à défaut d’être connu. Il y a pourtant urgence..Déçue.

    Répondre

  11. Monsieur RUFFIN vous dites que le Président MACRON doit démissionner.
    Moi je vous propose que vous démissionner ainsi que tous les Députés de la France insoumise et vous vous représentez tous et si vous êtes tous plébiscité alors vous seriez légitime pour demander sa démission mais le risque de perdre un grand nombre de vos postes vous demande du courage, ce que je doute ????

    Répondre

  12. […] la dimisión del presidente francés, haciéndose eco de la demanda de muchos manifestantes. En su blog pueden encontrarse sus declaraciones, en las que pide a Macron que se marche “en coche, en […]

    Répondre

  13. Mon pauvre ruffin vous ne savez que vociférer avec votre canard boiteux fakir

    Répondre

  14. Françoise Doray 9 décembre 2018 à 11:50

    Monsieur Ruffin, je me suis inscrite dans ce groupe bien que je n’habite pas dans la Somme parce que je veux vous apporter mon soutien si la DGSI vous cherche des ennuis! Ce gouvernement est une catastrophe et oui , il faut que Macron démissionne , il n’y a pas d’autre solution vivable.

    Répondre

  15. Accusé de sédition par la DGSI pour cela… Non moi je trouve que vous avez bien raison. On en peut plus, mais vraiment, et depuis si longtemps de l’asphyxie du paysage politique par des politico-psychopathes comme Macron et consorts. La révolte doit s’amplifier, comme en Islande en 2008, qu’on fasse pression sur notre Thatcher de Macron pour qu’il dégage. Et après ? Convocation d’élections anticipées, comme en Islande…

    Répondre

  16. « Merci patron » était d’une subtilité intellectuelle que l’on ne retrouve pas dans vos actions terrain..
    Vous étiez bien meilleur dans le film.
    Dommage que la politique vous transforme à ce point.

    Répondre

  17. Si nous avions plus de représentants politiques comme François Ruffin,le monde irait beaucoup mieux…Je vous soutien M.Ruffin.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Droits réservés ©  François Ruffin 2018

4K Partages
Partagez2K
Tweetez2K
WhatsApp
Email