Marcheurs debout ?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print
YouTube video

Ils étaient En Marche !. Et puis on les a retrouvés en pleine Fête à Macron dans les rues de Paris. Rencontre.

Emmanuelle Reeves :

Petite-fille de l’astrophysicien Hubert Reeves, bientôt avocate, elle est très engagée sur les questions environnementales et de bien-être animal. Elle a travaillé pour plusieurs gouvernements (France, Maroc, Monaco) et a participé à la mobilisation des acteurs non-étatiques lors de la COP 21. Elle a rejoint En Marche en janvier 2017 à la suite de l’appel lancé par Emmanuel Macron à la société civile.

À l’origine de la démission collective des « 100 démocrates » en novembre 2017, Emmanuelle a quitté le parti présidentiel après avoir alerté, dans une lettre ouverte à ses « Amis Marcheurs », les adhérents de La République En Marche sur la dérive autoritaire du mouvement.

Raphaël Valente :

Raphaël Valente a 42 ans, est originaire de Teting-sur-Nied en Moselle, et a deux enfants. Après un parcours dans la gestion de patrimoine, il s’est dirigé dans le commerce en B2B. Sympathisant puis militant socialiste, issu d’une famille ancrée à gauche, il s’engage pour la présidentielle auprès d’En Marche et s’implique directement auprès de la candidate de la 7e circonscription de Moselle. Il rejoint les marcheurs en colère puis la Camem, a démissionné en novembre après d’infructueuses actions auprès de LREM afin de dénoncer le manque de démocratie et la dérive droitière du gouvernement.

Recevez la newsletter

Un email par semaine avec toutes les dernières actualités de François Ruffin.