Pour les femmes de ménage, le zéro absolu d’En Marche !

Ca a cogné en Commission. On sait pour qui on se bat : Patricia et ses collègues, qui à 5h du matin nettoient la salle "à fond, à fond, à fond", pour 740€ par mois. Elles seront là demain matin. Et pour le même tarif : En Marche ! a vidé ma proposition.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur reddit
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur reddit
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print

Retrouvez ma proposition et loi (vidée) en ligne ainsi que l’intégralité des débats en Commission des affaires sociales en vidéo ici.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur reddit
Partager sur whatsapp
Partager sur email

24 réponses

  1. François Ruffin, vos demandes étaient minimalistes et votre colère est juste et saine.
    Merci! Soutien total.

  2. il y a plus de 40 ANS que je me suis insurgé contre les conditions de travail des femmes de ménage de mon entreprise le CEA direction des Applications Militaires Centre d’Etudes du Ripault
    j’étais responsable syndical CFDT mais aussi Acheteur responsable des Contrats de sous-traitance j’ai obtenu l’accord de ma direction pour que les femmes de ménage nettoient les bureaux pendant le travail des occupants de ces bureaux QUI S’ABSENTAIENT 5 MINUTES SEULEMENT;…………!!!!!!!!
    J’ai écouté avec attention votre intervention
    Je soutiens avec enthousiasme vos propositions
    C’EST POSSIBLE …..NE LÂCHEZ RIEN
    Louis BARRAUD 34 Résidence du Grand Cèdre 37550 Saint Avertin
    Tel 0247 28 54 41….07 86 27 44 87

  3. Pour cause de covid, tout a été arrêté, sauf l’essentiel.
    Faut-il tout faire redémarrer comme avant ?
    L’essentiel, c’est l’alimentation et les soins. L’habitat aussi, mais sans la même urgence. Le reste est du superflu, du confort, de l’envie.
    L’alimentation et les soins ont continué et nous nous sommes aperçus que nous pouvions, assez bien, nous passer du reste, que, malgré quelques embarras, nous ne nous en portions même que mieux à bien des égards.
    Alors ?
    Tout arrêter était prendre un grand risque. Les conséquences vont en être très lourdes. Mais c’est fait, c’est fait ! Il impératif d’en tirer parti.
    Chacun s’interroge, quel sera le monde d’après ?
    La tentation est là.
    Quel chemin prendre ?
    Et si un virus nous avait appris à renoncer au toujours-plus et s’il nous avait appris la mesure, la frugalité, le partage… quel beau conte de fée ce serait !

    Bravo pour votre combat en faveur des femmes de ménage ! Il ne faut que tout recommence comme avant !

  4. Bravo Mr Ruffin, vous êtes un excellent député, mais j’ai bien peur qu’en face, malgré vos mots justes et votre dévouement total à vos idées , « ils » sont dans le dédit voir dans la bêtise du refus , juste par idéologie , juste parce qu’ils obéissent .Personnellement je crois que vu leur façon d’agir , et à tous les niveaux, j’aurais surement « craqué » et en aurais « tabassé » quelques un et une , car ce ne sont plus des réactions d’êtres humain , mais des réactions de « machines  » ou robots programmé .Ceci dit , j’aurais aimé que vous ne portiez pas de masque .Amicalement et continuez le combat, beaucoup de personnes comptent sur vous.

  5. Mais ces commissions sont insupportables ! Comment ne pas se mettre en colère devant des êtres aussi méprisants, ancrés dans l’appareil, aussi sarcastiques, aussi imbus de leur personne. Quelle bataille à mener ! C’est Verdun tous les jours ! Chapeau ! Vraiment !

  6. Bonjour monsieur Ruffin.. scandaleux et écoeurant la façon dont vous avez été traité… nous vivons un moment de dictature voir de fascisme… nous n’oublierons pas et tout ce gouvernement devra rendre des comptes… nous avons un gouvernement qui s’apparentent au régime de Vichy et peut être même encore un peu plus tordu … Nous avons besoin de vous et de votre courage pour un monde meilleur..mes plus respectueuses salutations.. Pascal Fournier..

  7. J’Aurais 83 ans le 26 juin. Ce qui se passe dans notre monde ne me donne pas envie de participer à cette infamie.
    Je pense que mon départ le 26 juin prochain est ce qui me convient le mieux.

    1. Pour avoir un peu voyagé, je trouve les « départs » très… « excitants ».
      Un départ, pour moi, signifie « réflexions », plus ou moins longues. Ou de la spontanéité (un peu plus rare chez moi, on me l’a souvent signifié, je manque de « spontanéité »).
      Personnellement, j’aimerais avoir cette chance d’atteindre les 83 ans pour regarder ce qu’est devenu notre monde. Bien sûr, si possible avec toute ma tête.
      Je suis viscéralement consciente que nous vivons une « drôle » d’époque.
      Les transitions sont souvent très « dérangeantes », cela remue beaucoup en chacun de nous, et ce, pour différentes raisons.
      Au bout de 83 ans, on a du en vivre, des choses !!!! Comme du pire et du meilleur, (mal)heureusement.
      Vous êtes la mémoire vivante du monde, vous pouvez tant apporter aux jeunes générations !!!!
      Si je pouvais oser vous demander d’écrire un petit message le 26 juin pour nous dire ce qu’il en est dans votre tête et dans votre cœur…
      🙂

  8. Bonjour,
    J’aimerais pouvoir comparer les textes (celui proposé et celui voté). Je voudrais avoir une idée sur ce que la LREM a voulu dénaturer.
    Quelqu’un sait où on peut trouver ça ?
    Valentin

  9. Ne surtout rien lâcher! « Notre « député LREM Le Bohec de Redon ose écrire dans le quotidien « Ouest-France » que Franços Ruffin ment en disant que LREM avait vidé la proposition de son contenu; le menteur crie « au mensonge »; il compte sur le fait que les gens n’iront pas voir le contenu des propositions; publions autour de nous le texte initial et ce que LREM en avait fait..

  10. C’est une honte et ce n’est pas que pour les femmes de ménages , d’autres sont logées a la même enseigne, honte aux politiques!

  11. Bravo François ! Après « Merci patron » et « J’veux du soleil » continue à montrer cette société telle qu’elle est….
    Un picard de RUE

  12. Légitime est votre colère…
    Vous auriez en tirant sur nous assassiné la république…
    Gloire au 17ème Monthéus.
    Le commentaire de la « présidente » de la commission ou de la « rapporteuse »
    « vous votez contre votre texte c’est original » montre à quel point la République en marche en manque d’originalité et rechigne à changer le monde. Il ne faudra pas s’étonner si un jour la violence l’emporte et eux avec.

  13. Ça leur donnera peut-être la vocation de l esprit humain car toutes ne sont pas agréables
    Vous parlez sans doute des perles rares qui méritent salaire Si seulement il n y avait pas que le choix de passer par les mairies en province pour trouver une femme de ménage car leur recrutement laisse à désirer

  14. En province les femmes de ménages c est la Mairie et les personnes âgées se retrouvent alors ensuite avec l aide sociale Ce sont des organismes d état pas le choix en province Il serait bien qu’ il y ai des sociétés privées en province Si non il y a des femmes de ménage conciencieuses et d autres moins comme toujours C est sûre que beaucoup méritent meilleurs salaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *