Merci patron ! chez les Whirlpool : ma fierté

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur reddit
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print

 

C’est une fierté pour moi, un “César du peuple”: Merci patron! sera projeté aux salariés de Whirlpool, et en compagnie des syndicalistes, ce vendredi midi (11 h, précisément, salle de Grâce à Amiens, ouvert au public).

Une double fierté.

D’abord, que le film soit utilisé comme ça, dans une bagarre, pour se remettre du baume au coeur, que parti des gens, de Marie-Hélène, de Jocelyne et Serge, il retourne aux gens, qu’il s’en serve, qu’il appartienne à leur culture. Ainsi de Frédéric Chantrelle, le délégué CFDT, qui sur le parking me récite toutes les répliques, mieux que je ne le ferais, comme si c’était aussi culte que Les Tontons flingueurs!

Ensuite, que je sois accepté, malgré ma candidature, mon étiquette politique, maintenant.
C’était pas gagné.
Y avait un peu de méfiance, au départ. Comme quoi (je devine) je venais pour “récupérer” leur histoire. Même si j’étais déjà là, il y a quinze ans, pour le lave-linge, et sans élections en vue.
Mais on a fait du chemin, depuis un mois, on a causé, on a appris un peu à se connaître, de But aux grilles de leur usine. Et c’est une joie de se sentir, comme ça, un peu des leurs, pas complètement mais un peu, pas un élément étranger.

Bref, on sera trente, cinquante, cent, je l’ignore. Mais je sais, en revanche, qu’on va passer un beau moment ensemble, ce vendredi: pas pour le film (je l’ai déjà vu), mais pour la discussion que ça va susciter derrière : comment agir ? que faire ? comment soutenir ?

Partagez cet article :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur reddit
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print

Dans la même catégorie...

remede a la melancolie

Mes remèdes à la Mélancolie

Depuis que je suis député, on m’interroge sur Manuel Valls, Emmanuel Macron, Jean-Luc Mélenchon, François de Rugy… Mais je m’en fous ! C’est pas ça qui m’intéresse ! Comme c’est étriqué, la politique… Alors, France Inter qui me fait causer de mes auteurs favoris et mes chanteurs chéris… quelle joie !

VOIR LA SUITE
impots

Impôts : vers le « zéro humain » ?

Aujourd’hui les centres d’accueil au public d’Engie sont fermés, les lignes téléphoniques délocalisées au Maroc ou à Madagascar. Au nom du numérique et de la modernité les services publics des impôts suivront-ils la même voie ?

VOIR LA SUITE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Secouer l'Assemblée !

Avec un fil conducteur : moins pour l’argent, plus pour les gens ! Plus pour les hôpitaux, plus pour les petits clubs de foot, plus pour les femmes de ménage.

Nous suivre