Lettre aux Ministres, député-es et « cadres » de la République En Marche !

Mesdames et Messieurs, puisque vendredi vous venez dans mon coin, je vous propose de briser cet entre-soi dans lequel le pouvoir vous enferme…
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Mesdames et Messieurs les Ministres,
Mesdames et Messieurs les Député-e-s,
Monsieur le Délégué général de La République en Marche,

Vendredi 11 septembre, vous serez à Amiens, dans le cadre des journées parlementaires de votre parti. Ces quelques heures, vous les passerez entre Ministres, Députés, « cadres » de La République En Marche. Comme souvent, loin des gens, de leur quotidien, de leurs galères.

Puisque vous serez dans mon coin, je vous propose de briser cet entre-soi dans lequel le pouvoir vous enferme. Au printemps, le premier d’entre vous, Emmanuel Macron, déclarait – je le cite – « notre pays, aujourd’hui, tient tout entier sur des femmes et des hommes que nos économies reconnaissent et rémunèrent si mal ». Et il s’engageait à ne pas oublier ces premières de corvées. Qui ne figurent nulle part, pour l’instant, dans votre « relance ».

Alors, je vous propose de venir rencontrer Annie, Martine et Véronique, auxiliaires de vie sociale . Vendredi après-midi, elles viendront à votre rencontre, pour vous présenter leur réalité.

Saurez-vous leur accorder « la reconnaissance » qu’elles méritent, en vous arrachant quelques instants aux vôtres ? En les écoutant ? Et demain, en revalorisant leur profession, financièrement et symboliquement ?

Comptant sur votre attention,

Très républicainement,
François Ruffin, député de la Somme

Sur le même thème

Photo 2020 09 09 16 35 08

Pour la reconnaissance des métiers du lien

François Ruffin (LFI) et Bruno Bonnell (LREM) proposent à l’Assemblée nationale de reconnaître les métiers d’auxiliaire de vie sociale, d’assistante maternelle, d’accompagnante d’enfant en situation de handicap et d’animateur péri-scolaire

Photo 2020 10 05 18 25 53

Pour les Départements : 10 propositions pour les AVS

Lundi, avec Annie, Sylvie, Véronique, AVS, et Sabine, directrice de Ozange, nous présentions nos dix propositions communes pour ce métier. Pas des trucs rêvés, mais des petits pas, que les conseils départementaux peuvent mettre en œuvre. Des petits pas dont vous pouvez discuter dès maintenant, pour les mettre au programme des élections de ce printemps.

Photo 2020 09 09 16 35 08

Mission : métiers du lien !

C’était mon gros boulot cette année : une mission d’information, que je menais, sur les « métiers du lien ». Assistantes maternelles, accompagnantes d’enfants en situation de handicap, animatrices périscolaires auxiliaires de vie sociale : des professions avec un faible statut, et de maigres revenus.

Commentez

12 réflexions sur “Lettre aux Ministres, député-es et « cadres » de la République En Marche !”

  1. bonjour
    moi et ma femme, nous faisons partis de la classe moyenne avec un revenu par mois de 4800 euro net.
    je ne me plains pas pour ce que nous touchons .
    moi je voudrais attirer l’attention de nos politiques, quand bien meme que nous touchons cette somme par mois, nous avons beaucoup de mal a finir le mois oui non vous ne rêvez pas on as du mal on ne peut meme pas mettre un sous de coté pour nous pour nos enfants. nous finissons tous les mois a 2000 euro de découvert en banque car nous somme écrasé par l’impôt, la chers taxe d’habitation que nous devons plus payé on ne sait pas quand on la payera plus . sans compter les repas a la cantine par enfant 5.30 euros et un centre de loisirs a 17.53 euros la journée par enfant autant vous dire que pendant les mois d’été et bien on se démerde pour faire garder nos chérubins un mois car il faudrait faire un revolving pour payer tous le mois (800.00 euros) nous avons une voiture qui a 12 ans, un diesel, autant vous dire que nous ne pouvons pas changé cette voiture car nous n’avons pas le droit a aucune aide de l’état et bien mon poil a fuel n’en déplaise je le garde. Sans compter toutes les niches pour refaire isolation de notre maison a 1 euro cela non plus on y pas le droit .moi j’en ai raz le bol que l’on nous tape dessus nous la classe moyenne, on ne fait rien pour nous. On a le droit a rien . A si paye et ferme la. nous gagnons bien notre vie ma femme et moi mais nous ne pouvons pas profiter du fruit de notre travail car nous somme matraquer de toute part quand on des problèmes pour payer les impôts et bien on vous dit que comme vous gagnez bien votre vie et bien on ne vous accorde pas de délai et vous en remet une couche avec 10% de plus.les classes moyennes on en a marre .on est pas pauvre mais on juste assez nous taxez on vivote et on s’endette en faisant des crédits. je sais que il y des gens qui sont plus a plaindre que nous et cela m’attriste mais arrêter de nous taper dessus. Avec 4800.00 euros , nous nous apercevons, que nous faisons partis du cercle des 20% des gens les plus « riches » en quoi je suis riches ? enfin bref c’était un coup de gueule mais nous on est les grands oubliés depuis des décennies et on ne parle jamais de nous rendre notre vie meilleures a nous aussi

    1. Eh oui, il faut bien que vous payiez des impôts pour tous les vrais riches qui, eux, ne veulent pas en payer. Donc, macron, leur petit copain, leur valet, leur bras armé se fait une joie, moyennant compensations, de vous faire payer, vous, et de pousser toujours plus dans la misère les pauvres. Et ensuite, il va donner des des leçons dans d’autre pays ! Et qu’est-ce qu’on dit : « merci petit dictateur macron ! » (Ce mot doit le faire jubiler !!!)

  2. Bravo François de profiter de cette rencontre de LREM pour leur ouvrir les yeux et le cœur (?) et le « portefeuille » (?) sur les premières de corvée du lien social !

  3. DE ROLAND Bernadette

    MR RUFFIN, votre engagement est courageux mais nécessaire. Vous êtes porte-parole de beaucoup de citoyens. Pour ça, merci.
    Pour ma part, tel le colibri j’oeuvre pour le climat (asso mobilités douces Chablais, végétarisme, jardinage au coeur de la ville…). De loin, on se rejoint,
    Citoyennement,
    Bernadette DE ROLAND

  4. Ghislaine Aissani

    Bientôt il y aura la 5G reliée aux cerveaux mais c est monstrueux si ce n est déjà le cas
    La 5G n agrave t elle pas le Covid comme à Bordeaux Marseille et Paris dans certains quartiers ?
    Et pourquoi lors des élections on se fait influencer par la télé ?

  5. Eh oui, il faut bien que vous payiez des impôts pour tous les vrais riches qui, eux, ne veulent pas en payer. Donc, macron, leur petit copain, leur valet, leur bras armé se fait une joie, moyennant compensations, de vous faire payer, vous, et de pousser toujours plus dans la misère les pauvres. Et ensuite, il va donner des des leçons dans d’autre pays ! Et qu’est-ce qu’on dit : « merci petit dictateur macron ! » (Ce mot doit le faire jubiler !!!)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *