Ils sont les citoyens modèles

Nous avons besoin de parler aux gens que l’on croise dans la rue, nous avons besoin de gratuité, nous avons besoin de poésie et de culture, nous avons besoin d’une certaine forme de croissance spirituelle. Nous avons besoin de changer de modèle, tout le monde le sait.

Lettre de Francois Ruffin, député de la Somme en soutien au collectif « Les déboulonneurs » dans le cadre de leur procédure judiciaire pour une action de désobeissance civile menée en 2015

Mesdames messieurs les juges,

Quelle société voulons-nous ? A quoi doit servir la justice aujourd’hui ?

Un groupe de citoyens, non-violents, agissant à visages découverts, a été condamné pour de la peinture et du scotch sur des panneaux publicitaires, comme si on s’attaquait au bien d’un particulier, comme si on attaquait la République. La Justice doit-elle défendre l’intérêt général ? Oui, alors c’est plutôt les publicitaires et les exploitants de panneaux qu’il faudrait condamner.

Comment peut-on défendre la publicité dans l’espace public, alors qu’elle est la source évidente de nombreux maux ? Les accusés sauront vous lister tout le drame que représente cette omniprésence de la publicité dans l’espace public : pollution, déchets, atteinte au droit de réception…

Moi, je suis représentant de la Nation, et comme beaucoup de mes concitoyens, j’essaye d’éduquer au mieux mes enfants, de leur apprendre à apprécier les choses simples, à être serviable et altruiste, à être conscient que ce que nous consommons a un impact sur notre environnement, je fais en sorte qu’ils soient des citoyens éclairés. Je parle de mes enfants, mais c’est aussi de moi dont je parle, je tâche de mettre en cohérence ce que nous savons tous sur la catastrophe environnementale qui vient et mes actes, je tâche de construire une société plus sobre, avec moins de biens et beaucoup plus de liens.

Pourtant, tous ces efforts de civilisation sont vains tant que l’espace public est saturé de panneaux, d’écrans, d’affiches, d’hommes et de femmes sandwich, qui n’ont qu’un seul but : nous faire consommer. Utiliser nos faiblesses psychiques, s’instiller dans nos esprits, et nous faire consommer. S’appuyer sur des prétendus principes de liberté et envahir nos esprits, en permanence, sur nos écrans, dans nos journaux, dans les toilettes des bars, dans les gares, dans les rues… Nous vendre des voitures, nous vendre du parfum, nous vendre des vacances en avion, nous vendre des téléphones 16G, nous vendre des chaussures, nous vendre de la frustration, nous vendre des corps de femmes chosifiés, nous vendre un monde dont nous n’avons en fait pas besoin.

Nous avons besoin de parler aux gens que l’on croise dans la rue, nous avons besoin de gratuité, nous avons besoin de poésie et de culture, nous avons besoin d’une certaine forme de croissance spirituelle. Nous avons besoin de changer de modèle, tout le monde le sait.

Les Déboulonneurs ont l’intelligence de pointer l’incohérence de notre société. Il faut les saluer, les encourager, parce qu’ils font œuvre de salubrité politique en tâchant de décontaminer nos villes, et surtout nos esprits. Les saluer et non les condamner. La République entière a besoin de leur action pour rester fidèle à ses idéaux et à ses valeurs.

Mesdames et messieurs les juges, protégez ce qu’il y a de plus vital, protégez nos esprits, protégez notre intimité, annulez la condamnation contre les Déboulonneurs.

Francois Ruffin, député de la Somme

Votre député, votre voix

Je ne vous promets pas la lune, mais face aux puissants, je m’engage à ça : ne pas courber l’échine, me tenir droit.

58 réponses à “Ils sont les citoyens modèles”

  1. pierre dumesges 13630 25 janvier 2019 à 16:12

    comme toujours avec François Ruffin l’essentiel est dit!!

    Répondre

  2. Bonjour, continuez ainsi ! Vous êtes un des rares représentants du peuple qui le représente réellement, qui l’écoute et se fait son porte-parole.
    Continuez de mettre en lumière les sujets que la majorité veut éluder.
    On a besoin de vous, on est derrière vous. Tenez bon !

    Répondre

  3. josette SAINTMARC 25 janvier 2019 à 22:15

    Mr Ruffin

    Je suis totalement en accord avec vous déjà,et donc avec ce courrier!Je suis contente d’entendre parler de vie spirituelle dans la bouche d’un homme politique!
    Je suis très branchée » spiritualité » »Relations humaines,psychologie… »!
    J’en ai aussi ras le bol de voir tous ces panneaux publicitaires dans les rues, le métro!Je me sens agressée car considérée comme consommatrice et non citoyenne!!J’adhère à la citation « Moins de bien plus de liens! »En tous les cas sachez que je suis admirative de votre authenticité,honnêteté et votre humanisme!!Plus que rare dans le monde politique!
    Très cordialement

    Josette SAINT MARC

    Répondre

  4. En fait redevenir de simple humain, non standardisé, non robotisé..
    Nous débrancher de ce stupide monde ou tout est subit et s’appartenir, se ressentir, pour mener sa véritable existence..
    Merci, MONSIEUR François Ruffin..

    Répondre

  5. Je suis tout à fait d »accord sur le contenu de cette lettre il y a urgence à prendre conscience que la société telle qu’elle est aujourd’hui ne répond plus aux exigences du peuple. Oui il faut plus d’humain plus de lien plus de bienveillance entre nous. Il faut construire une société plus juste plus redistributive. Il faut réveiller les consciences à l’école dans les familles au travail enfin Partout pour dessiner un monde nouveau. La tâche est immense mais je crois en l’homme. Nous sommes sur le bon chemin avec les gilets jaunes. Encore bravo à eux le constat est fait il faut uniquement qu’une union entre gens de gauche puisse se créer pour définir cette nouvelle société. Un peu de bon sens. Voilà tout,je ne désespère pas. Le constat est fait il faut donc passer à l’action.

    Répondre

  6. GRAND GRAND MERCI pour vos paroles qu’on attendait depuis longtemps (depuis toujours pour nous, âgé-e-s de 45 ans…) de la part d’un politique !!!!….

    Répondre

  7. Schmitt Rachel 27 janvier 2019 à 10:04

    Merci !

    Répondre

  8. Lejaar Chantal 27 janvier 2019 à 10:11

    Nous existons pour être heureux, être souverains de nos vies, libres, se respecter les uns les autres, dénoncer et se battre contre les injustices, faire de nos vies et de notre environnement des univers harmonieux et cultiver notre humanité. La révolution humaine ou élévation spirituelle dont parle François Ruffin est marche. Le monde est ce que nous en faisons. Il est temps de vivre nos rêves et non de rêver nos vies. i une justice digne de ce nom existe, elle doit soutenir ce changement et le bon sens, pas les lobbies ni le pouvoir.

    Répondre

  9. Labeille Danielle 27 janvier 2019 à 10:30

    François Ruffin vous parlez juste et au peuple qui travaille
    Continuez vous êtes super mais hélas pas assez nombreux
    Non non vous n êtes pas utopique comme diront certains
    J adore vos commentaires vrais

    Répondre

  10. Merveilleux François Ruffin ! Heureusement qu’on vous a pour porter une parole humaniste et solidaire ! Vous aussi, vous êtes un soleil dans ces temps de plomb.

    Répondre

  11. Je suis tout à fait d’accord avec la lettre de Monsieur Ruffin. La pression de la publicité sur les citoyens conduit à des achats inutiles et dangereux pour l’avenir de la Planète. Les déboulonneurs doivent être protégés comme des lanceurs d’alerte.
    Il est temps de dépasser les accords de la COP21, arrêtons la surconsommation.

    Répondre

  12. J aime lire cela…. J aurai aimer l écrire, c est assez proche de ce que je ressent.

    Répondre

  13. Bonjour j’adhère complètement je suis également à la quête des choses simples des valeurs d’autres que ce matraquage commercial. réduire mon impact sur la terre…
    Je vous soutient
    clt Silvia Fiola

    Répondre

  14. Wolff Besançon Véronique 27 janvier 2019 à 13:43

    C’est merveilleusement bien écrit ! Nous sommes nombreux à avoir soif de partage, de biens communs, de couleurs, de poésie, de liens sacrés pour sauver l’humanité. L’alerte est donnée et elle ne cesse de s’exprimer. Rendons nous visibles aux yeux de ceux qui veulent nous effacer.

    Répondre

  15. 1905 : séparation de l’église et de l’état.
    À quand une séparation avec le système économique actuel.

    Répondre

  16. Marilyn Antunes 27 janvier 2019 à 17:35

    Monsieur Ruffin
    Merci pour votre engagement
    Il est plus que temps de déboulonner le système qui nous asservi
    Il est plus que temps de retrouver notre souveraineté en tout
    Et de faire vivre la démocratie par le RIC.

    Répondre

  17. Beaubrun Marie 27 janvier 2019 à 18:19

    Enfin des mots qui font du bien à l’âme et se sentir humain au milieu de ce carnage politique, intellectuel et écologique. J’ai beaucoup de respect et d’admiration pour ce député courageux!

    Répondre

  18. Merci François Ruffin!!!

    Répondre

  19. oui, bravo. Moins de biens contraints pour plus de liens souples et choisis en plein 😉 gratitude

    Répondre

  20. Merci pour ce simple et beau texte !

    Répondre

  21. Je soutiens l’humanité humaine pour que nos enfants puissent vivre sur la terre le mieux du monde

    Répondre

  22. cottalorda danielle 28 janvier 2019 à 08:26

    vous êtes toujours juste et droit dans vos dires et j’apprécie par ces temps qui courent, où les politiques ont toujours des paroles pour faire de la politique…belle continuation.

    Répondre

  23. Bravo m. Ruffin pour une fois un politique nous élève un peu et propose autre chose certes de plus subtil mais aussi de bien plus enthousiasmant !

    Répondre

  24. Gwenola Leroux 28 janvier 2019 à 09:50

    Je suis d’accord avec vous, l’action des Déboulonneurs est une expression citoyenne et créative dans la tradition frondeuse et résistante!Elle est un contre-pouvoir bienvenu à celui dominant, de la publicité.

    Répondre

  25. bravo Monsieur Ruffin

    Répondre

  26. Sophie Segolène 28 janvier 2019 à 12:49

    « nous vendre des corps de femmes et d’hommes chosifiés », c’est plus juste comme cela, nous sommes tous égaux non? même face à l’exploitation de notre image…

    Répondre

  27. Bravo François ! J’adhère à 100 %

    Répondre

  28. comme c’est joliment dit!Je suis heureuse de rencontrer un écho a ce que je pense : pub ilegales!! indéfendable! je vends de l’alimentation vegan bio sur les marchés et on me dit toujours: fais une page facebook, décore ton stand pour attirer, fais un site internet fais ta pub avec des cartes de visite..et j’ai du mal. En afrique où j’ai habité qq temps les femmes se mettaient le matin au bord de la route et étalaient ce qu’elles avaient à vendre; pas besoin de pub: j’ai besoin de qq chose, je sais ou le trouver, j’y vais je l’achète. Le désir ou besoin vient du consommateur, la il est roi. par contre la pub c’est fait pour vendre qq chose à qq’un qui n’en a pas spécialement besoin.

    Répondre

  29. Merci Monsieur Ruffin pour votre contribution à une société où les belles valeurs humaines prévalent.

    Répondre

  30. Le matraquage publicitaire est de la pollution visuelle au quotidien!
    Je suis artiste et sensible à l’image. On m’impose des affiches des images qui sont la plupart du temps odieuses et inintéressantes. Utilisons ces espaces publicitaires comme support Artistique: Pierre Fraenkel

    Répondre

  31. Ne lâche rien François!!! c’est un rêve que je vis de t’entendre à l’assemblée dire ce que vivent les soignants avec tes mots;que j’entend tous les jours et que j’essaie de relayer en face de mes directeurs sourds, avec toi c’est possible pour moi d’essayer de convaincre les soignants qu’il faut se battre!!! qu’il existe des gens comme toi pour nous aider!!! Merci
    Pascale

    Répondre

  32. T’es pas mon député, t’es sûrement pas parfait mais tu as l’air d’un humain , dans sens noble du terme, j’entends avec un cœur et avec un cerveau. Quelque chose me dit que quand on utilise les mots avec justesse, simplicité et humilité, quand on s’adresse aux autres en bonne intelligence alors on peut s’autoriser l’espoir de lendemains qui chantent.Même si aujourd’hui j’ai envie de crier et parfois de pleurer c’est quand même grâce à des mecs comme toi que demain je sourirai et continuerai à me battre pour un monde meilleur.
    Vive la liberté !

    Répondre

  33. Bravo, voilà des remarques intelligentes, cela fait tellement d’années que l’on nous pollue avec l’abus de publicité, visuellement et oralement, et malheureusement trop souvent pour des produits futiles et polluants. Comment peut-on nous demander d’économiser notre énergie et en même temps laisser rouler des « véhicules sandwich » dans les embouteillages et éclairer tant de panneaux publicitaires nuit et jour.

    Répondre

  34. Bonjour à toi citoyen Ruffin…ici à Mayotte, on essaie de faire bouger les choses!!! On t’a envoyé un mail pour relayer J’veux du soleil ici sur les rond-points et on essaie de pousser le Rectorat pour le passer dans les écoles eh eh! Courage! Merci de notre soutien à toutes et tous! On lâche rien!Laurent Chaillou

    Répondre

  35. Merci Fançois, aide nous à nous sauver.

    Répondre

  36. Oui François nous avons besoin de poésies et de poètes. Aussi je te fais suivre celui-ci pour poursuivre ta période de retrait ! Bravo à la recherche de cohérence extérieure et personnelle que tu recherches sans fin !
    Alain L’insoumis des Cévennes Ardèchoises

    Dans mon bol de thé vert
    mimosa peuplier platane

    se mirent

    Je les bois

    avec le ciel

    Roselyne Sibille

    Extrait de son recueil « Lisières des saisons » aux Editions Moires.

    Répondre

  37. Bonjour Mr Ruffin et à toute votre équipe
    Merci pour votre travail, votre sincérité et votre engagement
    l’intelligence alliée à l’humilité dans ce monde de m’as tu vu offre une belle bouffée d’oxygène si rare par les temps qui courrent
    En vous souhaitant force et courage
    Cordialement
    François

    Répondre

  38. Monsieur Ruffin,
    Chaque fois que je vous lis ou vous écoute, je suis frappé par la sincérité et la vérité de vos propos.
    Monsieur Ruffin, je n’ai pas de mots pour vous dire combien vous comptez pour mes camarades et pour moi-même.
    Vous êtes la voix des « petits » et des « moyens », des « gens qui ne sont rien » mais qui sont tellement.

    Répondre

  39. Merci Mr Ruffin. Votre discours me fait du bien. Nous avons besoin de grande personne comme vous pour contrer cette croissance effrénée qui nous mène à notre perte.
    Je suis derrière vous et vous soutient sans retenue.
    Cordialement
    Fabien

    Répondre

  40. Yannick Loiseau 30 janvier 2019 à 16:49

    Mon rêve, mais …..c’est une Utopie c’est que tous les Députés aient le même naturel, la même proximité avec le peuple, la même simplicité que vous, cette sincérité qui nous manque tant en politique.
    Merci Monsieur RUFFIN ainsi qu’à toute votre équipe pour tout ce travail gigantesque et le courage que vous transmettez.

    Répondre

  41. Heureusement qu’il y a des François qui sont des RUFFIN et pas seulement des Hollande voir Mitterand et qui ne sont pas déracinés du peuple. Ahh ce peuple on en parle beaucoup en ce moment,on lui fait dire beaucoup de choses et c’est vrai qu’il est parfois versatile,souvent même! Mais ça serait tellement plus simple si
    tous(tes) les politiques étaient des « RUFFIN »

    Répondre

  42. BONjour,
    Merci pour votre engagement !
    Et bonne continuation, nous aussi on ne baissera pas les bras
    devant l’abêtissement et les contradictions de plus en plus visibles
    entre ce qui est dit et ce qui est fait…dont les exemples se multiplient à l’infini
    (armes vendues à l Arabie S., les « en même temps » qui n’ont favorisé
    que les grandes boites et surtout la déharmonisation fiscale qui favorise profits et spéculation au détriment de la population et du climat !
    Amicalement
    Chantal

    Répondre

  43. Edouard JEAN-ELIE 30 janvier 2019 à 17:12

    Bravo François!Les donneurs de leçons, sont aussi ceux qui avaient trouvé des armes de destruction massive en Irak,ceux qui aujourd’hui envisagent d’agresser le Venezuela sous prétexte d’y rétablir la démocratie menacée,alors que non seulement ils la déshonorent aux USA, par leurs pratiques d’apartheid notamment
    alors que tout le monde sait qu’il s’agit de prétexte pour mettre la main sur le pétrole vénézuelien!
    On continue, on se bat!

    Répondre

  44. Àaàaaaah…. ouf je me sens moins seule. Merci!

    Répondre

  45. Cher François Ruffin,
    Si tous les députés français prenaient autant à cœur que vous leur travail, s’ils faisaient autant de pédagogie, s’ils informaient leurs électeurs de ce qu’ils font comme vous le faites, l’Assemblée nationale aurait bien meilleure réputation, et la démocratie avec. J’admire ce que vous faites, et j’espère que vous pourrez continuer à œuvrer pour le bien commun encore longtemps.
    Une remarque critique, cependant, à propos de votre contribution au mouvement des Gilets jaunes. Je sais qu’il est parfois difficile de retenir sa colère, certaines colères sont saines, or, pour rester crédible, il faut savoir dominer celles-ci, ce qui n’a pas toujours été le cas.
    Bon courage, et bravo.
    Stephen

    Répondre

  46. Salut François !
    tu es encore un des rares en qui j’ai confiance, alors continues ton excellent boulot, je sais, t’en chies pour nous, et on ne te remerciera jamais assez, mais les gens d’en bas ont besoin d’un leader charismatique et tu en es un !

    Avec toi, on lâche rien !

    Jozef

    Répondre

  47. Ne baissez pas les bras malgré l’ampleur De la tâche mais pensez aussi à vous préserver ainsi que vos proches surtout vos enfants qui ont besoin de vous ; je pense que ns allons affronter des temps très durs avec la bande des startupers fous, hyper décomplexés, sans foi ni loi, purs produits de l’ultra liberalisme, prêts à tout, envers et contre tous pour rester aux manettes, convaincus qu’ils ont raison par leur orgueil et leur bêtise crasse qu’ils n’ont helas pas etudiée!

    Répondre

  48. Bonjour, merci pour la grande clarté de cette lettre .
    je suis moi même un peu déboulonneur,
    et en effet je ne fait qu’exercer un droit de réponse à une manière peu cavalière que certains puissants ont pris l’habitude d’utiliser pour s’adresser à leur comtemporain qu’ils ont coutume d’appeler « consommateur » s’ils sont commenditaire ou « cible »s’ils sont publicitaires.
    merci Mr le député.à la fin c’est nous qu’on va gagner.

    Répondre

  49. ARER Jean-Charles 30 janvier 2019 à 21:31

    Oui François, nous avons besoin d’une autre société, nous avons besoin de liens et surtout de poésie pour apprécier les choses simples, les choses qui ne s’achètent pas….. mais qui valent énormément!
    Oui nous voulons un monde plus propre et plus juste!
    Nous ne sommes pas seuls à vouloir tout cela…nous sommes les petites voix très nombreuses qui commencent à se réveiller…
    Merci à vous de nous donner de la voix.
    Bien cordialement

    Répondre

  50. Bonjour, merci pour cette lettre pleine de bon sens et de clartée.
    étant moi même un peu déboulonneur à mes heures je ne fais que répondre à cette façon peu cavalière que certains puissants ont pris l’habitude d’utiliser pour communiquer avec leurs contemporains, qu’ils ont par ailleurs, pris l’habitude de nommer « consommateurss » s’ils sont commanditaires, et « cibles » s’ils sont publicitaires.
    tout est dit.
    je vous embrasse bien Mr le député, à la fin c’est nous qu’on va gagner!
    Benjamin

    Répondre

  51. Merci François Ruffin d’utiliser votre habit de député pour soutenir les déboulonneurs qui ont pour seul objectif de nous ouvrir les yeux sur ce que cache la publicité, ce leurre qui nous fait croire que qu’acquérir, posséder toujours et encore des biens, nous apportent du bonheur.

    Alors qu’en fait c’est bien une drogue,car aucun bien ne peut nous satisfaire vraiment.

    Plus on posséde, plus on achète et plus nous ressentons un manque.

    Posséder ne fait que satisfaire notre orgueil et ce temps de notre vie que nous passons à acheter est du temps de vie en moins sur terre pour partager nos joies et nos peines avec les autres.

    J’ai accompagné des gens de ma famille en fin de vie et ce qui compte le plus quand on perd la vie c’est bien ce qui reste dans nos coeurs.

    Répondre

  52. Ruffin présidin 😉

    Répondre

  53. Les déboulonneurs offrent un peu de poésie au con, so mateur malgré lui, qu’est devenu le simple promeneur dans nos villes. Avons-nous accordé notre permission pour cette pollution visuelle de notre espace public ? Merci Monsieur Ruffin de défendre nos intérêts non commerciaux. Et de nous faire sourire aussi. Cela fait tellement de bien.

    Répondre

  54. Guichoux Michel 31 janvier 2019 à 01:01

    Ah Monsieur Ruffin, s’l pouvait y avoir plus de gens comme vous, le monde ne s’en porterait que mieux. Je n’habite pas Amiens mais la région de Brest, et c’est bien dommage. J’aurais souhaiter pouvoir rallier votre mouvement plus concrètement et ainsi vous aider (bien modestement malheureusement) pour défendre une cause on ne peut plus juste. A quand la suite de votre excellent film: »Merci Patron »? J’espère qu’il est dans vos cartons pour le diffuser en avant-première à l’assemblée nationale. Je vous ai trouvé peut-être le titre: »C’est la merde ici Macron ».
    Merci François, un grand Merci.
    Toute mon amitié
    Michel

    Répondre

  55. Merci François pour cette lettre aux juges visiblement en connivence avec les marchants de rêve « cauchemar ». Un constat m’est apparu sur la stratégie de ceux qui se nourrissent la naïveté psychologique . J’accuse les marchants d’avoir utilisé comme cheval de trois la Psychanalyse et ses dérivées pour pénétrer nos esprit. Cette discipline a été détournée de son objet pour nous rendre dépendant de biens matériels qui servent à comblé l’inquiétude existentiel que toute personne a à l’intérieure de lui même. Il s’agit de l’autre face de médaille de la psychanalyse qui s’est mis au service du pouvoir de l’argent. Dans les années 70 je me souviens que les représentants de commerces se formaient fortement aux technique de conviction psychologique (reflex de Pavlov). Ils ont développé l’art de convaincre le sujet par l’image valorisante qu’ils nous inoculaient. Ça a très bien marché mais on en observe les conséquences.
    Incivisme, individualisme, manque de lien, irrespect,sont les qualités premières des libéraux près à vendre leurs mère pour une fortune. Pour se débarrasser de cette perversion la lutte sera rude, car la contamination est immense et instituée. Le Mal est à l’intérieur de nous tous et les marchands savent bien que l’avoir est devenu supérieure à l’être pour la plupart d’entre nous.

    Répondre

  56. Vous avez raison M le Député, je constate que vous êtes un des seul parlementaire, à défendre le quotidien de nos concitoyens, mais votre groupe n’étant pas clair sur l’Europe et d’autre sujet sur le fait que la politique est devenu un métier bien rémunéré, le peuple ne supporte plus, il faut une grève générale, bloquer le pays c’est le seul moyen qui aboutira

    Répondre

  57. Merci François d’avoir pris le temps et la parole pour défendre ce qui fait de nous des êtres humains en quête perpétuelle de spiritualité et surtout pas de consumérisme… (à l’occasion de se revoir autre que dans le cadre dans un ancien entretien d’embauche, clin d’oeil..) On continue à réagir, à se défendre de leur bêtise, et on cherche des issues constructives à tout cela ensemble.. à bientôt, peut être.. Christian

    Répondre

  58. Je soutiens à 200% ce message.Merci Mr Ruffin de porter notre voix à l’oreille de ce gouvernement assassin. Non à la compétitivité consumériste. Oui à la coopération. Le pouvoir bienveillant aux peuples, pour les peuples, pour la Planète. Paix sur terre.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

15K Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp
Reddit
Email