Pour la planète, « on arrête tout, on réfléchit, et c’est pas triste ! »

Je ferais volontiers mienne la devise de Gébé, dans L’An 01 : « On arrête tout, on réfléchit et c’est pas triste. » On arrête les tronçonneuses, d’abord, on arrête les bulldozers, d’abord, on arrête les bétonnières d’abord !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur reddit
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print

Nous voilà donc, à notre tour, invités à contribuer, dans cette assemblée, au grand débat national. Ce premier débat porte sur la transition écologique. Sur ce sujet, j’ai imprimé le questionnaire distribué aux Français.

« Choisir entre la peste et le choléra »

Je vous en lis la première question : « Quel est aujourd’hui pour vous le problème concret le plus important dans le domaine de l’environnement ? » Il était précisé qu’une seule réponse était possible, puis étaient énumérées les propositions suivantes : « a) la pollution de l’air, b) les dérèglements climatiques – crue, sécheresse –, c) la biodiversité et la disparition de certaines espèces ».

Comme si tout n’était pas lié ! Comme s’il fallait choisir notre catastrophe préférée ! La peste ou le choléra, vous choisissez quoi ? Vous préférez les poumons carbonisés, des inondations toute l’année, le désert en Picardie, le printemps silencieux ?

J’ai finalement coché la case « Autres, précisez : », et j’ai écrit en débordant un peu de l’espace réservé :

« Pour moi, le problème le plus important, c’est que la politique ne soit plus menée par les lobbies, les lobbies de la chimie, les lobbies du pétrole, les lobbies de l’agroalimentaire. »

Trois lignes pour réfléchir…

La deuxième question du questionnaire était la suivante : « Que faudrait-il faire selon vous pour apporter des solutions à ces problèmes ? » On nous laisse ensuite trois lignes ! Franchement, même avec un bel esprit de synthèse, je ne vois pas comment répondre à cela en trois lignes !

Je peux en revanche vous dire ce qu’il faut faire, et, surtout, ce qu’il ne faut plus faire. Je me trouvais dimanche soir à Strasbourg avec des opposants au grand contournement ouest, une autoroute de plus. J’avais déjà rencontré Philippe, un agriculteur, qui avait témoigné en ces termes : « La semaine dernière, j’ai encore cueilli des mirabelles ici, et le samedi, nous avons vendu ces fruits sur le marché de Strasbourg. » Il me racontait cela alors que nous étions sur une colline, mais derrière lui, on ne voyait plus ni mirabellier, ni cerisier, ni prunier ; juste des arbres coupés, des souches arrachées et du béton.

Ces bois accueillaient des oiseaux comme le pic cendré, une espèce menacée, des animaux comme le grand hamster d’Alsace, espèce protégée, ou encore l’alouette des champs dont le nombre de spécimens est en chute libre. Vous auriez pu éviter cela, vous pouvez encore l’arrêter, mais non, vous avez soutenu Vinci !

La planète est la grande oubliée

Je suis passé la semaine dernière à Saint-Père-en-Retz, c’est vers chez vous, monsieur de Rugy. Là où je pouvais admirer des pâtures et des bocages, on devrait bientôt voir un Surf Park : une mer artificielle, en plein dans les terres, avec des vagues mécaniques fabriquées par un immense moteur. Une heure de ce joujou géant consommera autant d’énergie que quatre foyers durant un an. Comment de tels projets sont-ils encore pensables et possibles – en plus à vos portes ?

C’est tout simplement que la planète est la grande oubliée de vos projets. On privatise Aéroports de Paris, mais dans tout le projet de loi qui y est consacré, dans tous les débats, pas un mot sur le trafic aérien, sur sa progression explosive, sur les émissions de gaz à effet de serre pour la minorité de ceux qui voyagent en avion. Tout le monde à l’air de se réjouir que le trafic double d’ici à 2050 !

Le Président de la République lui-même l’avait promis le 27 novembre 2017 : le glyphosate devait être interdit au plus tard dans trois ans. Depuis, c’est marche arrière toute ! Dans un premier temps, rien n’a été inscrit dans la loi, puis la sortie du glyphosate a été repoussée à 2022, avant de l’être à 2025, pour finalement être annulée.

« Vous parlez une langue morte »

Pour moi, le sommet de tout reste le nouveau pacte ferroviaire voté par cette assemblée l’an dernier. On y parle des transports, le plus gros émetteur de CO2, mais dans cet épais projet de loi, on cite zéro fois le mot « réchauffement », zéro fois le mot « climat », et zéro fois le mot « biodiversité ». En revanche, on y trouve quatre-vingt-six fois le mot « concurrence ». Concurrence, concurrence, concurrence, c’est un dogme ressassé et rabâché.

Vous parlez bien souvent une langue morte – vous dites « marché », « compétitivité », « croissance », « renforcer la croissance », « donner un nouvel élan à la croissance », « lever les obstacles à la croissance » –, mais contre les bétonneurs, contre les pollueurs, contre les empoisonneurs, rien.

Vous vous au faites au contraire leurs complices avec une loi sur mesure, une loi sur commande, la loi sur le secret des affaires.

Je veux le dire à mes concitoyens, je veux le dire pour mes enfants, je veux le dire sans cruauté, mais avec sincérité : ces ministres assis ici, ce banquier à l’Élysée, ces hommes et ces femmes qui nous dirigent, nous mènent droit dans le mur écologique, droit dans le gouffre de l’effondrement.

C’est notre urgence à tous. C’est à vous que je parle, derrière vos écrans. Nous devons leur retirer le volant des mains. Nous devons changer de direction ; nous devons appuyer sur le frein.

Je ferais volontiers mienne la devise de Gébé, dans L’An 01 : « On arrête tout, on réfléchit et c’est pas triste. » On arrête les tronçonneuses, d’abord, on arrête les bulldozers, d’abord, on arrête les bétonnières d’abord !

À lire également

44 réflexions sur “Pour la planète, « on arrête tout, on réfléchit, et c’est pas triste ! »”

  1. Bravo et merci Monsieur Ruffin ! !!!
    Merci aussi pour votre film « j’veux du soleil  » que j’ai vu à Pau Lescar. Super. Un grand espoir se lève pour nous. ….retraités, ouvriers, commerçants , artisans, agriculteurs etc etc ! Nous allons vaincre cette pieuvre au dessus de nos têtes. 👏👏👏👏👏👏👏👏👏👏👏👏

  2. joseph sivieri

    Bien dit !!! Retirons le volant à ces incapables qui roulent au « super » lobbys et dont le cerveau est atrophié au point de ne comprendre que « profits », « pognon » etc…
    allez hop !! du balai ! c’est écologique… Le seul problème c’est qu’il ne front pas du bon composte… autant qu’ils redeviennent poussière !

  3. Patrick ROUSSEL

    Bravo François
    De tout coeur avec toi
    On lâche rien
    Samedi, acte 21, on sera dans la rue avec fin du mois fin du monde mêmes responsables même combat !
    Bravo aussi pour j’veux du soleil vu au Méliès à Montreuil mardi soir.
    Bien amicalement
    Patrick

  4. Bravo ! Merci…
    Continuez… Et si vous pouvez passer un jour dans le sud-est (PACA), il s’y passe vraiment des choses stupéfiantes voire, délirantes…. et on n’a pas grand monde pour s’y opposer !

  5. Horizon 2050 fin de l’humanité par destruction de son milieu
    et c’est prévu pour 2030 sans doute avant…
    Renseignes toi bien François, l’urgence est plus urgente que ça…
    Tout est dans le rouge (systeme financier, santé fin des antibio etc, climat permafrost, ocean acidification, pollution plastiques etc)
    Moi je pari pour un vrai chaos (finance effondrée et marchand d’armes veulent que ça serve) avant 2025…
    Gouverner c’est prévoir ? Vaste rigolade
    Ils nous balancent des projets (emprunts ou que sais je) à 2050 !

    Mais il y aura plus personne pour s’occuper de tout ça en 2050 !!!!

    Trop Drole !

  6. Formidable, mais, dans cette assemblée et face à ces ministres, c’est s’adresser à des sourds qui ne veulent pas lire sur les lèvres.

  7. Josine Jansen

    Oui c’est exactement ça, ils nous mènent droit dans le mur… les petits soldats de la finance… pas un seul instant ils pensent aux humains, à la nature, au vivant quoi… l’argent et le pouvoir les ont complètement aveuglés, on ne peut du coup pas leur faire confiance du tout! L’heure est grave!
    Merci de vous battre pour le vivant, merci beaucoup! Battons nous ensemble et arrêtons les maintenant! !!

  8. Vive Fakir, les Gilets Jaunes et Vive le peuple.
    Merci au(x) combattant(s) que vous êtes, grâce à vous , on se prend encore à espérer un monde plus juste et meilleur.
    Alors, on soutient Fakir, on s’abonne , on manifeste,on fait grève , on fait de la pub pour le film…

  9. Bravo! Toutes vos interventions sont remarquables et d’utilité publique. Merci du fond du cœur. Vous êtes ma voix, nos voix.

  10. 100% d’accord avec cette constatation et analyse, il y a une attitude suicidaire à continuer dans ce mode de fonctionnement societal.
    Je crains qu’on aille dans le mur…

  11. D’accord de bout en bout. Pourquoi sommes-nous toujours gouvernés par des gens qui ne s’intéressent ni aux peuples ni à la planète ?

  12. Merci de leur dire en face toutes les incohérences qu’ils nous servent à longueur de temps.
    S’ils seulement ils avaient votre courage et votre honnêteté. L’écologie est au coeur de tout et doit être le centre de la politique.
    Encore merci et bravo.

  13. quel moral de ne pas vous décourager. Merci pour tout ce que vous faites, livres, films, intervention à l’assemblée, enfin de défendre la Vie. On vous aime et nous sommes de plus en plus nombreux.

  14. Ping : Pour la planète, « on arrête tout, on réfléchit, et c’est pas triste ! » (F. RUFFIN) – Revue de presse pour "Albi Vert Demain"

  15. Les mots simples incontournables , François Rufin indispensable.
    Dans la mouvance des insoumis ,pour s’accrocher au bon sens …
    François , dans une autre vie , tu devais être un  » poisson nettoyeur  » !!!!

  16. S’il vous plait, prenez la main monsieur Ruffin. Enfin quelqu’un qui voit les choses, quelqu’un de vrai. La France a irrémédiablement besoin d’un homme comme vous. Ce serait un génocide de les laisser faire.
    Merci et bravo.

  17. Françoise Chanial

    merci de dire avec autant de force, de sincérité et de simplicité ce que nous éprouvons au plus profond de nous !

  18. Merci Francois Ruffin digne représentant de vos concitoyens, votre résumé est clair comme de l’eau de roche…hum pardon, de l’eau des barrages que l’on cherche « aussi » à privatiser…Grande braderie au pays!!! Une honte…

  19. Bernard BARRUEL

    merci à toi François Ruffin et tant pis si je fais grincer les dents à certains « puristes »,merci à Jean Luc Mélenchon de lui avoir donné sa chance en l’intégrant dans la famille de la « France Insoumise » !! Résistance !! Je rêve que la FI file une raclée à LREM et RN, même si je sais que cette victoire aura une incidence minime au sein de l’ assemblée européenne !!

  20. Entierement d’accord. J’ai vu ma campagne fondre comme neige au soleil… j’ai vu les coccinelles disparaitres ces 5 dernieres années, j’ai vu toutes les sauterelles disparaitre… le test du pare brise est sans equivoque mais ces fumiers de politiques de doivent jamais avoir nettoyé une voiture pour ne pas s’en trendre compte. La terre nourriciere est a l’agonie.

  21. Bravo François, tout est dit et bien dit, sans langue de bois. Il faut attaquer le système qui engendre le dérèglement climatique. « Dieu se rit des hommes qui se plaignent des effets dont ils chérissent les causes. (Bossuet)
    Michel

  22. Pour arriver à cette fin il va falloir que les gens aillent voter, oh je sais qu’on prétendra souvent que ceci ne sert à rien, oui à force de se dire ça nous sommes de moins en moins à allez voter , résultat la finance fait ce quelle veut, avec seulement 17 % de la population en age de voter ils arrivent à mettre un des leurs au pouvoirs, et après nous on en paye le prix, peuple de france réveillez vous, allez aux urnes, reprenons le pouvoir, les urnes sont plus fortes que la rue.

  23. Bonjour François,
    C’est tellement naturel, je ne comprends plus ce gouvernement.
    Continuez à dénoncer, vous êtes dans le vrai.
    Avec mon soutien,
    Sincèrement votre
    R. DIDIER

  24. Sans oublier les DOM ! à la Réunion un projet pharaonique de route en digue ( alors qu’elle aurait pu être construite tout en ponts suspendus)génère une énorme plus value pour les lobbies Bouigue et Vinci qui se préparent à éventrer l’ile de quelques méga carrières. la population se prépare à zader….notre Dame des Iles aussi est menacée!

  25. Un Pas de Côté

    Laissons de côté ces vieilles nouveautés,
    Ces besoins absurdes et ces jouets idiots
    Aux éclats d’un autre temps.
    Il est l’heure de rêver à la mesure du présent.
    Écrans, voitures et luttes des ego
    Doivent laisser place au futur.
    La conscience ou la violence ?
    C’est maintenant que l’on choisit.
    L’insolence ou la déférence
    A l’égard de notre Terre meurtrie ?
    Toujours plus pour certains, l’avarice dessine l’innommable,
    L’immonde en tous points de la planète.
    Toujours moins, voire la mort pour la majorité des espèces.
    La vie de quelques-uns au prix de la dignité de tous.
    On encourage le futile au prix du nécessaire,
    On loue le vulgaire et dénigre le sacré.
    L’arrogance se déguise en intelligence
    Et l’uniforme se prétend diversité.
    Nous arrivons au bout de l’impasse, à l’orée de la chute.
    Il est temps d’esquisser des chemins de traverse et de lutte.
    Rendons la Vie à nos rues désespérées et anonymes :
    Des arbres, des fleurs, des couleurs et des fruits !
    Rendons la vue à tous les aveugles résignés de nos contrées :
    Des rires, des pleurs, de l’Amour et du bruit !
    Dépassons le béton pour de nouvelles matières,
    Déployons nos dons pour être dignes de l’univers.

    ML (2019)

  26. Philippe LEBOURG

    Ne pas oublier de lire « Crépuscule » (de Macron). Cela éclaire magnifiquement combien nous vivons une fin d’un monde où l’on pouvait croire à des choix démocratiques basés sur une intelligence éclairée par des champions de l’investigation avant-coureurs. C’est signé Juan Branco et disponible ici: http://branco.blog.lemonde.fr/files/2019/01/Macron-et-son-Crepuscule.pdf ou sous forme papier grâce à nos amis Suisses ( https://notre-siecle.com/crepuscule-de-juan-branco-chez-au-diable-vauvert-massot-editions/ )

  27. “Langue morte”, c’est bien, on pourrait aussi appeler “putelangue” le jargon des “médiocrates”. Le “putelangue” étant l’art d’escamoter les objets du monde derrière un discours qui refuse de les nommer ou qui interdit d’employer les mots qui pourraient le faire. (Pour les “médiocrates”, ce qui n’est pas nommé n’existant pas)
    Ce qui débouche sur cette sanie intellectuelle qui affecte un grand nombre de nos gentils démocrates : le déni.

  28. Dominique Hervy

    Continuez, vous et tous vos acolytes LFI, à être la « mouche du coche », Monsieur le Député.
    Il est une première mesure pleine de bon sens dont je n’entends jamais parler : un reboisement massif et intensif (d’essences variées, bien entendu), afin que les canopées protègent au maximum les terres des évaporations qui nous mènent, tout droit, à des déserts irrécupérables. En voici une deuxième : légiférer fissa-fissa, pour que les terres agricoles exploitées ne dépassent plus une superficie raisonnable (à définir) – laquelle devra obligatoirement être bordée de haies variées (elles aussi). Jupiter a su prendre des ordonnances en matière de destruction de lois quasi séculaires (!); par contre là où l’urgence est évidente, nada!.
    Je termine en vous remerciant tous et toutes,vous, qui chacun à sa manière, combat contre les titans qui nous asservissent. Merci tout particulièrement à vous, Monsieur le Député Ruffin, pour « J’veux du soleil » qui rend un si bel hommage à tous ceux qui ne peuvent pas s’offrir un billet de cinéma! Bouleversant!
    Mon souhait le plus cher du moment est d’assister à un vote massif de mes concitoyens lors du 26 Mai! Croisons les doigts! Merci à tous et toutes. Rendez-vous ce soir à Amiens, sur internet!
    D.

  29. heather muller

    François, I watch your addresses to the assembly, each one, many times. The truth of your message and your indignation lifts the spirits of those who listen to and hear, what you say. Heather Muller

  30. Bonjour Mr Ruffin,

    je vous entends, avec plaisir, régulièrement répéter que toutes les classes de la société ne sont pas correctement représentées dans nos assemblées parlementaires et que cela n’est pas normal.
    Avez-vous lu le livre « Principes du gouvernement représentatif » de Bernard Manin. C’est très instructif pour comprendre comment nos « démocraties » occidentales en sont arrivées à n’être que des « oligarchies parlementaires ». Un autre bouquin intéressant sur le dévoiement du mot démocratie : « Démocratie, histoire politique d’un mot » de Françis Dupuis-Déri. Continuez à défendre les gens comme vous le faites, votre bon sens et votre humanité nous réconfortent ! Gérard Quoidbach

  31. AINSI DONC : NOUS PATAUGEONS DANS UN OCÉAN DE NON RESPECT DE LA LOI ! = TOUS AZIMUT !!! Nos gardiens de la paix , n’auraient plus les moyens d’empêcher les vols , cambriolages et autres irrespects de la loi ? La France compte de plus en plus de malfrats , pataugeant dans le non respect des lois et institutions ! Comment les situer ?

    Commençons par les plus grands(es) malfrats !

    Les plus grand malfrats = SOUVENT assassins , elles et eux , se comptent parmi les celles et ceux qui se sont le plus empiffrés = Sans retenue !Voir COMMENT ? En effet , nous comptons de +en + de milliardaires , de plus en plus riches …Comment y sont-elles , ils parvenus ?

    Nous ? tenterons d’éplucher cela ….En fouinant notamment dans la gestion des HLM , des logements dits sociaux , la SS , Les retraites SS , les retraites complémentaires ? Bref , dans tous les secteurs ou la France d’en bas n’a plus son mot à dire …. Tant il est vrai que le monde des non cadres n’est plus , ou presque plus représenté pour en , assumer , en vérifier la tenue des comptes ……Et puis , en finale s’en moquent ?

    Je signale que celles et ceux qui représentent cette catégorie citoyenne/malfrats, ne craignent pas les services défaillants de la police = Cela appartient au jeu mafieux des rapports de forces = Complètement faussés par les seuls détentrice , détenteurs des pouvoirs : SANS PARTAGES ( j’avais espéré qu’en associant les femmes aux pouvoirs = Nous pourrions voir venir des « aménagement » Je n’y crois plus guère !

    SECONDO :Il faut noter , avant d’évoquer les problèmes d’insécurité Que nous comptons de plus en plus de gens d’en bas , disposant de revenus de + en + bas : Au point que nous sommes en DEVOIRS de nous poser la question : Si les citoyennes et les citoyens , n’en ont plus les moyens : COMMENT Y SURVIVRE ? = Compliqué ?

    Il y a la deuxième catégorie de malfrats : Les vols , les vols par effractions , bref les arnaques , en général , seraient commis ? par des riches et ou des France d’en bas .?

    Se pose la question : Si des citoyennes , des citoyens n’ont plus les moyens pour vivre = Comment faire ??? Il est vraiment dommage que les victimes des « actions »des escrocs se comptent trop souvent , parmi les celles et ceux qui ont acquis des biens , au cours d’une vie , souvent très dure et de se voir ainsi dépouillés .!!! C’est RAGEANT : Alors ? = QUI DONC DISPOSE DE TOUS LES POUVOIRS = QUI NOUS CONDUISENT A CES SITUATIONS ? = Comment peut -on situer le rôle nos gardiens de la paix ?

    Le corps électoral qui vote encore ne représente plus AU TOTAL = QUE 40 % DES ÉLECTEURS , ÉLECTRICES , Inscrits sur les listes électorales ! (Pour l’essentiel , la France d’en haut et des France d’en bas qui votent pour = çà ? (elles , ils en ont le droit )

    Les élus ne le sont qu’avec guère plus des 20 % des voix ainsi exprimées , des inscrits(es) ….Et ils , ou elles se revendiquent majoritaires ? = Pour nous amener à cette société qui n’a plus rien à voir avec le : Liberté , Égalité , Fraternité …….

    AUSSEUR Robert Le 12 / 04 / 2O19

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Reste informé !

Une fois par semaine, toute l’actualité de votre député.