Fnac-Darty: je suis furieux !

La Fnac et Darty vont rester ouvert, ma petite librairie de quartier va fermer, ça dit tout de ce nouveau confinement : les ordinateurs sont essentiels, les livres secondaires. Le télétravail il faut le sauver, mais la culture, l’amitié et même la famille, plus rien à secouer.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Bon c’est notre dernier jour au bureau. La semaine prochaine on va être éclaté, on aura plus le droit de se retrouver donc on en profite. Je voudrais réagir à l’annonce comme quoi la Fnac et Darty pourront rester ouverts tandis que les petits librairies et je pense à la petite librairie du Labyrinthe, mon copain Philippe, quartier Saint-Leu à Amiens, eux c’est fermé. Parce que ça me paraît vraiment un fait symptomatique de ce nouveau confinement.

Évidemment il y a cette injustice d’abord entre les petits commerçants et avec le même délire d’Amazon qui va faire des profits colossaux, la Fnac et Darty qui appartiennent à des grands groupes tandis que les petits risquent de crever dans les centre-ville. C’est la première chose, une chose évidente, une injustice éclatante.

La deuxième chose, ce que ça dit sur le nouveau mode de confinement.La Fnac et Darty peuvent continuer à ouvrir parce qu’ils vendent des ordinateurs. Tandis que les libraires ne vendent que des livres. Ca veut dire quoi sur notre société vue par la Macronie ? Par la sart-up nation ? A l’ère du digital et du numérique où tu as des lignes budgétaires partout sur le sujet. Où Cap2022, c’est 100% des services publics en numérique.

Dans leur esprit, qu’ils veulent instiller dans l’esprit du pays, c’est que les ordinateurs, les disques durs, ce sont des besoins essentiels tandis que le livre c’est superficiel, secondaire, c’est pour le loisir. Alors que franchement je crois que le livre est un outil d’émancipation et de libération tandis que l’ordinateur peut être pour beaucoup un outil d’aliénation.

Mais ça dit quelque chose encore en-dessous, sur ce confinement, c’est la troisième chose. C’est que tout ce qui touche au travail c’est sacré désormais. Tu auras ton attestation, du moment que ton employeur il aura bien signé en bas tu pourras aller où tu veux quand tu veux. Parce que le travail on y touche pas. L’économie on y touche pas. La croissance on y touche pas. En revanche tout ce qui est de l’ordre du social, de l’amitié, de la culture et même de la famille, c’est tout c’est mort c’est terminé. Les parents ne pourront plus aller voir leurs enfants et on le dit même pas comme ça.

Dans le premier confinement il y avait plein de choses qui n’allaient pas. Mais il y avait un truc qui était clair : on coupait le travail en même temps qu’on coupait la famille. On coupait l’économie en même temps qu’on coupait la culture. Tout était coupé en même temps. Tandis que là le PIB c’est sacré et en revanche tout le reste s’est sacré. Je sais pas moi ça me met furieux.

Je ne sais pas ce que le pays va éprouver mais moi ça me rend furieux. Je vois tout ça dans ce petit fait que Darty et la Fnac vont pouvoir rester ouverts au nom de leur rayon informatique utile pour le télétravail tandis que ma petite librairie du Labyrinthe va devoir fermer parce qu’elle n’est pas productrice de PIB pour les télétravailleurs.

On arrête là parce que je dois préparer ma séance de cet après-midi sur l’agriculture. Après la culture l’agriculture. Et bon courage à tous parce que quel merdier !

Sur le même thème

bfm ruffin impot covid

Pour un impôt Covid sur les profiteurs de la crise

Les profiteurs de « guerre » sont connus : c’est l’industrie pharmaceutique, les assureurs, la grande distribution et les plateformes numériques. Peut-on moralement accepter que des firmes tirent des bénéfices de cette crise quand des malades, l’hôpital, les commerces, le million de pauvre en plus cette année, en souffrent. Les profiteurs du Covid doivent payer !

miniature surpris par le virus rmc ok

Macron « surpris par le virus », c’est un gag ?

Quand Macron en arrive à dire hier soir : « Nous sommes surpris par la deuxième vague », c’est un gag ? Alors qu’il aurait pu simplement écouter son Conseil scientifique qui n’a cessé de l’alerter.

vous mettez en sommeil la démocratie miniature youtube

Vous mettez en sommeil la démocratie !

Vous choisissez aujourd’hui de faire un chèque en blanc au Président sur les deux choses essentielles aux Français : la santé et la liberté. Pépères, tranquilles, désinvoltes, vous mettez la démocratie en sommeil, l’Etat de droit entre parenthèse.

Commentez

18 réflexions sur “Fnac-Darty: je suis furieux !”

  1. Baskevitch François

    Bonjour,
    Le décret d’aujourd’hui dit , art. 37, II:
    « Les centres commerciaux, relevant de la catégorie M, […], ne peuvent accueillir du public que pour les activités mentionnées au I. »
    Si je comprends bien, la Fnac ne peut pas vendre de livres.
    Amitiés,
    François

  2. ghislaine mourey

    Je suis furieuse aussi ! Tout cela qui nous empêche et qui ne va servir à rien.
    Déjà qu’on nous explique clairement avec les nouvelles découvertes scientifiques comment le virus peut être transmis, la durée de vie selon l’hôte qui le transmet… est ce que chacun n’est pas capable d’adopter les bonnes mesures pour éviter de propager le virus : on nous prend pour qui ? pour quoi ?
    Que l’on équipe en masse les personnes fragiles de masque FFP2, les autres de masque en tissu gratuitement.
    Le gouvernement prend des mesures qui n’en sont pas. Fermer les cafés, les restaurants, les librairies, les théâtres, les lieux où il y a de la vie, où ça bouge où les gens se cultivent, réfléchissent, s’amusent, discutent ça ne mange pas de pain pour eux, au contraire il font plaisir à leur électorat petit bourgeois qui en a marre du bruit le soir dans les rues, que chacun reste chez soi et seul.
    De plus cela permet au gouvernement de se dédouaner de toute faute. Si le virus continue à circuler on pourra pointer du doigt celui qui n’a pas mis le masque : le jeune qui continue à voir ces potes pour faire la fête ou le vieux qui n’aura pas bien mis le masque. Attention la police est là pour surveiller, amender au moindre faux pas.
    En attendant je vais continuer à lire, quitte à relire toute ma bibliothèque si toutefois cela devait s’éterniser.
    Bien à vous

  3. Maurice Armand

    Quelle misère.
    Le petit commerce peut crever, les grandes surfaces récupèrent la mise.
    Merci à François de ne rien lâcher.

  4. MICHEL LOISEAU

    Bonjour François ,

    Oui tu as raison moi aussi je suis en colère , mais c’est limpide , bon sang mais c’est bien sûr ! comme s’exclamerai le commissaire Bourel dans les cinq dernières minutes , le monde de demain ça commence aujourd’hui … ils ne veulent que de grandes multinationales qui auront le monopole et pire qui choisirons quoi te proposer , sur les livres ..eh bien ils ne vendront que des ouvrages vantant les qualités du pouvoir , leur pouvoir ! . Ainsi fini la contestation écrite …
    Les ouvriers ? tous dans des grands hangars dirigé par big brother à expédier la marchandise , même la bouffe ! plus besoin de sortir , boulot dodo … et entre les deux plus rien sauf BFM pour te distraire , terminé les comiques en spectacle , ordi , smatphone , le tout en ligne .
    Pour les réfractaires … des drones partout pour te surveiller .. te réprimander , te verbaliser et puis t’emprisonner … te faire taire ,Et puis avec l’aide de la 5g , puce et fliqué nous allons devenir des androïdes , mi homme mi robot , complétement abrutis par la propagande en marche des puissants qui détiendront les ondes , vers un monde complétement déshumanisé …. c’est ça leur objectif final ! nous abrutir et nous asservir …

    1. Nelly Tarride

      Bonjour Michel,
      Bien évidemment, c’est limpide. Le virus arrive au bon moment. Et puis, il va falloir requinquer cette fichue sacro-sainte économie. Il va falloir travailler plus pour gagner…quoi déjà ? Ah, oui, peau de balle jusqu’à crever au boulot parce que la retraite, on n’est pas prêt d’y accéder. D’ailleurs, ça coûte un pognon de dingue ça aussi. De bons petits robots à qui il faudra tout de même ôter le cerveau.

  5. Nelly Tarride

    Je suis furieuse aussi ! Mais dans quel monde vivrons-nous après que tout ce qui vaut la peine d’être vécu soit saccagé ?! Car il ne faut pas se faire d’illusions, ça ne reviendra pas comme avant. C’est tout le monde du travail qui sera bouleversé. Le virus et la peur qu’on instille en nous donnent les coudées larges à ce gouvernement voyou. Nous avons juste le droit d’aller bosser et de la fermer derrière nos masques (empoisonnés, je suis prof). De bons petits moutons tondus. Si tu es petit, tu coules, quantité négligeable; c’est la loi du plus fort.
    Je suis furieuse, furieuse,furieuse! Les petits commerces ? La Culture? Chronique d’une mort annoncée…

  6. Hey François, réveilles toi ! Cultura a signé avec les petites librairies indépendante un manifeste prônant leurs réouverture.

    De plus ils ne vendent pas d’ordinateur et ne sont pas détenu par un grand groupe…

    3 minutes de recherches m’ont suffit à trouver ces informations …

    Sinon pour la FNAC c’est effectivement abject et honteux !

  7. Euh vous faite erreur car les magasins Cultura ne vendent pas d’ordinateur. Ils restent ouvert car ils proposent un service de retrait de commande via le site internet Cultura.com mais le magasin est fermé au public contrairement aux FnacDarty

  8. Ghislaine Aissani

    A parament durant ce reconfinement si tu ne travailles pas les informaticiens n ont pas le droit d aller chez les particuliers Tu te retrouves sans outil informatique si tu n as pas un job

  9. ça serait tellement simple de partager les bénéfices engrangés par ceux qui se frottent les mains de rester les seuls ouverts et ça en dirait long sur notre société !
    Et ce gouvernement de m… vient nous faire des leçons de solidarité ? Mulliez, Bezos, Arnault et les autres à bonne entendeur salut.

  10. michel laveille

    Bonjour François,
    toutes les personnes qui sont de gauche , pas ceux qui ont des idées libérales mais des idées progressistes au service de l’humain non pas à celui de l’argent comptent sur toi et sur le discours que tu portes dignement au bénéfice de l’intérêt général malgré le mépris de beaucoup de tes confrères députés et bien d’autres.
    Je souhaite que tu sois présent en portant haut et fort un programme avec des valeurs progressistes au bénéfice des salariés, aux plus démunis, pour la prochaine campagne présidentielle.
    Michel

  11. Il y avait eut la fermeture des marchés , impliquant une plus grosse concentration des consommateurs en un lieu donné ( moins de lieu de ventes).
    Il y a la fermeture des librairies , concentrant les consommateurs sur les gros centres de distribution , ou sur la livraison par internet ( dont Amazon et hyper proximité des très nombreux préparateurs entre eux ).

    Quand ce gouvernement comprendra que c’est la trop grande concentration des gens en un lieu donné qui pose problème ?
    Au quarante sixième confinements probablement.
    https://www.youtube.com/watch?v=-fMCcLZY5vE

  12. Merci M. Ruffin. Moi aussi, je suis extrêmement désemparée face ces changements de sociétés que je réprouve et qui m’attristent. Que faire? C’est si difficile un tel sentiment d’impuissance…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *