Femmes de ménage : Questeur-menteur !

Sur les femmes de ménage de l’Assemblée, ça fait trois ans que Florian Bachelier me balade. J’ai rien dit, espérant que ça avance, pour elles, dans la discrétion. Aujourd’hui qu’elles vont finir leur « année Covid » sans 13e mois, pendant que M. le Questeur-Menteur s’en met 12 200 brut tous les mois, j’en ai marre…
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Sur le même thème

Photo 2020 09 09 16 35 08

Pour la reconnaissance des métiers du lien

François Ruffin (LFI) et Bruno Bonnell (LREM) proposent à l’Assemblée nationale de reconnaître les métiers d’auxiliaire de vie sociale, d’assistante maternelle, d’accompagnante d’enfant en situation de handicap et d’animateur péri-scolaire

Photo 2020 10 05 18 25 53

Pour les Départements : 10 propositions pour les AVS

Lundi, avec Annie, Sylvie, Véronique, AVS, et Sabine, directrice de Ozange, nous présentions nos dix propositions communes pour ce métier. Pas des trucs rêvés, mais des petits pas, que les conseils départementaux peuvent mettre en œuvre. Des petits pas dont vous pouvez discuter dès maintenant, pour les mettre au programme des élections de ce printemps.

Commentez

3 réflexions sur “Femmes de ménage : Questeur-menteur !”

  1. Patrick Ferrandiz

    Merci François Ruffin pour votre engagement et votre travail à l’AN.
    Si tous nos élus avaient le même sens de la démocratie, ils auraient encore la confiance des citoyens.
    Encore un bel exemple de la macronie :
    Florian Bachelier, né le 5 avril 1979 à Thionville, est un homme politique français. Membre du Parti socialiste puis de La République en marche, il est élu député dans la huitième circonscription d’Ille-et-Vilaine lors des élections législatives de 2017. Il est premier questeur de l’Assemblée nationale. Wikipédia

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *