Couvre-feu : l’Assemblée fait comme si de rien n’était !

Macron décide tout seul qu’à 21h05, nous n’aurons plus le droit de mettre un pied sur le trottoir. Mais de quoi on discute dans cette Assemblée ? De la TVA sur les produits de bio-contrôle ! On est complètement à côté de la plaque !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Sur le même thème

Pourquoi mes livres sont en vente sur Amazon (et pourquoi je ne les retire pas)

Je crois plus aux règles communes qu’on se fixe et qu’on respecte, qu’aux gestes individuels. C’est par les luttes et les lois qu’on a obtenu l’interdiction du travail des enfants, le congé maternité et la journée de 8 heures. C’est par des luttes et des lois qu’on obtiendra les futures avancées sociales, fiscales, et environnementales.

bfm ruffin impot covid

Pour un impôt Covid sur les profiteurs de la crise

Les profiteurs de « guerre » sont connus : c’est l’industrie pharmaceutique, les assureurs, la grande distribution et les plateformes numériques. Peut-on moralement accepter que des firmes tirent des bénéfices de cette crise quand des malades, l’hôpital, les commerces, le million de pauvre en plus cette année, en souffrent. Les profiteurs du Covid doivent payer !

Commentez

7 réflexions sur “Couvre-feu : l’Assemblée fait comme si de rien n’était !”

  1. christian durteste

    Merci BEAUCOUP Mr Ruffin pour votre intervention au Parlement que je partage à 100% comment se fait-il que les français s’habituent à ce point à de telles mesures, imposées sans AUCUN débat scientifique ouvert contradictoire et public ? Cette passivité citoyenne à de quoi inquiéter au plus haut point!!!
    SVP Monsieur François Ruffin continuez!!! et diffusons vos réflexions par tous les moyens!

  2. Je pense qu’il y a longtemps qu’on est à côté de la plaque, est ce qu’on mesure là où Macron et le gouvernement occulte nous entraîne seulement avec le port du masque!!!

  3. Isabelle Giraud

    Il est de plus en plus clair que de nombreux citoyens contraints au mutisme par leurs dirigeants attendent que quelqu’un parmi les responsables politiques ose enlever son masque.

  4. MERCI François de secouer le cocotier ! Mais quelle énergie il faut ! Tenez bon en essayant de rassembler les « rouges » et les « verts ».

  5. Enfin ! Une très timide opposition se réveille !
    RUFFIN, dit simplement la vérité à propos de la PLANDÉMIE et de l’obligation du masque et se sera déjà un début !
    Salut le courage de ta collègue le Docteur Martine WONNER et la lâcheté des autres….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *