Assistantes maternelles : même pas une prime Covid !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Elles gardaient les enfants des soignants pendant le confinement. Du gouvernement elles n'auront même pas eu un "merci" : les assistantes maternelles.

Ce matin la majorité a pérennisé le CICE en allègement de cotisations et ses 20 milliards de cadeaux aux entreprises. Hier, elle refusait la prime Covid aux 400 000 assistantes maternelles du pays.

« Il faudra nous rappeler que notre pays tout entier repose sur ces femmes et ces hommes que notre pays et nos économies reconnaissent si mal », disait Macron au printemps. Il faudra nous rappeler que les assistantes maternelles ont continué d’accueillir les enfants des soignants, des routiers, des enseignants pendant le confinement. Il faudra nous rappeler qu’à l’automne, on les a oubliées.

Partager :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Publications en lien

covid dictature etat-major

Covid : La dictature de l’État-major contre la démocratie

« On est en guerre. »
« On n’a pas le temps, Monsieur Ruffin. »
Pas le temps pour parler du confinement ?, du couvre-feu ?, de la fermeture des amphis, des théâtres ? Pas le temps pour la démocratie ?
Sauf qu’en 14, le Parlement débattait, contre la dictature de l’Etat-Major. Et la grosse bertha dans la Somme, c’était autre chose que le virus…

dg jeunesse rouvrez les amphis sans titre

Rouvrez les amphis !

Rouvrez les amphis ! La moitié des jeunes sont « inquiets pour leur santé mentale », 30% des étudiants sont en dépression…
Mais le gouvernement continue comme avant.
Pourquoi ? On peut le dire clairement.
Parce que les jeunes ne votent pas, ou peu.
Parce que les jeunes ne sont pas, ou peu, organisés.
Parce qu’ils ne protestent plus.
Et oui, je préférerais des jeunes qui prennent la rue plutôt que du Xanax !