“Allô Ruffin !”, épisode 3 : Pablo Servigne

Tous les jours de la semaine, dans ma cuisine, en direct sur Facebook. Nos invités du jour : Pablo Servigne… et vous !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur reddit
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur reddit
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Mots-clés :

Lire également :

Partagez cet article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur reddit
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print

Restez informés

Une fois par semaine, toute l’actualité de votre député. Retrouvez également nos newsletters sur Messenger et sur Telegram.

7 réponses

  1. Bonjour François,
    Depuis trois jours je vis avec ce désarroi que j’ai perçu dans les yeux de la jeune caissière qui a scanné mes achats dans mon petit supermarché !
    Un mix d’angoisse et de colère ;
    Pas de masque bien sûr face à ces dizaines de clients
    et peut-être des enfants qu’il faudra retrouver le soir à la maison
    tout çà pour le smic !
    Pas d’ovation aux fenêtres pour elle ni d’éloge macroniste !
    Toujours les mêmes qui trinquent !
    Pourriture de merde de système !
    L’an 01 ?
    mon François ?
    il m’a envoyé élever des chèvres dans les montagnes et baiser par tous les trous !
    40 ans en compagnie de toilettes sèches, de compost, de consommation en dessous de toutes les normes, de lutte antinucléaire en zad et pis voilà…
    Même Rabbhi conseille de prendre le maquis ,
    quelle solution sans insurrection ?

  2. Suggestion pour résoudre ces inégalités de revenus et cette précarité aggravée (autrement : la maladie, la misère, la mort !) : mise en place immédiate des quotas pour les biens de consommation essentiels (autrement dit : l’énergie, la nourriture et l’eau), revenu universel unique en lieu et place de tout salaire ou absence de salaire, effacement total de toute dette : loyers, crédits…). Autre point : les décisions doivent maintenant revenir au peuple, or nous avons déjà un collectif citoyen (sauf erreur ?) : transfert immédiat du pouvoir à ce collectif, Macron peut rester regarder.

  3. Mieux :
    Pour résoudre ces inégalités de revenus et cette précarité aggravée (autrement : la maladie, la misère, la mort !) : mise en place immédiate des quotas pour les biens de consommation essentiels (autrement dit : le logement, l’énergie, la nourriture et l’eau), revenu universel unique en lieu et place de tout salaire ou absence de salaire, effacement total de toute dette : loyers, crédits…). Autre point : les décisions doivent maintenant revenir au peuple, or nous avons déjà un collectif citoyen (sauf erreur ?) : transfert immédiat du pouvoir à ce collectif, Macron peut rester regarder. Watch and learn, Manu !

    Fermeture des bourses évidemment.

    Abolition immédiate de l’argent. Mise en place des quotas susdits sous forme de droits gratuits et universels pour tous, généralisation des systèmes d’échanges locaux de produits et services. Nationalisation immédiate des résidences secondaires.

    Solidarité (et non plus commerce) international : quotas étendus aux habitants de tous les pays, logement, énergie, nourriture et eau. Santé gratuite pour tous. A chacun selon ses besoins, partout et en tout temps.

    Sinon, je vous aime les gens, continuez

  4. LOGIQUE.
    Sur les prises de parole de Macron.

    C’est pas un discours, c’est de la com.
    Et ça c’est pas pareil.
    C’est là qu’on se fait avoir, qu’on est à côté si on ne prendre pas en compte que les conférences de Macron, par nature, ce n’est pas le discours d’un chef d’état comme on en avait l’habitude. C’est du Canada dry, ça y ressemble mais ce n’en est pas un.
    Ça a la forme, le décor y est. Il parle d’une place parce qu’il est dans le décor. Mais c’est un acteur du spectacle qui s’est assis dans la fauteuil.
    Le discours c’est quelqu’un qui parle. Exemple: « Je suis là » ça veut dire « je suis pas ailleurs ».
    C’est une parole comme: donner sa parole, être de parole….

    Hors, Macron, c’est le « En même temps ». Donc on peut dire une chose, ça n’engage à rien, ça n’engage personne.
    Il est dans ce monde là. Il n’y a pas de sujet la dedans.

    Oui bien, bien vu, il peut dire « je » ou « on », mais ici c’est aussi interchangeable.
    La com (communication) c’est un truc de vendeur, de banquier d’affaire qui doit vendre tel ou tel truc.

    Ce n’est pas un homme politique qui parle et s’engage, c’est un communicant qui fait la job pour ses commanditaires.

    Ma référence est psychanalytique (excusez-moi, c’est pas tendance! ). Mais à partir de cette approche du discours, ça aide à comprendre où se niche la perversité.

    ANNIE

  5. Bonjour François,
    Tu souhaites 10 mesures clé, voici quelques pistes. A l’instar de Pablo Servigne la 1ère du 10 top est également ma première, les autres sont en vrac.
    -relancer l’agriculture (la vraie) sur tout le territoire français (avec les DOM-TOM toujours) et de préférence biologique afin de s’assurer une totale autonomie alimentaire,
    -lutter contre l’obsolescence programmée
    -relocaliser les entreprises qui sont parties ailleurs faire faire le travail par des petites mains sous payées voire exploitées, pénaliser sévèrement les récalcitrants,
    -revoir la fiscalité arrêter les cadeaux aux riches, prendre l’argent où il est,
    revoir le système éducatif, tous les pseudos ministres de l’éducation nationale n’ont pas pu s’empêcher de pisser une réforme, laissant le nom gravé dans le marbre à tout jamais et laissant ainsi sur la touche des milliers d’enfants complètement perdus et illettrés,
    -lutter contre le logement indigne, un toit pour tous,
    -lutter contre la flambée des hausses de loyer, indécentes, stop à la gentrification
    -revoir la Constitution,
    -appliquer la démocratie telle qu’elle est définie dans la Constitution « démocratie gouvernement du peuple, par le peuple, pour le peuple ». Préciser la notion de peuple qui n’est pas l’entité qui gravite autour d’Emmanuel 1er.
    -revoir tous les traités européens et internationaux qui nous corsètent. Trump le fait bien lui !
    -arrêter le nucléaire, la France est le pays le plus nucléarisé au monde. Nous vivons avec une bombe à retardement !
    -lutter contre la finance à l’instar de la grande maxime française « mon ennemi c’est la finance »….
    -virer de l’hémicycle de l’union européenne tous les lobbyistes,
    -lutter contre le lobbyisme en général,
    -respect de la dignité des personnes âgées (droit de mourir dignement et pas dans un mouroir),
    -la culture gratuite pour tous,
    -favoriser l’indépendance énergétique au niveau communal
    -stopper définitivement tous les pesticides,
    -la santé gratuite pour tous et non une santé à deux vitesses qui bizarrement fonctionne mieux pour les riches…
    -lutter efficacement contre la violence faite aux femmes et aux enfants,
    -revaloriser le travail et l’assurer pour tous,
    -intégrer les migrants,
    -interdire la publicité :)…..
    En fait il faut tout revoir, alors tu prends la France, tu la déchires, tu la froisses et hop poubelle. Et tu nous en dessines une autre toute belle toute propre. Sauf quE si nos voisins proches et moins proches voire très éloignés ne se remettent pas en question, tout cela ne servira à rien. Donc tu prends le monde, tu le déchires tu le fr…… oh non c’est trop compliqué, vraiment compliqué !! ce qu’il nous faudrait c’est une bonne épidémie…(humour noir)
    Le 21 ème siècle sera écologique ou ne sera pas.
    Il y a quelques années j’ai lu sur un mur à Strasbourg la phrase suivante qui m’a marquée à jamais : devant l’indifférence générale, demain n’aura pas lieu !
    François PRESIDENT

  6. J’ai oublié à ma liste des points qui me semblent également très importants
    -créer et maintenir du lien social, le collectif est primordial,
    -revoir les modes de scrutins c’est à dire tenir compte et des abstentions et des votes blancs pour plus de démocratie,
    -interdire définitivement le plastique sous toute ses formes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *