« Allô Ruffin », épisode 5 : Paul Jorion et Luxfer !

"Allô Ruffin", cinquième épisode en direct de ma cuisine, accompagné de Paul Jorion... et vous !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur reddit
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur reddit
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur reddit
Partager sur whatsapp
Partager sur email

13 réponses

  1. Bonjour,
    Mis à part l’évidence : le confinement extréme actuel est plus la conséquence d’une extrême impréparation que d’un virus extrêmement dangereux, plus la conséquence, jusqu’au dernier moment (déclaration de la port-parole minimisant le problème le 4 mars, élections le 15…) d’une incapacité à prendre la vraie mesure du problème (d’autres pays en ont été capables) que d’une stratégie guerrière bien menée par un talentueux général…
    Mis à part cette évidence, je n’ai pas de commentaire sur l’actualité quotidienne à ajouter à tous les autres témoignages.
    C’est sur le monde possible de l’après crise que je souhaite partager mon travail de réflexion et d’écriture.
    Il est à votre disposition sur la boîte mail de votre permanence; Mme Brigitte Venet m’a répondu hier que je devais passer par ce site pour vous contacter ; j’espère que vous trouverez le temps d’y jeter un coup d’œil !
    Cordialement.

    Georges Curtis
    06 64 11 80 80

  2. Bonjour François merci pour tout.
    je relaie une information dont je viens de prendre connaissance. Si ça vous est utile :

    https://laviedesidees.fr/Savoir-et-prevoir.html

    Lien vers cet article « Savoir et prévoir – Première chronologie de l’émergence du Covid-19 » par Pascal Marichalar , le 25 mars sous l’égide du Collège de France

  3. La rupture, pour moi, serait de revenir à l’esprit à l’esprit du Conseil national de la Résistance à la sortie d’une crise grave s’il en est, la 2nde guerre mondiale. Tout s’est délité peu à peu depuis le début des années 80 (disons, 1983..) de façon insidieuse, et donc, tout est à refaire.
    Le discours de Macron, hier soir, sur l’unité nationale, est affligeant quand on sait qu’il laisse ensuite ses ministres faire le sale boulot et mettre en place des mesures régressives, et répressives.

  4. Bonjour Mr Ruffin,
    je ne sais pas si vous êtes un homme honnête, mais je pense que vous êtes un honnête homme.
    Merci pour ce que vous faites pour les gens de peu.
    Vous vous interrogiez du fait qu’il n’y avait plus d’usine qui fabrique des laves linge en France. Mais qu’en est-il des usines pour les masques ? Ou sont-ils fabriqués ailleurs … en Chine ?
    Pour les grenades lacrymogène ces derniers temps, il n’y a pas eu de problème d’approvisionnement, comme quoi.
    Si vous pouvez emmener vos enfants au parc, vous avez encore de la chance, ici à Toulouse, le parc au pied de mon immeuble est fermé depuis le 2ème jour du confinement ainsi que les berges au bord de la Garonne. Que sont devenu les gardiens qui les gardaient, claquemurés chez eux ? Au début je faisait des balades en vélo avec ma fille, avec l’autorisation que l’on doit sois même s’accorder. Quel risque faisions nous courir ? Nous sommes forcément à plus d’un mètre des autres, alors ? La police veille, ma fille n’ose plus sortir. Nous qui vivons en appartement ne sommes nous pas comme ils disent même si je n’aime pas l’expression ? « Pris en otages  » par ces c—–ds qui nous gouvernent et non pas su anticiper l’épidémie comme dit Mr Lordon.
    Mais attention, comme je déambule seul dans la ville, un besoin vital pour moi, j’ai remarqué qu’il n’y a plus personne. Effrayant. Ce que je pensais impossible en France On pourrait se croire sous le joug d’une dictature, il n’y a plus qu’a enfermer ceux qui osent braver les interdits. Donc bien faire attention lorsque l’on dépose son bulletin de vote.
    Une pensée forte pour tous les sacrifié(e)s qui sont en première ligne.

    Cordialement

  5. Merci d’avoir invité Mr Paul Jorion comme intervenant. Son analyse était très pertinente. Ça fait du bien dans ces moments là d’entendre une parole sensée. Plus de monde devrait regarder vos vidéos plutôt que de rester scotcher sur les chaînes infos…
    Bon courage pour la semaine à venir avec vos enfants.
    Continuez comme ça.

  6. Paul Jorion, M. Rufin et les autres Humanistes.

    Quoi faire après le confinement…… Les gilets jaunes nous ont montrés la voix.
    Il faut continuer ce confinement mais dans la rue et les rond points. Surtout ne pas reprendre le travail.

    Certains voulaient une grève générale, nous y sommes presque. La crise sanitaire passé, il serait sain que nos soignants, se mettent en grève et portent haut leurs revendications qu’ils exposent depuis si longtemps et pour les soutenir tous ceux qui sont restés confinés et les ont applaudis chaque soir. Mettre nos dirigeants au pied du mur ; on reprendra le travail lorsque vous aurez démissionnés.

    Liberté, égalité, fraternité sur toutes nos mairies ; l’exact inverse des politiques mises en œuvre depuis trente ans, et porté à son paroxysme par ce gouvernement et le salarié du néo-libéralisme notre président.

  7. et si le nombre de personnes travaillant pour une entreprise et le salaire mini était en balance avec le montant des actions, et la cotation de l’action… et si ce ratio maxi définissait l’utilité d’une entreprise et donc la contribution financière qu’elle doit verser au pays

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *