Vos voix, vos vies, vos visages

Vous m’avez élu il y a trois ans. Depuis, à quoi je vous sers ? Je m’interroge, bien sûr : 99,73% de mes amendements sont rejetés ! J’espère simplement que vous vous sentez représentés. En tout cas, moi, j’en éprouve une immense fierté.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur reddit
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur reddit
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print

Vous m’avez élu il y a trois ans. Merci encore. Depuis, à quoi je vous sers ? Je m’interroge, bien sûr. Les propositions que je fais sont enterrées par la majorité. Les rapports que je rends, le gouvernement s’assoit dessus. Quand je cause dans l’hémicycle, ça ne fait jamais changer d’avis un ministre… Sur mes 3237 amendements déposés, 9 ont été adoptés, d’après le site nosdeputes.fr. Ça fait un taux de 0,27% : mon hyperactivité n’est guère récompensée… Vu comme ça, le bilan n’est pas glorieux.

Quand même, quand même. D’abord, très concrètement, y a des dossiers qu’on démêle, qu’on aide à pousser dans les administrations : pour des demandes de formation, de logement (énormément), d’aides pour les commerçants, de soutien pour des enfants handicapés, de titres de séjour, etc. Mon équipe, à Amiens, à Abbeville, fait ce qu’elle peut. Mais je vais dire la vérité : sans doute que là-dessus, vous trouveriez des députés qui font mieux, qui ont des relations, du piston.

J’espère vous servir à autre chose, à vrai dire, de moins concret, de moins matériel, mais l’homme, la femme, ne sont pas que des tas de viande, bon sang ! J’espère porter à Paris vos voix, vos vies, vos visages. J’espère que vous vous sentez représentés, que quelqu’un parle là-haut pour vous (et peut-être un peu comme vous). J’espère, tout simplement, que vous ne vous sentez pas trahis, comme d’habitude, comme si souvent depuis trente ans. C’est même pas être d’accord avec moi. Des fois vous l’êtes, des fois vous ne l’êtes pas. C’est pas le souci. Juste que des convictions soient défendues, avec franchise, une confiance qui s’instaure. Bref, j’espère vous servir à espérer, un peu.

Et vous, à quoi vous me servez ? À ne pas me décourager non plus. Je sais, moi, qui je représente, pour qui je parle. Vos voix, vos vies, vos visages, de Géraldine agente d’entretien, de Annie auxiliaire de vie sociale, de David cheminot, de Farida caissière, etc., je les ai à l’esprit. Et c’est ça, c’est vous, qui me donnez le courage de faire l’effort, encore, de me bagarrer. Pour quoi faire ? Parce que, comme l’a dit Emmanuel Macron : « Notre pays repose tout entier sur des femmes que nos économies reconnaissent et rémunèrent si mal. » Et qu’on ne compte pas sur lui, sur les siens, pour changer ça, à nous de nous en charger. C’est long, c’est fatigant, c’est difficile, mais : À la fin, c’est nous qu’on va gagner !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur reddit
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Sur le même thème

17 réponses

  1. Merci François et Bonne rentrée ainsi qu’à tous les insoumis!!!

    NOUS comptons sur vous !!!

    Et TOUS dans la rue le 12 septembre et le 17 septembre !!!

    L’UNION fait la FORCE !!!

    A la fin, C’EST NOUS QU’ON GAGNE !!!

  2. Bonjour,
    Moi je ne désespère pas de vous mais des autres. La plupart de ceux que je côtoie qui ne se donnent pas la peine de se renseigner, qui colportent les infos des journaux et qui répètent depuis des décennies la même chose. (le racisme entre autre)
    Je me suis évertuée à leur opposer des arguments qui pour moi ont du sens et viennent du bon sens, mais rien à faire. Donc, je préfère me replier sur moi même et les laisser dans leurs croyances et leur ignorance crasses.
    Tous ces con…rds vont voter des deux mains Marine Lepen. Les autres se croient des nantis (avec 1500 € de revenus) et les égaux des grands patrons (avec la peur d’une extrême gauche qui va leur piquer tous leurs avantages) s’en vont voter à droite.
    Je suis bien contente que la FI avec des gens comme vous puissent donner de la voix, nous en avons besoin. Même pas j’imagine le désastre si personne ne s’était manifesté face à eux.
    Je vous souhaite beaucoup de courage et de force pour poursuivre cette route semée d’embûches (le mot est faible).
    Amicalement
    Claire

  3. François. N laissez pas melush porter la voix de la raison.. Marianne  » liberté guidant son peuple » à besoin de toutes les bonnes volontés.. 0611338847. Rizak. Cordialement

  4. Bonjour François,
    Oui, c’est sûr que les chiffres ne sont pas à la hauteur de ton investissement, Ils disent bien que ton combat est difficile mais, comme tu le dis toi-même, tu sers à nous représenter, à donner de l’espoir à tous ces anonymes dont je fais partie. Et ça, ça ne se chiffre pas !
    Tu sers aussi à réveiller les consciences dans le bon sens du terme, à faire réfléchir. Ta générosité, ta sincérité sont ta force. Tu ne laisses pas indifférent. Les gens te voient, t’écoutent et le chemin se fait à l’intérieur d’eux-mêmes. Tu montres la souffrance de tous ces anonymes qui souvent restent dans l’ombre et à qui les médias donnent si peu la parole. (cf article du monde diplomatique du mois d’août « France Inter, écoutez leurs préférences »)
    Surtout ne te décourage pas mais ne t’épuise pas non plus. Prends bien soin de toi.
    On a besoin de toi et beaucoup de gens t’aiment.
    Chantal de Bordeaux (amie de Claude du répondeur)

  5. surtout ne vous découragez pas !!!! on compte sur vous pour combattre , à travers vous on combat la majorité !!! deux ans encore de MACRON, !!!!! si vous pouviez abréger le supplice ! je lis FAKIR ! je connais la Picardi e où mon fils habite ! j’ai fêté le 14 juillet avec vous. ! j’ai même voté Mélenchon ! ) la fin C’est nous QU’ON VA GAGNER !

  6. Bonjour,
    Vous auriez pu avoir 100% d’échec ! Sous la macronie 0,27% de réussite semble être une grande victoire. Alors Bravo M. Ruffin et son équipe !
    Juste une question peut-être : allons nous réussir à nous fédérer pour 2022 ?
    ça c’est une Grande Inquiétude.
    Sous la macronie la résignation s’est immiscée dans nos vies : Ya Basta !

    Continuez Camarades !
    À bientôt,
    Frédéric D.

  7. Je suis allé aux AMFI avec mon gilet jaune. Je vous ai observé. Vous avez créé une bulle afin de vous rendre inaccessible. Vous n’avez de relation qu’avec ceux qui achètent votre livre ou qui jouent au foot avec vous. Égo et Com, voilà ce que j’ai vu. Ce n’est pas du partage. Dans l’article, vous dites que ce sont les gens qui vous donnent le courage de faire, Je crois que vous seriez plus avisé de donner aux gens le courage de faire.

  8. Merci, cher François Ruffin,
    di ballon d’oxygène que représente vos interventions et celles des parlementaires insoumis, parmi quelques autres parlementaires encore beaucoup trop rares
    ..
    Cela fait du bien que cet oxygène que l’on peut respirer dans cette tentative générale d’etouffement par un groupe si grand de godillots…

  9. Chaque personne qui prend la peine de laisser un commentaire que vous décidez d’effacer devient un adversaire. Vous avez un adversaire de plus. Pascal caradec

      1. Exact, il parle pour moi. Je ne me cache pas et je mets mon vrai nom car j’assume ce que j’écris. Le commentaire a été remis, c’est bien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *