Retraite des buralistes : halte à l’enfumage !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur reddit
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print
On ne peut pas, du jour au lendemain, sur un caprice des gouvernants, décimé la retraite de travailleurs, et les priver d'une pension décente.

M. François Ruffin attire l’attention de Mme la ministre des solidarités et de la santé sur la retraite des buralistes : un amendement du gouvernement l’a sévèrement réduite.

C’est Thierry Carla, buraliste à la retraite depuis un an, qui nous a alerté : « En fait, les buralistes cotisent au RAVGDT (Régime d’allocation viagères des gérants de tabac) pour tout ce qui concerne la vente de tabac, et au RSI pour le reste des activités commerciales. Jusque-là, pour le calcul de la retraite, les points du RAVGDT étaient convertis en trimestres et ajoutés aux trimestres cotisés avec le RSI. Mais suite à un amendement Macron en 2018, on ne peut plus transformer les cotisations en trimestres. Moi, j’ai pris ma retraite en avril 2018. J’ai perdu mes cotisations RAVGDT. Du coup, ça fait 33 trimestres de perdu. Avant j’aurais touché 1 800€ de retraite, là je touche que 1 000€. Comme je fais partie de la première génération concernée, il n’y a pas de mouvement… ».

L’amendement « Macron » en question, c’est le 1189, déposé par le gouvernement dans le PLFSS 2018. Il transforme le RAVGDT en régime de retraite additionnel alors qu’il était, depuis 1963, un régime obligatoire. Concrètement, semble-t-il, toute une partie des cotisations des buralistes n’est plus prise en compte dans le calcul de leur retraite.

Cette situation est manifestement injuste : on ne peut pas, du jour au lendemain, sur un caprice des gouvernants, décimé la retraite de travailleurs, et les priver d’une pension décente. Alors, je vous le demande : comptez-vous abroger cet amendement 1189 du PLFSS pour 2018 et réévaluer la retraite des buralistes qui ont été pénalisés par celui-ci ?

Crédit image : Thibault Soulcié

Partagez cet article :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur reddit
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print

Restez informés !

Le dernier bulletin de ruffin

Secouer l'Assemblée !

Avec un fil conducteur : moins pour l’argent, plus pour les gens ! Plus pour les hôpitaux, plus pour les petits clubs de foot, plus pour les femmes de ménage…

Nous suivre

3 réflexions sur “Retraite des buralistes : halte à l’enfumage !”

  1. je suis entrain de faire mon dossier de retraite, et de lire le commentaire précédent m’interpelle.
    Le RSI me compte 1 trimestre pendant 5 années de suite sous prétexte que j’ai enlevé ma commission tabacs,du reste de mon commerce BAR TABACS PRESSE LOTO: est ce normal ?
    Votre réponse me rendrait grand service puisque personne n’est capable de me donner des informations.
    Résultat, après avoir travaillé durement, ma retraite va être de 1000.00€ et faute d’avoir été bien informé mon mari « conjoint collaborateur » est complètement inconnu de 1994 a 2007…Par avance Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *