Renault délocalise, Macron sort le pop-corn !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Les fonderies ferment, du Poitou au Jura. Pourquoi ? Parce que Renault délocalise, sous-traite en Chine ou en Turquie. Et l’État, premier actionnaire, se croise les bras. Et Macron promet d'"accompagner"... à Pôle emploi ?

Publications en lien