Perquisitions à la FI : Un profond sentiment d’injustice

macron bernard arnault

Ce matin, l’appartement de Jean-Luc Mélenchon, celui de la secrétaire générale du groupe, le local de la France insoumise et celui du Parti de gauche ont été perquisitionnés.

Je voudrais dire ici mon profond sentiment d’injustice.

Il y a un homme qui a mené sa campagne main dans la main avec les maîtres de la presse, les maîtres des télécoms, les maîtres du médicament, tout le CAC40 réuni, qui baigne dans les affaires comme un requin en eaux troubles,

il y a un homme qui a profité du ministère de l’Economie, et son ancien collègue du budget Christian Eckert en témoigne, pour lancer sa campagne présidentielle sur les deniers publics,

il y a un homme qui s’est entouré de ministres, de collaborateurs, gavés de stocks options, d’affairistes de l’immobilier, de champions du conflit d’intérêts,

il y a un homme qui, retour sur investissement, fait des lois sur mesure pour ses amis financiers, du secret des affaires à la vente des aéroports en passant par la suppression de l’ISF, par la flat tax, par le CICE renforcé, etc.

il y a un homme qui, c’est sous notre nez, opère la fusion de l’Etat avec l’oligarchie, écarte chaque jour l’intérêt général au profit des multinationales.

Et qui vient-on poursuivre ?
Le groupe qui, aujourd’hui, à l’Assemblée et en-dehors, défend les gens contre l’argent.
C’est tellement évident.
Tellement deux poids, deux mesures.
Tellement une disproportion de moyens pour des queues de cerises, quand, dans le cas Benalla, la police trouve porte close le soir et revient gentiment le lendemain, une fois l’appartement nettoyé.

Je suis dans le train, là, pour le site de Sanofi de Mourenx, dans les Pyrénées.
Durant des mois, et peut-être des années, l’usine a rejeté 190 000 fois plus de bromopropane, une substance cancérigène, que les normes autorisées. Durant des décennies, la Dépakine fut vendue à des femmes enceintes, causant 30 000 enfants autistes, alors que Sanofi savait, se taisait, engrangeait les profits. Et refuse aujourd’hui de sortir le moindre euro pour les indemniser.
Là, on attend toujours une perquisition au siège de Sanofi. Ou au domicile de Serge Weinberg, son PDG, et ami de notre Président, à qui il conseillait : « Enrichissez-vous. », avant de l’introduire à la banque Rothschild, avant de le soutenir pour la présidentielle, avant d’être, dès l’intronisation, reçu à l’Elysée.
Ces perquisitions, on les attend toujours.
On risque de les attendre longtemps.

On peut apprécier ou non Jean-Luc Mélenchon.
On peut apprécier ou non la France insoumise.
Et je ne suis pas, loin de là, le plus « corporate » des députés FI.
Mais le souci, pour moi, n’est plus là. Et avec un peu de gravité, je voudrais m’adresser simplement aux Républicains de ce pays : c’est la question démocratique qui est désormais posée. Et de cette épreuve, avec le peuple, avec les gens, je suis convaincu que nous sortirons plus forts.

Toutes mes amitiés, à distance, à mes camarades.
(Depuis la gare de Pau.)

François Ruffin

cp-perquisition-fi-ruffin

François Ruffin

François Ruffin

Né à Calais, j'ai grandi à Amiens. J'y ai fondé le journal Fakir, puis réalisé le film Merci patron !. Élu sous l'étiquette Picardie debout ! (FI, PCF, EELV, Ensemble), je continue à jouer tous les dimanches en vétéran avec l'Olympique amiénois et à m'occuper de mes deux enfants, de 5 et 8 ans, en garde alternée.

Rejoignez-nous !

Je ne vous promets pas la lune, mais face aux puissants, je m’engage à ça : ne pas courber l’échine, me tenir droit.

Sur le même thème :

42 réponses à “Perquisitions à la FI : Un profond sentiment d’injustice”

  1. […] Communiqué de François Ruffin : Perquisitions à la FI : Un profond sentiment d’injustice […]

    Répondre

    1. Quel dommage, à chaque fois que je me sens proche de vos idées, que je me dis « oui, c’est probablement la meilleure solution », vous ou FI vous faites ce que je considère comme un faux pas : être contre Macron et ses actions oui, 3 fois oui ! mais se révolter aveuglément en essayant nous faire croire que l’État est pourri et qu’il contrôle la justice en ciblant Mélenchon parce qu’il dérange, je n’y crois pas un seul instant. Comment pouvez vous prétendre à accéder au pouvoir si vous ne croyez en rien à notre système ? Certains d’entre nous croient autant en votre action qu’en La France et ses institutions. J’ai peur que certains ne cherchent alors la solution en se reprochant du FHaine (qui profite d’ailleurs de ces perquisitions pour faire de l’anti-Macron également, curieux et nauséabond mélange des genres).
      Bref, c’est décevant. Si FI n’a rien à se reprocher autant laisser la justice faire son travail.
      Quant à vous Monsieur Ruffin, vos colères et vos positions sont salutaires et peuvent faire bien plus mal au pouvoir en place que la violence dont Mélenchon et ses « adorateurs » ont fait preuve hier face aux policiers (très très très décevant, comment voter pour un tel homme ?).
      Menez vos combats en toute honnêteté, représentez nous du mieux et vous aurez un auditoire à votre écoute et prêt à vous suivre.
      (Mais peut être ai-je tort et que je suis le seul à penser ça ?)

      Répondre

      1. en accord avec vos écrits je ne peux que être choqué de l’attitude de m.Melenchon c’est inadmissible…c’est bien triste. pas un avocat à leurs côtés pour les conseillers des ne pas réagir comme cela, à leurs expliquer les loies de la république. tout se retourne contre LI et l’image de m.Melebchon est taché à jamais… attendons les suites mais le mal est déjà fait. m. Ruffin continué aidez le peuple français à ouvrir les yeux ..merci

        Répondre

      2. Philippe Martinelli 20 octobre 2018 à 22:58

        Yann, vous trouvez normal de ne contrôler que JLM et la FI alors que 18 parlementaires européens ont été dénoncés par une membre du RN?
        Il n’y a jamais eu en France des perquisitions sur autant de sites ou domiciles en même temps par une centaine de policiers… Jamais, c’est unique, et cela arrive pour la FI dont les comptes de campagne ont été validées, alors que ceux de Macron avaient des irrégularités… Croyez-vous que Jupiter sera perquisitionné?

        Tenez bon Monsieur Ruffin et la FI, de tout cœur avec vous.

        Fraternellement.
        Philippe

        Répondre

      3. Vous êtes un véritable naïf, il y a une beauté dans cette naïveté, c’est une vertu certes, elle est touchante, mais pas efficace en cette circonstance, vous croyez encore que les institutions ne se pas maladisées par un système économique qui repose sur l’accumulation sans fin, mais tout a une fin, tout, et vous pensez que l’élu suprême, (dont la triche sort de la constitution d’ailleurs, cela vous n’en parlez pas) ne nomme pas et ne fait pas pression avec ceux qu’il a nommé contre les opposants, cela ne s’appelle plus de la démocratie, depuis bien longtemps, le parlement n’est plus un parlement mais une chambre d’enregistrement, il n’y a pas de débat, mais des paroles illusoires pour qu’elles soient filmées, pas une virgule d’amendement n’est passée depuis une année, rien, sauf à la marge une monstruosité de faux débats, et vous pensez que les institutions restent au-dessus de tout soupçons,… Les puissants le sont car il y a des naïfs qui les croient… Dommage, réveillez-vous, réveillez-vous, ou peut-être avez-vous les mêmes intérêts que ces gens-là… Respectueusement.

        Répondre

        1. Bonjour à vous. Si vous pensez que j’ai les mêmes intérêts que ces gens-là c’est que vous ne m’avez pas bien lu. Je vais vous faire une confidence, je n’en peux plus des reculades diverses sur le climat, les insecticides, etc… de ce gouvernement gangrené par les lobbies. Je ne suis pas non plus naïf sur l’influence que le gouvernement peut avoir sur la justice, et je suis prêt à accepter le fait qu’effectivement, le traitement que reçoit LFI est pour le moins excessif. Admettons… Alors JLM a perdu une bonne occasion de se placer en victime et rallier à sa cause des gens comme moi qui attendent un salut humaniste et écologiste. A la place de quoi il nous propose une colère excessive (oui, oui, je persiste et signe sur ce point !) mettant dans le même sac politiques, journalistes, juges, policiers, allant même jusqu’à bousculer ces derniers (je ne veux pas être gouverné par quelqu’un qui s’estime légitime à bousculer un policier ou un magistrat). Son attitude à se placer au dessus de la mêlée, au dessus de simples citoyens comme vous et moi est juste insupportable (Je suis la République ! Ça ne vous choque pas vous ? C’est hallucinant quand même).
          Bref, je vous avoue je suis très déçu. J’avais voté pour lui au premier tour de la présidentielle, pas sûr qu’on m’y reprenne…

          Répondre

  2. Boulanger Annick 16 octobre 2018 à 12:49

    Merci François pour ton coura

    Répondre

  3. Boulanger Annick 16 octobre 2018 à 12:50

    Merci François pour ton courage!

    Répondre

  4. C’est le signe que l’opposition commence à être considérée comme de plus en plus irritante ; cela signifie aussi que FI est maintenant prise au sérieux, la grande pièce de théatre qu’est l’Assemblée Nationale devenant un peu la moutarde qui monte au nez.
    C’est une vieille histoire que de réprimer toute opposition en employant tous les moyens possibles, parfois sous le couvert de la « légalité » (et encore, faut voir si les procédures sont conformes…), parfois sans aucune forme légale.
    Beaucoup ont connu ce genre d’intrusions « légales », mais aussi les contrôles fiscaux « inopinés » et approfondis, les campagnes souterraines de discrédit, les rumeurs et autres sales infos colportées et affichées « à la une » par les médias possédés par les tireurs de ficelle, quand ce n’est pas « un accident malheureux ». Nous n’ignorons pas non plus les moyens utilisés en secret comme la Main Rouge (dans un passé pas si ancien) et les « opérations homo » (pratiquées habituellement à notre époque actuelle)par les plus hautes autorités de l’Etat.

    Répondre

  5. J’oubliais : la « disparition » de Robert BOULIN, en un temps pas si lointain (et ce serait une grosse erreur de considérer qu’il s’agit d’événements du passé).
    Aujourd’hui, POUTINE n’hésite pas à « flinguer » n’importe où dans le monde les personnes qui l’empêchent d’être un dictateur tranquille. Ne nous y trompons pas, nous sommes nous-mêmes, ici en France, déjà sous la contrainte de la main de fer, même si le gant de velours subsiste encore.

    Répondre

  6. Quand les gens comprendront-ils que Macron est un psychopathe, et qu’il agit en tant que gourou sur son parti ?
    Son fonctionnement procède de la transgression sans limite, la jouissance dérégulée.
    Un psychiatre italien nous en avait mis en garde bien avant qu’il ne fût élu…
    https://youtu.be/NNDgsw39m9s

    Répondre

    1. Oui, alors, j’avais vu cette vidéo à l’époque et elle m’avait paru très très discutable. Si je me souviens bien j’avais trouvé le psy pétri de machisme et focalisé sur la relation de Macron avec son épouse. Je pense qu’il y a mieux à dire du profil psy de Macron.
      En résumé, je ne lui accorderait pas autant de crédit que vous, mais je laisse les gens se faire leur propre opinion. Regardez la vidéo!

      Répondre

  7. La démocratie n’est pas une option… pour personne et pour aucune organisation… c’est une valeur fondatrice et c’est la loi de la République…

    Répondre

  8. Le vent souffle en France.

    Le pouvoir en place commence à voir le peuple se tendre et par la même venir vers la FI et RN (ancien FN). Une envie de renouveau pour certains, une envie de supprimer ce système pour d’autres et j’en passe. Si les arguments existent pour faire barrage au FN, il est bien plus compliqué par la raison de voter pour Macron plutôt que pour un mouvement qui veux remettre l’humain au centre du jeu et non plus l’argent.

    Opération de discrédit…

    Je vous découvre petit à petit M. RUFFIN et j’ai le sentiment de votre intégrité (épuisement aussi) mais il est agréable de savoir que des gens tels que vous sont là.
    On ne lâche rien… Courage

    Répondre

  9. Dominique PREVOST 16 octobre 2018 à 15:37

    Tout à fait d’accord avec votre analyse, la FI dérange et ce gouvernement sait que les Français se posent beaucoup de questions sur la politique menée actuellement dans notre pays et énormément de personnes sont inquiètes et n’ont plus aucune confiance en ce même gouvernement, qui pour certains les a même trahi, alors on essaie de réduire à néant les forces d’opposition afin d’écraser dans l’oeuf le mécontentement du Peuple afin de faire taire toutes les discordances. Notre pays entre dans une dictature dont les derniers fils du gant de velours se sont envolés, il ne reste plus que la main de fer.

    Répondre

  10. Que connaissez vous de Poutine ? Comme Des nains de jardins… des mouches à merde, vous restez immobiles ou tournez en rond !
    … on dit …on pense … on croit … on juge …

    Répondre

  11. On savait que l’immunité ouvrière était peu protectrice mais jusqu’ici l’immunité parlementaire existait…non? Ne faut il pas un vote des parlementaires pour la suspendre?

    Répondre

  12. Une autre mise en scène, comme celle pour Marine Le Pen pour faire croire au pluralisme. Vous parlez de tout sauf du vrai problème qui est l’appartenence de la France à l’UE. C’est l’UE qui nous gouverne à travers la commission européenne totalement anti-démocratique.
    Là avant les européennes on veut faire croire aux bobos de gauche et de droite que le pluralisme existe et qu’ils sont une vraie opposition. NIET, ils sont une fausse opposition et le peuple sera trahit une autre fois!!!

    Répondre

  13. Etrange de s’en prendre dans ce contexte à M. Poutine. Voyons quel pays a fait le plus de dégâts hors son territoire. Faite le compte, disons sur les 20 dernières années ? Y’a pas photo n’est-ce pas. Les USA sont les agresseurs de partout (et l’OTAN). Avez-vous seulement entendu les conférences de Poutine devant les journalistes (par exemple), faite la différence avec celles d’un Bush ou d’un Trump, vous constaterez l’intelligence, la culture, la maîtrise du premier et l’inculture et le ridicule pathétique des seconds. Parlons de ce que nous connaissons et de ce qui nous préoccupe, ici et maintenant, il s’agit du petit président français qui vampirise notre pays,la France, et qui enfin fini par montrer le nez du totalitarisme qu’il croyait dissimuler derrière le « chantons printemps ! » ou je ne sais quelle autre expression mémorable pour l’histoire ! Ce qui se passe exige que le peuple réagisse avant qu’il ne soit trop tard et qu’il y perde sa liberté.

    Répondre

  14. J’ai tout de même la désagréable impression que Jean-Luc Mélenchon est tombé dans le panneau de cette provocation de bas étage. En se prétendant « intouchable », il donne, à tous ceux qui veulent sa peau, des arguments et de la munition pour les combats politiques à venir. Dommage. Même si je comprends son légitime sentiment d’injustice en la circonstance.

    Répondre

  15. BERNARD MICHAUD 17 octobre 2018 à 09:37

    TOUT MON SOUTIEN LA FRANCE INSOUMISE ET A JEAN LUC MELANCHON
    INTERDIRE L’ACCÈS DE SON DOMICILE A QUI QUE CE SOIT SANS AUCUNE RAISON EST TOTALEMENT INACCEPTABLE.
    DEVANT LE DOMICILE CLOS de Mr BENALLA, les policiers son revenu le lendemain
    On voit bien aujourd’hui qu’avec Mr MACRON, c’est BIEN deux poids deux mesures qui s’applique.
    Jusqu’où ça ira ?

    Or et jusqu’à preuve du contraire JL MELANCHON N’A JAMAIS REFUSE DE FOURNIR TOUTES PIÈCES UTILES que lui réclame la justice ? NON ?

    C’EST DONC UN SCANDALE SANS NOM

    Bernard MICHAUD

    Répondre

  16. Je suis d’accord avec quasimment toutes les idées et propositions de la FI. Mais jamais je ne pourrais voter pour un homme JL Mélenchon qui met en avant la théorie du complot « ce n’est pas la justice, c’est une opération politique ». Qui se comporte avec la police comme une élite qui se sait protégée. Qui hurle et postillonne au visage de fonctionnaires qui ne font que leur métier (une perquisition n’est pas là pour condamner et je ne crois pas avoir vu FI monter au créneau lors des perquisitions des autres sièges de partis politiques). Le buzz toujours le buzz, pour chercher l’incident et se faire passer pour la victime. Cette attitude me dégoute. Pourtant, sur le fond, je suis d’accord avec vous. J’apprécie d’ailleurs bien plus l’approche de M.Ruffin que celle de Mélenchon.

    Répondre

  17. Ce qui est surprenant dans cette affaire, sans rentrer dans le fond que je ne connais pas , est la procédure qui a été employée. Il s’agit de l’enquête préliminaire ? Pourquoi a-t-on utilisé cette méthode et non l’ouverture d’une information judiciaire qui à mon avis aurait été moins contestable?

    A ma connaissance c’est la première fois qu’un grand nombre de perquisitions simultanées sont conduites, sous cette procédure -article 76 du code de procédure pénale , sans le consentement exprès et écrit des responsables ou propriétaires des lieux ?
    https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?idArticle=LEGIARTI000022470061&cidTexte=LEGITEXT000006071154
    Pourquoi avoir excipé des nécessités de l’enquête (modification du CPP de 2010) pour se passer de ces consentements ? Les a-t-on seulement sollicités ?
    On nous avance que d’autres personnalités ou partis politiques ont eu à subir des actes de procédures similaires. Soit. Mais était-ce dans le cadre d’une enquête préliminaire, laquelle hormis la modification de 2010 ne prévoit pas de mesure coercitive, ou bien d’une information judiciaire ?

    Il s’agit certes de questions techniques, mais qui laissent place à toutes sortes de doutes ou d’arrières pensées que peut-être la Cour de Cassation voire la CEDH devront un jour trancher ?

    Répondre

    1. Ouais sauf qu’on a un peu l’impression qu’il n’y a personne de « technique » dans l’équipe Mélenchon.
      je trouve ça dommage cette erreur de com et en plus mis en scène
      par lui même 🙁

      Répondre

    2. @ Gelmad:
      Ouais sauf qu’on a un peu l’impression qu’il n’y a personne de « technique » dans l’équipe Mélenchon.
      je trouve ça dommage cette erreur de com et en plus mis en scène
      par lui même 🙁

      Répondre

  18. Clain Jean Michel 17 octobre 2018 à 20:40

    Je vous écris un seul mot monsieur : CHAPEAU !

    Répondre

  19. Merci M. Ruffin. Courage à tous

    Répondre

  20. Llumbiarres Michel 18 octobre 2018 à 09:53

    Monsieur Ruffin bonjour
    Je suis depuis toujours un partisan des valeurs de gauche et depuis que je suis en age de voter (et j’ai 60 ans)j’ai toujours glissé dans l’urne un bulletin en accord avec ces valeurs.
    J’ai repris espoir quand la France Insoumise a fait son apparition.
    Vous représentiez,pour moi,le renouveau de la gauche politique avec sa fougue et son intégrité,loin des compromissions et des arrangements.
    Au vu des récents événements (perquisitions chez FI)je comprend la colère de Jean Luc Mélenchon mais je ne saurai approuver la force de sa réaction.
    C’est un grand tribun et une personne avec une grande culture.
    Il devrait savoir que la violence n’est jamais la réponse à apporter à la violence ,surtout sous les projecteurs des médias qui n’attendent qu’une chose de lui ,qu’il ait une attitude qui va le discréditer lui mais aussi son parti et tous les parlementaires et militants qui le représentent.
    Il ruine en quelques instants toute votre action et l’image que vous montrez d’une politique digne,humaine,intelligente loin de l’image « populiste » que les médias à la botte du gouvernement cherchent à coller sur FI.
    Vos interventions et vos actions en sont la meilleure des contre-réponses.
    Continuez M.Ruffin ,cher François, dans la voie que vous avez choisi d’incarner,vous êtes la figure d’une gauche nouvelle,celle que tous ceux qui croient en nos valeurs attendent.

    Répondre

  21. Francois Ruffin vous êtes le dernier homme politique que je peux respecter vous êtes le dernier à faire de la politique au sens noble du terme; je suis d’accord en partie avec votre article, mais en même temps je suis désolé, mais si Jean Luc Mélenchon n’avait rien à se reprocher pourquoi ne pas avoir accepté ces perquisitions sans cette mise en scène ?
    Ainsi il aurait eu plus de légitimité pour ensuite les dénoncer; mais non au lieu de ça, la presse va en profiter pour décrédibiliser le mouvement…
    Je suis ce qu’on appelle un primovotant j’ai voté pour Mélenchon a la présidentielle notamment grâce à son discours de Marseille (le plus beau selon moi), mais en tant qu’étudiant en droit et défenseur de la justice je ne peux qu’être perplexe suite a ce spectacle. Je vous remercie de faire entendre à l’assemblée la voix de ceux que le pouvoir absolutiste ne veut pas entendre.

    Répondre

  22. Au delà de la légitimité ou non de la procédure (je ne suis pas expert en la matière), le comportement de Jean Luc Mélanchon ne peut que laisser perplexe voir inquiéter. J’ai découvert un homme brillant il y a quelques années, dans un débat face à Emmanuel Todd dans l’émission Arrêt sur Image. Maintenant je vois quelqu’un qui ne se maîtrise plus, arrogant, méprisant, proche du ridicule. Evidemment la presse lui rend la monnaie de sa pièce : il déteste les journalistes, qui le lui rendent bien. Suite à cet événement malheureux, je crois que M. Mélanchon s’est sérieusement décrédibilisé. La France Insoumise risque de perdre des électeurs, dont moi. Heureusement, il existe encore des hommes politiques intègres, porteurs d’espoirs, qui nous donnent à voir autre chose. Merci François Ruffin.

    Répondre

  23. Terrifiante affaire, qui confirme, à mon sens, que nous glissons de plus en plus vers la dictature
    Affreux d’entendre les médias analyser la gestuelle, les mots, les réactions de Mélenchon ! que diraient ils si la même procédure était choisie pour perquisitionner un journal et les appartements des journalistes confisquant PC et téléphones dès 7 h du mat’ ? ils ne voient rien venir ?? Je n’ai rien contre la police ou la justice mais contre les choix de procédure, les dernières lois passées.
    Intérêt de la nation … rayé le mot république…et cela n’interpelle pas grand monde…
    Donc, oui, ne pas se taire, rester debout et ne pas perdre son sens critique toujours
    Et dire non au storytelling, comment ne pas comprendre les réactions de FI compte tenu de la violence de la méthode, évidemment bien choisie pour pousser à la faute. Oui c’est violent de voir débarquer à 7 h du mat des policiers munis de gilets par balle pour piller les lieux de toutes vos correspondances (stratégies du parti comprises) …

    Bravo et merci François pour ton communiqué et tes interventions!
    Merci pour ton courage, ta dignité, ton engagement. Oui merci faire entendre une autre voie.

    Répondre

    1. Thomas Grandemange 22 octobre 2018 à 17:04

      «  Comment ne pas comprendre les réactions de FI compte tenu de la violence de la méthode, évidemment bien choisie pour pousser à la faute. Oui c’est violent de voir débarquer à 7 h du mat des policiers munis de gilets par balle » sur l’aspect violent des perquisitions je partage votre avis, cette situation est vécue par des milliers de concitoyens chaque jour… Mais il reste chez moi un doute, quelle serait la réaction de la justice si un citoyen lambda avait fait preuve d’autant d’insoumission… la réponse est rapide il se serait retrouvé en garde a vue pendant un bon bout de temps… il n’en est rien pour Jean Luc Mélenchon. Loin de moi l’idée de dire que la justice est incritiquable au contraire ! (est c’est tout à fait sain) néanmoins je pense que le comportement de Mélenchon ces derniers jours à fait plus de mal que de bien à la FI.
      J’ai voté FI à l’élection présidentielle de 2017, c’était mon premier vote j’ai investi beaucoup de temps pour faire la promotion des idées politiques de la France Insoumise, mais devant ces comportements je ne me retrouve plus dans ce mouvement dans lequel j’avais placé tant d’espoirs. Je me retrouve ainsi perdu politiquement et j’espère qu’il renaitra de la FI une branche plus saine qui saura a nouveau me faire vibrer et me donner envie de me déplacer pour aller mettre un bulletin dans l’urne. Je m’excuse de la longueur de mon commentaire.

      Répondre

  24. Ceux qui prônent, comme ici dans certains commentaires, la bonne tenue face à la fausse démocratie républicaine macronite ne sont pas pour la justice mais pour la servitude. Nous ne jouons pas les mêmes cartes que tous les vert-rosé balayés par leurs compromissions en matière de probité.

    Répondre

  25. J’enrage de voir si peu de personnes percevoir le fond du problème et refuser catégoriquement d’aller au delà de la forme! C’est la première fois qu’on voit un tel déploiement et une telle procédure contre un parti politique en France: Ce n’est pas un juge d’instruction, mais un procureur, aux ordre du politique qui vient de saisir TOUTES les données interne d’un parti d’opposition: tous les données adhérents, les axes de la campagne européennes, les grands meetings prévus, les documents déjà élaborés: tout cela n’est pas dans les main d’une justice indépendante, mais du procureur, aux ordre de la garde des sceaux, nommée par Macron!
    Et le choix de la procédure ainsi que son ampleur font qu’il est absolument impossible qu’ils aient été pris sans l’accord du premier ministre et du président.
    Et ce qui a mis le feu au poudre, c’est le refus de laisser entrer dans son local JLM lors de la perquisition, donc lui demander d’accepter qu’ils fouillent et saisissent sans en rendre compte sans que JLM puisse être présent, ce qui est inadmissible! Et rester stoïque, la belle affaire: ils saisissent tout et vous portez plainte ensuite pour quoi? Pour les voir mettre une tapette sur les doigt du proc trois ans après? Alors que vous êtes dans votre droit d’assister à la perquisition?

    Répondre

  26. Juste 2 mots :
    « DÉMOCRATIE CONFISQUÉE »

    Répondre

  27. C est comme ça lorsque l on est dans le vrai on dérange les requins et ils nous envoient leur violence policière pour diminuer Bon courage

    Répondre

  28. Et sinon, quand est-ce qu’on le vire le Méluche populiste qui fait tellement de mal aux valeurs de la gauche ? Vive FI ! Vive la démocratie ! Vive la fronde ! Et vive les insoumis démocrates ! François, si tu veux le remplacer, t’es le mieux placé !

    Répondre

    1. Thomas Grandemange 22 octobre 2018 à 16:34

      je suis tout à fait d’accord avec votre commentaire Bernard je pense que sa sainteté Mélenchon n’a plus sa place à la FI. Ses excés, sa violence verbale, son égoïsme ont fait beaucoup trop de mal au mouvement. la france insoumise à besoin d’un homme réellement du peuple, loin de la vieille politique, sans ambiguïté qui sera capable de rassembler la gauche au lieu de la fragmenter. La personne dont je parle me semble être Ruffin qui je pense est réellement honnête

      Répondre

  29. François Ruffin
    J’espère que vous n’allez pas écouter tous ceux, qui soit disant vous préfére à JLM. Ils ne font que répéter ce que l’on entend dans les médias qui essaient de fracturer le mouvement en vous mettant en opposition avec JLM.
    Il faut rester soudé, sinon ils auront encore réussi leur coup.

    Répondre

  30. Je partage votre sentiment d’injustice mais je suis extrêmement déçu par l’attitude de J.-L. Mélenchon. On attend plus de sang-froid de la part de quelqu’un qui aspire à diriger un pays, surtout (vraiment) à gauche. Pour tout dire, je pense que J.-L. Mélenchon, qui a conduit brillamment la présidentielle en 2017, est un être humain avec ses limites et qu’il a atteint l’âge de passer la main. Il n’a plus la capacité de mener ce combat très dur.

    Répondre

    1. thomas grandemange 12 novembre 2018 à 11:18

      je suis d’accord avec votre réponse. Je pense qu’est venu le temps à la fi de renouer avec ces électeurs et donc d’organiser un vote afin de décider si Mélenchon doit continuer à diriger le mouvement ou si la majorité veulent renouveler la présidence du mouvement.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Restez informés

Dossiers chauds

Les articles clés