Ma marseillaise (ft. La Horde)

A l’occasion du 14 juillet, le groupe punk la Horde m’a demandé de revisiter la Marseillaise. J’ai dit “oui”, parce que “j’ai fantaisie de mettre dans ma vie un petit brin de fantaisie”.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur reddit
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print
Lire la vidéo

< Expéditeur : La Horde
Objet : Proposition de featuring.
Cher François,
Guitariste-fondateur de « LA HORDE » – groupe engagé de la scène punk des années 80s-, je te propose de chanter avec nous une version revisitée de « LA MARSEILLAISE ». >

Voilà le drôle de courriel qu’on a reçu dans notre boîte « député ».
J’ai vite dit oui. Pourquoi ?
D’abord, parce que, comme dit Bobby Lapointe, « j’ai fantaisie de mettre dans ma vie un petit brin de fantaisie ». On s’ennuie assez à l’Assemblée, faut bien compenser avec des originalités.

Ensuite, faire chanteur, être Brel rien qu’une heure durant, j’en ai rêvé gamin (alors que politicien jamais…). Mais ma prof de musique m’a toujours mis 0 en chant (ensuite, mes parents sont allés la voir, l’ont assurée que je ne chantais pas aussi mal pour me moquer d’elle, et elle m’a mis 1 pour ma « bonne volonté »). Ma carrière lyrique partait de traviole.
Aussi, la Marseillaise même en reggae ça ne m’a jamais fait dégueuler. En revanche, y a des phrases qu’on prononce, que mes enfants apprennent, « l’étendard sanglant est levé », et qu’on ne pige plus bien. Ca m’amusait de lui donner un coup de frais.

En plus, le 14 juillet approche, et j’ai noté un truc, comme élu : ce jour férié est vidé de tout son contenu révolutionnaire. La Bastille et 1789 ne sont pas évoqués lors des cérémonies officielles. Sans doute parce que ce spectre fait encore trembler les bourgeois… Alors, y remettre un parfum de révolution en chanson.

Aussi, La Horde, avant moi, avait fait des « featurings » avec Gainsbourg et le professeur Choron. Ca ne me mettait pas dans une mauvaise filiation.

Enfin du enfin, ça a beau être des grands costauds à blouson de cuir, qu’ils sont gentils, les gars de La Horde ! Des crèmes. Et c’est une petite aventure musicale qui m’a apporté le sourire. J’espère que ça le fera à d’autres.

Les paroles

Allons enfants de mon pays
Le jour d’espoir est arrivé
Contre nous de la tyrannie
Tout un peuple doit se lever.

Entendez-vous à l’Assemblée,
Ces ministres, ces députés,
Qui viennent partout nous répéter
Il faut qu’on libère la croissance,
Pas de croissance sans confiance,
La confiance dans la concurrence,
La concurrence notre seule chance
Il faut affronter le marché
Le grand marché mondialisé
Et ça réclame des sacrifices
On n’peut plus vivre comme jadis
Faut accepter faut s’adapter
Dans les retraites il faut tailler
Et la santé doit rapporter
Les autoroutes qu’il faut brader

Allons enfants de mon pays
Le jour d’espoir est arrivé
Contre nous de la tyrannie
Tout un peuple doit se lever.

Les voyez-vous à la télé,
Ces milliardaires, ces PDG,
Tout juste bons à radoter :
Travailler plus pour gagner plus
Consommer plus et produire plus
Il faut bien vendre pour acheter
Et exporter pour importer
Même si bien sûr l’environn’ment
L’environn’ment c’est important
On jure à Davos tous les ans
Que le réchauff’ment climatique
Que la mer pleine de plastique
Ca nous inquiète fortement
Ca nous angoisse pour nos enfants
Et c’est promis pour deux mille trente
Ou bien alors deux mille cinquante
On va enl’ver de nos patates
Dix-sept pour cents de glyphosate,
Monsanto sera très fâché
Mais nous on va leur résister

Résistance !
Résistance !

Allons enfants de mon pays
Le jour d’espoir est arrivé
Contre nous de la tyrannie
Tout un peuple doit se lever.

Qu’on obéisse à nos bons maîtres,
Et la planète fait place nette,
Plus d’hirondelles, plus de moineaux,
Plus de sauterelles, et plus d’oiseaux.
Ils nous envoient droit dans le mur,
Qu’éclabouss’ra notre sang impur.
Alors, y a plus le choix les copains,
Aux âmes, aux âmes, les citoyens !
Et les copines, les citoyennes,
Les mi-toyens, les mi-toyennes,
Marchons, marchons vers leurs palais,
Oui mais même pas pour les chasser,
Qu’on les enferme à double tour,
Et que la vie reprenne son cours,
Et que surtout entre nos mains
On reprenne notre destin,
L’air qu’on respire, l’eau que l’on boit,
Les paysages que l’on voit,
Les mots qu’on dit, démocratie,
Et pas seulement pour faire joli.

Allons enfants de mon pays
Le jour d’espoir est arrivé
Contre nous de la tyrannie
Tout un peuple doit se lever.

À lire également

43 réflexions sur “Ma marseillaise (ft. La Horde)”

  1. Bonjour François …

    Je ne t’ai pas vu hier à la Source du Lison … Pourtant j’y suis tous les matins avec Cimba , mon labrador … mais il faisait trop chaud hier au moment où tu y étais … Et puis il n’aime pas la foule … surtout médiatique …
    Moi non plus …
    Mais je voudrais te faire un cadeau pour avoir endossé un instant les habits de notre grand Charles à nous … Le Beau-Qu-ier bien sûr !!!
    Non, ce n’est pas un cornet de glace comme celui que tu as offert aux gilets jaunes présents , par hasard bien sûr hier … Les seuls que je vois et j’entends d’habitude ce sont des motards et pas forcément en colère … Non plutôt souriants …
    C’est plutôt d’ailleurs un cadeau pour ta fille , celle qui aime bien les smarties … un beau conte écologique …et c’est ma fille qui le lit:
    https://read.bookcreator.com/48oLVqAJA8PvBYxgWA77nNVfX8A2/ybgR4DiQTC-Nhszwhk0CDw

    @t… alain le sténanais

    1. Merci François d’avoir validé mon commentaire… Juste en passant tu m’as fait passer pour une vieux c… aux yeux de mon fils …
      Il parait que le mouvement Punk est forcément lié au mouvement Anarchiste ? Et toi alors là-dedans ?

      @t… alain l.

  2. CANCEL Jacqueline

    Bon ! Tu vas encore t’attirer des ennuis, toi avec cette -excellente- initiative, qui redonne un sens actuel à notre Marseillaise !
    On imagine déjà les bouches en cul-de-poule de tous les pisse-vinaigre des lucarnes et d’ailleurs…
    Rappelle-toi leurs commentaires quand Eva Joly avait suggéré qu’on fasse autre chose que des défilés militaires ce jour-là.
    On s’en fout, on les emmerde.
    En tout cas ta prof de musique n’avait rien compris : tu es très bon et on dirait que tu as fait ça toute ta vie : Très bonne prestation 19/20.

  3. STEPHANE DARIDAN

    encore qui coute très cher a la république .. pendant qu’il chante , fait des disques , batifoles .. Il ne siège pas , et ne propose rien .. ce monsieur est d’une autre époque et n ‘a rien compris ..

    1. Bonjour Stéphane, Ruffin ne se paye qu’un smic. Le reste de son indemnité est reversé à des associations. Concernant sa participation, il fait partie des députés les plus actifs. Vous pouvez voir ses stats sur https://www.nosdeputes.fr/francois-ruffin. Aussi, je reconnais que le fonctionnement de nos institutions est compliqué. LREM refuse par principe tous les amendements ne venant pas de leur groupe. Ne pensez-vous pas qu’il est donc plus judicieux pour un député d’opposition de donner un maximum d’écho à ses propositions. Enfin, pourriez-vous m’éclairer sur ce que Ruffin aurait du comprendre ?

      1. Et bien moi j’ai adoré !!!
        Je ne me suis basée que sur la chanson… On se fout de qui la chante ! Paroles vraies, rythme fou, on devrait la faire apprendre aux enfants à l’école
        Je partage !!!!

    2. Loupé ! Très cher Mr. S. Daridan.
      Il a bien plus d’impact ici qu’en donnant en pâture des amendements rejetés en cadence par LaREM. Que nos pâles figures de députés sont inutiles l’ami, quand elles sont dans l’opposition. Siéger en commission ?! Voyez ce qu’il s’y passe… Coûter cher, ce n’est pas le cas quand on sait ce qu’il fait hormis ces quelques digressions artistiques, de cet argent qu’il perçoit.
      Il ne s’est pas trompé d’époque car nous sommes dans l’aire de la communication, ce qu’il fait ici.
      Batifoler ? Que ne rêvons nous pas de batifolage quand le sérieux nous accable ? Aller mon ami, un peu de bonhommie, pour mettre de la fantaisie dans votre vie, ayez marre des critiques sans le bon sens commun. Ou alors faudrait-il la sclérose totale, et ne plus être soi quand on occupe un mandat puis courir après la réélection quitte à tourner sa veste, quelle carrière originale de « représentant républicain ».
      Décidément, il est à sa place quand il veut incarner autrement la fonction.

    3. Josette pouthiers

      L’humour est un mode d’expression qui touche souvent plus durablement que n’importe quel discours à l’assemblée. Merci à François Ruffin d’avoir garder son impertinence d’enfant.

    4. Stéphane je vous invite à regarder de temps en temps LCP et à ne pas passer sur ce blog uniquement pour commenter une video : vous y verrez François Ruffin intervenir au parlement, vous y lirez des articles intéressants, vous entendrez contrairement à ce que vous dites les nombreuses propositions et projets de loi portés par M Ruffin. La plupart des gens qui critiquent la représentation nationale ne supporteraient pas une semaine l’agenda imposé à un député !

  4. Ping : Le député François Ruffin chante sa "Marseillaise" avec des punks avant le 14 juillet - Bestkitchen

  5. Gizon-Dumétier

    Excellente prestation et merci à La Horde !!! Je ne note pas 😉 Plutôt pousser la note avec toi ! Merci pour cet humour salvateur ! Je fais circuler !

  6. François JE T’Aime!
    Enfin de l’air frais en polititique un politititien moderne a l’image de nos enfants et de nous même , dans l’air du temps, vivant avec son temps .
    La musique il y en a partout et pourquoi pas en politique.
    Gros Bisous du fond du Cœur

    1. Merci pour cette superbe chanson j’adore et encore Bravo
      Merci au groupe la Horde et Merci à Monsieur François RUFFIN 20/20
      Moi aussi J’Veux la chanter…

  7. Très bien mais je suis gêné par le refrain « contre nous de la tyrannie tout un peuple doit se lever »… faut-il que le peuple se lève contre nous ? il me semble qui faudrait tourner ça autrement…

    1. Ah quand même ! Enfin un qui a relevé la faute de sens !

      « Contre nous de la tyrannie
      L’étendard sanglant est levé »

      Remis à l’endroit ça donne :
      L’étendard sanglant de la tyrannie est levé contre nous

      Et la phrase de Ruffin donne :
      Tout un peuple de la tyrannie doit se lever contre nous !

      Ah bah c’est du joli !

  8. Ping : François Ruffin revisite La Marseillaise avec La Horde.. – Les moutons enragés

  9. Très sympathique adaptation, conforme au souhait de F. Ruffin de redonner à l’hymne son caractère révolutionnaire.
    Un défaut gênant, cependant : dans le refrain, les deux vers

    « Contre nous DE la tyrannie
    Tout un peuple doit se lever. »

    perdent toute signification à cause du maintien de la préposition « de ». Dans l’original, la préposition « de » fait de « la tyrannie » le complément de nom de « l’étendard sanglant ». Dans la version modifiée de ce vers, il serait donc préférable de remplacer ce « DE »-là par « CONTRE », par exemple.

    Solidairement,
    le ronchon

  10. Et si on chantait tous cette version là le 14 juillet ?
    Alors appelez vos voisins, vos copains, faites un pique nique et chantons dans les jardins et sur les places publiques !

    et si on faisait circuler les paroles pour que tout le monde les apprennent par cœur et, la prochaine fois qu’on leur demandera la solennité hypocrite….

    Mipi

  11. Ping : François Ruffin revisite La Marseillaise avec La Horde.. – Les moutons enragés – Le Monde

  12. Merci,
    je peux l’afficher sur le panneau du village, à coté des revendications des gilets jaunes d’ Apt, tjs en place depuis des mois…?
    Sans omettre de préciser les auteurs et interprètes. A chanter devant les mairies ?
    Bravo à l’équipe

  13. JEAN CLAUDE SCHMITT

    çà ne coute rien à la république quand il siège il ne manque pas d’interpeller les ministres sans prendre de gants il fait preuve de simplicité et à le coeur sur la main alors plutot que d’entendre de l’hypocrisie de la part de certains politiques je préfère voir un françois ruffin s’amuser et i lfaut savoir que c’est le groupe la horde qui lui a deamndé de venir chanter avec eux et moi ça me plait!
    Alors les ténébreux les sans rire les moralisateurs qu’ils restent chez eux!

  14. C’est bien, mais « contre nous de la tyrannie », tout seul, sans « l’étendard sanglant est levé… », ça ne veut rien dire…
    Tant pis, c’est bien quand même…
    (Et c’est Gainsbarre qui doit être content…)

  15. Ping : Ma marseillaise - La horde + F. Ruffin - Images de la ruralité

  16. Je ne sais que penser…
    je me souvient de Mr Ruffin revêtu de son écharpe tricolore,demander la démission de Mr Macron,et un peu plus tard sur un plateaux TV( répondre à la chamelle je ne me souvient pas de son nom)que non il n’a jamais dit ça!!!???!!!
    Que faut il comprendre de cet agrégé en lettre qui ponctue ses phrases de fautes de syntaxe pour faire plus peuple?
    Très troublant….,et pour moi ce qui n’est pas clair….
    Alors quelqu’un pour m’expliquer? Merci !
    Ps; j’ai les vidéos et tout le monde peut les trouver sur you tube.

    1. bah en fait c’est un agent triple envoyé par la corée du nord pour déstabiliser la France grâce à ses entrées opaques dans le milieu capitaliste chinois. La Somme est bien connue pour être le centre des complots anarcho-capitalistes qui vénère les smartises…
      En espérant t’avoir aidé, mais je ne peux pas t’en dire plus, nous sommes sur écoute.

  17. Merci à La Horde de cette sympathique Marseillaise (même avec sa phrase peu claire ; La Horde pourrait-elle l’arranger ?) et à François Ruffin de son interprétation. Quant au défilé du 14 juillet qui coûte certainement « un pognon de dingue », il me rappelle les démonstrations de puissance de régimes peu réputés pour leur esprit démocratique.
    Merci SVP de me rappeler les suggestions d’Eva Joly sur le 14 juillet, je me souviens que j’étais en sympathie avec elle mais ai oublié ses paroles… ma pauvre tête !
    Quant aux aménagements de discours souligné par Manfree, que je crois sur parole (ai-je raison ?), si François Ruffin ne se reniait jamais nous pourrions le considérer comme Dieu le Père. Je ne pense pas que cela lui plairait.

  18. SI VOUS PUBLIEZ, MERCI DE PREFERER LA VARIANTE SUIVANTE, SANS TYPOS:

    Ça rocke bien, c’est entraînant ! La substitution de « pays » à « patrie » peut s’entendre comme un clin d’œil en direction de la chanson « Douce France »… dans la version du groupe Carte de séjour : « Douce France, cher pays de mon enfance… ». Et puis tiens, ces vieux rockeurs amusants et un rien pathétiques (ils doivent en rigoler eux-mêmes), ils rappellent notre époque à nous, « Boucherie production » et compagnie.
    Plaire aux gens de manière ciblée et intelligente et rigolote, c’est de la bonne démagogie. Ce sourire mi-figue, mi-raisin le montre bien dans ce clip : personne n’est dupe, et ce n’est pas grave.

    Comme ce vibrant hommage à Courbet dans une autre vidéo, sous forme de prétérition : « non, pas le temps, je ne vais pas vous raconter que… ». Tout en finesse, y compris la « gaffe » voulue-pas voulue (on s’en fout un peu) sur les Ménines (Velázquez / Goya). En même temps si loin et si près de l’emportement contre Maxence Bigard : toujours, on applaudit, on en redemande, et on est disposé à prêter main forte.

    Tel commentateur décerne même ici le titre d’agrégé, il n’y comprend plus rien! C’est chouette de savoir brouiller les pistes ainsi, de parler avec autant de justesse aux uns comme aux autres.

    Et avec quel talent… Un talent qui est tout entier dans la « performance » plutôt que dans les livres : du spectacle vivant au film documentaire en passant par les discours tonitruants, sans parler de ce récent micro-trottoir dans la cour de l’Elysée. Un vrai homme public, un vrai politique qui réveillerait la fibre citoyenne du plus pantouflard et blasé des déçus de la chose publique.

    Comment ne pas être ruffiniste ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Reste informé !

Une fois par semaine, toute l’actualité de votre député.