Luxe, calme… et licenciement par email !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Les hôtels de luxe parisiens suivent ma pente de la SNCF, des hôpitaux, de l'Assemblée : ils sous-traitent leur ménage. Et leurs femmes de chambre, là depuis des décennies, ils les licencient... par courriel !

Publications en lien