Continuez de regarder votre téléphone, Monsieur le Ministre !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Me regardez pas, me répondez pas.

Continuez d’utiliser votre téléphone tranquillement, Monsieur le Ministre. Me regardez pas. Me répondez pas. Voilà le mépris que vous avez, pas pour moi, je m’en fous, mais pour les millions de personnes qui souffrent depuis 30 ans des délocalisations pendant votre petite élite mène le pays à sa perte. Vous me prenez peut-être pour un zozo, à demander des mesures des protections pour notre industrie, nos emplois, la planète, à demander des taxes aux frontières, des barrières douanières, de quotas d’importations, mais vous, que proposez-vous ?, que répondez-vous ? Rien. Le néant. La nullité.

Partager :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Publications en lien

covid dictature etat-major

Covid : La dictature de l’État-major contre la démocratie

« On est en guerre. »
« On n’a pas le temps, Monsieur Ruffin. »
Pas le temps pour parler du confinement ?, du couvre-feu ?, de la fermeture des amphis, des théâtres ? Pas le temps pour la démocratie ?
Sauf qu’en 14, le Parlement débattait, contre la dictature de l’Etat-Major. Et la grosse bertha dans la Somme, c’était autre chose que le virus…

dg jeunesse rouvrez les amphis sans titre

Rouvrez les amphis !

Rouvrez les amphis ! La moitié des jeunes sont « inquiets pour leur santé mentale », 30% des étudiants sont en dépression…
Mais le gouvernement continue comme avant.
Pourquoi ? On peut le dire clairement.
Parce que les jeunes ne votent pas, ou peu.
Parce que les jeunes ne sont pas, ou peu, organisés.
Parce qu’ils ne protestent plus.
Et oui, je préférerais des jeunes qui prennent la rue plutôt que du Xanax !