Whirlpool, la faute à l’Europe

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur reddit
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print

Jacques Delors, ex-président de la Commission européenne, a construit l’Europe que voulait Wisse Dekker, le PDG de Whirpool.
Celle du dumping social, de l’abaissement des taxes aux frontières, de la libre circulation des capitaux et des marchandises, qui vient de mettre sur le carreau les 400 familles du site d’Amiens.

Ne manquez aucun Bulletin !

Secouer l'Assemblée !

Les articles de la semaine !

Restez informés !

Nous suivre

1 réflexion sur “Whirlpool, la faute à l’Europe”

  1. Enfin quelqu’un qui rend justice à Saint Delors.  Merci.  M’en servirai jusque dans les salons (comme Poutine dans ses chiottes).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ne manquez aucun Bulletin !