François Ruffin contre le Pass sanitaire chez Apolline de Malherbe !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur email
« On a le président de la République qui apparaît un lundi soir et en 10 minutes, annonce le Pass sanitaire et bouleverse la vie des Français. Face à un pouvoir qui abuse du pouvoir, il faut poser des limites. »

François Ruffin était l’invité ce matin d’Apolline de Malherbe sur RMC et BFM. pour parler du Pass sanitaire. Pour lui, « on a le président de la République qui apparaît un lundi soir et en 10 minutes décide de bouleverser la vie des Français. Sur le plan démocratique, ce qu’il se passe n’est vraiment pas normal. » (lire le récapitulatif sur la page de BFM). Le député de la France insoumise a appelé vendredi à « poser les limites » face au pouvoir qui « abuse », invitant notamment à manifester contre le pass sanitaire, écrit l’AFP.

Pass sanitaire : de la démocratie en Pandémie

« On est dans une monarchie absolu renouvelable tous les cinq ans. On a un monarque, qui nous dit depuis 6 mois que le pass sanitaire ‘ne sera jamais un droit d’accès qui différencie les Français’ et un lundi soir en 10 minutes décide de bouleverser la vie des gens. » Voir l’extrait en vidéo sur Twitter.

« On n’est plus des citoyens mais des sujets, ballotés comme ça au grès des décisions d’un seul homme, sans réflexion ensemble. Ce que je ressens c’est de l’humiliation. » Voir l’extrait en vidéo sur Twitter.

« Macron arrive dans la jouissance de sa toute-puissance, avec arrogance, il fait basculer les règles en 10 minutes comme un enfant capricieux, et derrière le gouvernement vient faire le SAV. » Voir l’extrait en vidéo sur Twitter.

« Montesquieu disait : « C’est une expérience éternelle que tout homme qui a du pouvoir est porté à en abuser. Il va jusqu’à ce qu’il trouve des limites. » Dans la rue, à l’Assemblée ou dans les médias, nous devons poser des limites à un pouvoir qui est en train de basculer. » Voir l’extrait en vidéo sur Twitter.

« Ils ont en menti sur les masques, sur les tests, sur la digue qui devait tenir. Ils viennent de mentir sur le pass sanitaire. Ils arrivent avec des certitudes face à une maladie qu’on ne connaît pas, et ils s’étonnent de la chute de confiance dans la parole publique ? » Voir l’extrait en vidéo sur Twitter.

Vaccins et vaccination

« La France est complètement à la traîne sur la vaccination des personnes à risque : les personnes âgées, les personnes en situation d’obésité, les malades chroniques. Résultat : la France est le 15e pays européen sur le taux de vaccination de ces personnes prioritaires ! » Voir l’extrait vidéo sur Twitter.

« En un an de crise sanitaire : pas de lits d’hôpitaux en plus. Pas d’internes en plus. Pas de capteur CO2 et d’aérateurs. La seule solution de la Macronie, c’est d’un côté la start-up nation et ses QR Codes et de l’autre côté le flicage, les peines, les amendes. » Voir l’extrait en vidéo sur Twitter.

« La Tunise, l’Inde, l’Afrique du Sud vivent un drame sanitaire et nous on serait les enfants gâtés ? Mais qui refuse la levée des brevets ? Qui préfère servir les intérêts de Big Pharma, plutôt que le citoyen ? C’est ce gouvernement, c’est Macron, c’est l’Assemblée, c’est l’UE. » Voir l’extrait en vidéo sur Twitter.

Réforme des retraites, de l’assurance-chômage et super riches

« En un an de crise sanitaire, les 500 plus grandes fortunes françaises ont vu leur fortune augmenter de 300 milliards. C’est quasiment le budget de l’Etat. C’est la production richesse des Hauts-de-France et de la Normandie réunies. » Voir l’extrait en vidéo sur Twitter.

« Avant de repousser l’âge de la retraite de travailleurs, avant de s’intéresser au chômage des intérimaires caristes en logistique, il y a 300 milliards de plus pour les super riches en un an. C’est gros comme une vache au milieu d’un couloir. Mais Macron ne veut pas voir. » Voir l’extrait en vidéo sur Twitter.

A voir également : « Il parie sur nos vies, Macron le boursicoteur ! »
Le dernier Bulletin de Ruffin : « #BDR97 : Pass sanitaire, on se laisse pas faire ! »

Partager :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Publications en lien

Renault délocalise Macron sort le pop-corn

Renault délocalise, Macron sort le pop-corn !

Les fonderies ferment, du Poitou au Jura. Pourquoi ? Parce que Renault délocalise, sous-traite en Chine ou en Turquie. Et l’État, premier actionnaire, se croise les bras. Et Macron promet d' »accompagner »… à Pôle emploi ?