Pourquoi la France n’a pas son vaccin ? Le scandale Sanofi-Macronie

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email
Partager sur whatsapp

En podcast

« Pourquoi la France, le pays de Pasteur, n’a pas son vaccin ? » La question est posée, comme un mystère. Rien de plus logique, pourtant : depuis une décennie, Sanofi détruit ses laboratoires, licencie ses chercheurs, en France et dans le monde. Et cette casse d’un outil industriel, d’un outil sanitaire, se fait avec l’appui de la Macronie. Une complicité qui, aujourd’hui, met en danger la santé des Français.

Retrouvez toutes les preuves de mes accusations sur le site de Mediapart.

Commentez

19 réflexions sur “Pourquoi la France n’a pas son vaccin ? Le scandale Sanofi-Macronie”

  1. bravo François
    Depuis longtemps on sais que le président de la république est devenu un vrp
    qui vend la france et nos impots au plus offrant
    Pour ce qui est des maladies dues au « chimiques », il faut lire ou relire
    de Rachel Carson « printemps silencieux ».Un livre qui date des années 1950
    porte toi bien
    stan

  2. Bravo, oui il faut continuer à dénoncer cette collusion scandaleuse,
    au-delà de la dénonciation il serait utile aussi de dire ce qu’il faudrait faire politiquement pour changer radicalement ce système ploutocratique, de la pédagogie comme dirait l’autre…
    En avant !

  3. MACHLINE Gérard

    Bonjour François,
    Je fais partie des français qui ne sont pas malheureux que la France n’ait pass « son » vaccin. Médecin maintenant retraité, j’ai été formé à diagnostiquer et à traiter en évaluant à chaque moment la balance bénéfice-risque et en prenant soin de ne pas nuire compte tenu des contre-indication des médicaments et de leur association. Dans cette histoire de Covid, il n’est plus question de traiter dès lors qu’un médicament miracle et coûteux s’est avéré inutile et dangereux. Nous disposons d’une vaste et ancienne pharmacopée parmi lesquelles un certain nombre de substances semblent actives à divers stades de la maladie: hydroxychloroquine, Ivermectine, vitamine D, Zinc, oxygénothérapie à domicile etc… Or il est interdit de traiter voire même d’y penser, à tous les instants, la propagande nous affirme qu’il n’y a pas d’autre salut que le vaccin. Je me refuse totalement à éteindre mon cerveau.
    Alors te bile pas trop si nous n’avons pas encore « notre » vaccin.
    Amitiés

    1. Andrée Battaglieri

      Merci beaucoup pour votre témoignage, François Ruffin puisse t-il l’entendre, voire en parler avec la FI qui jusqu’ici n’a remis en question ni le masque ni le vaccin ni même à ma connaissance les diverses mesures autoritaires et certainement disproportionnées de confinement, de laissez-passer et de fermetures de toutes sortes sauf de grandes surfaces commerciales.
      C’est toujours très encourageant de en pas se sentir seul-e. Merci.

  4. stephane bruneteau

    Pourquoi les français ne se bougent pas.
    La santé, l eau, l energie, tout ces secteur devraient être nationaliser.
    Ras le bol de ces grands groupes qui ne font que du profit sans aucune consideration du peuple.
    Ruffin PRÉSIDENT ! !!

  5. Personnellement ,cela ne me gêne beaucoup, bien que je sois pas anti vaccin, mais ils pourront garder le mien pour celles et ceux qui le veulent, en aucun cas je ne serai pas cobaye de l’industrie pharmaceutique, même si cela doit me coûter en terme de restriction de liberté .

    1. Même choix pour moi : je refuse ce vaccin d’où qu’il vienne. sachant qu’en « principe » il faut 5 à 10ansd’études sérieuses avant mise sur le marché, je m’étonne que tant de gens se précipitent sur dessus… Le taux de mortalité Covid n’est de que 0,05% par rapport aux autres causes de mortalité. TOUTES LES AUTRES CAUSES sont allègrement ignorées depuis 1 an! Si vous allez sur le site de l’INSERM Réseau Sentinelle, vous verrez que le nombre de malades est bien en dessous de ce qu’annoncent les médias. Alors question : pourquoi une telle précipitation pour un vaccin qui nous protègerait d’une maladie si peu létale??? De plus si SNOFI nous « pondait » un vaccin, vu les antécédents je m’en méfierais…

  6. Le problème va donc au delà du manque actuel de vaccin.
    Problème qui succède au manque de plus en plus flagrant de soignants , de médicaments ( au moins pour ne pas trop souffrir de la mort par covid) , .de masques , et pour tout dire d’intelligence .
    Édifiant .

    Les députés LREM devraient se demander , comme David Robson , «  pourquoi   l’intelligence rend idiot ».

      1. Ghislaine Aissani

        Sanofi était pas mal le Solian permet de faire sevrage sauf que l on ne peut le prendre plus de 10 ans C est pour mes amis des CMP
        Mes chers amis en France vous avez des antichretien et raciste

        1. Ghislaine Aissani

          Chers amis le risperdal crait une dépendance au tabac dû à l action sur la dopamine comme beaucoup de neuroleptiques

    1. Merci François pour ton bon sens
      Pour répondre à Ghislaine :
      Rien à voir avec le numérique mais la crainte est que les vaccins ne soient pas assez testés car cette course au vaccin constitue un pactole pour ceux qui sont en tête du peloton et on a du mal à croire que les multinationales deviennent tout à coup des philanthropes… ils nous ont pas habitué à ça !

  7. SYLVIE LEFRANCOIS

    Quelle honte! GRAND COMMANDEUR ! cet enfoirè de directeur de sanofi qui avec le soutien de la macronie empoisonne des millier de gens.Mais jusqu ou iront ils sans que le peuple réagisse.M Ruffin dénonce preuves à l appui mais une totale impunité pour ces assassins en bande organisée .Bon courage Francois et dis nous quoi faire pour arreter ce saccage!

    1. Andrée Battaglieri

      Excusez-moi, mais vous voyez bien qu’il ne vous dira rien Ruffin, il réclame le vaccin et nous dit même que Sanofi met en danger la vie des français ! Quelle niaiserie. C’est le vaccin qui met en danger la vie des gens et pas que « la vie des français » soit doit en passant ! parce qu’en France il n’y a pas que des français mais quand on se focalise sur la politique on oublie beaucoup de choses.

  8. Moi dans mon immeuble la copro a opté pour le numérique à fond la donfe jusqu au balcon sous mes fenêtres Rien à dire ils sont procéduriers et pour la plupart fière d avoir leurs enfants médecins Mais bons les pires sont les bailleurs et le syndic bien que bénévole Ils pensent même à l antenne 5G qui peut rapporter Moi qui avait quitté un petit appart à cause de la plateforme d antennes relais à 6 mètre de la fenêtre

      1. Je vous comprends très bien, les ondes des relais portables, l’installation des linky et gaspar, la 5 G à l’horizon.. Ce n’est pas la peine d’ajouter le vaccin !

  9. Super ! Merci François Ruffin de nous donner des détails.. mais on a bien compris que macron ne s’intéresse pas du tout à la santé des français ni de qui que ce soit d’ailleurs, sinon pourquoi aurait-il permis d’employer à nouveau des néonicotinoïdes sur les betteraves sucrières, pourquoi ne fermerait-il pas les centrales nucléaires etc., il s’intéresse à ses mentors, à ses intérêts.. Je pense que c’est toute une mafia.
    Par ailleurs ce n’est peut-être pas utile de laisser croire que le vaccin de sanofi ou d’un autre sauverait qui que ce soit de la grippe. D’autant que, le virus mutant, il faudra un vaccin tous les ans voire tous les 6 mois et c’est le but. Nous sommes dirigés par les labos, un peu aussi par les chasseurs, par l’agroalimentaire, par le lobby nucléaire et les vendeurs d’armes, et les banques bien sûr. Ils on juste embauché macron comme VRP ‘transversal’ comme ils aiment dire. Que faire ? Attendre que tout le monde se réveille, mais avec la télé et les médias ça va être long ! C’est tellement incroyable de voir 50% des gens se faire vacciner, mais c’est quand même rassurant que l’autre moitié n’en veuille pas ! C’est un espoir naissant que je salut sincèrement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *