Financement des prothèses auditives – Question à la Ministre de la Santé

François Ruffin attire l’attention de Mme la ministre des solidarités et de la santé sur le remboursement des audioprothèses. À l’heure actuelle, jusqu’aux 20 ans de la personne malentendante, la prise en charge est de 60 % pour des appareils allant de 900 à 1 400 euros selon leurs catégories, la mutuelle ou une aide exceptionnelle prenant le reste à charge.

Mais après 20 ans, la situation est tout autre : la classe de l’appareil n’est plus prise en compte et l’assurance maladie prend en charge 60 % d’un tarif fixé à 199,71 euros, soit 119 euros, bien loin du coût réel d’un appareil. Cela conduit à ce que seuls 34 % des malentendants soient appareillés. Ou alors, ils le sont avec des appareils de faible qualité, qui par exemple ne coupent pas le vent, ou les bruits de fond.

De jeunes adultes ou des étudiants se retrouvent ainsi confrontés à de réelles difficultés au cours de leurs études ou au moment d’entrer sur le marché du travail. Cette discrimination par l’argent ne doit pas perdurer.

En complément : les causes de la surdité sont multiples, mais elles peuvent résulter de la prise de Dépakine par la mère d’un enfant lors de sa grossesse. Il souhaiterait savoir si le ministère entend faire financer le remboursement de ces appareils auditifs par les laboratoires qui ont produit la Dépakine et qui ont continué de le conseiller aux patientes enceintes alors même qu’ils connaissaient, depuis des années, leur dangerosité.

Une réponse à “Financement des prothèses auditives – Question à la Ministre de la Santé”

  1. Pierre Escudier-Donnadieu 5 octobre 2018 à 10:50

    Bonjour,

    François Ruffin, j’adhore à fond ….. Et j’adhère aussi à fond !!!…..
    C’est la première fois de ma  » Pu….. » de vie, que je suis avec enthousiasme les actions d’un député que je n’ai même pas élu, ayant décidé de ne plus jamais « veauter », comme disait ce grand pendard de De Gaulle responsable de notre république aussi « bananière » que peuvent l’être celles de « notre France-Afrique » ….. J’ai 85 ans, et avec Ruffin, je vais pouvoir m’en aller, l’esprit rasséréné !!!…..
    Chapeau l’ARTISTE !!!…..

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre député, votre voix

Je ne vous promets pas la lune, mais face aux puissants, je m’engage à ça : ne pas courber l’échine, me tenir droit.

2 Partages
Partagez
Tweetez2
WhatsApp
Email