Eh, Macron, ils sont où dans le plan de relance ?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email
Partager sur whatsapp

En podcast

Commentez

25 réflexions sur “Eh, Macron, ils sont où dans le plan de relance ?”

  1. c’est bien joli vos interventions, mais on n’aimerait vous voir plus souvent aux côtés des gilets jaune, vos interventions à l’assemblée sont intéressantes mais ça ne suffit pas, j’aimerais que vous soyez plus proche des gens et ce ne serait que bénéfique pour la fi. cordialement

    1. Les gilets jaune,d’accord,mais on aimerait bien les voir tous ,dans les syndicats ,dans les manifs qui défendent les droits de tous,les voir dans toutes les autres actions même en dehors des manifs spécifiques gilets jaune,les voir agir politiquement.J’ai lutter toute ma vie , même pas pour ma petite personne,j’aurai aimer être plus soutenu.Alors gilets jaune ok ,mais ce n’est pas assez,il faudra plus.Salut.

    2. Bonjour, mais le pauvre François ne peut pas être partout, laissez-le respirer ! Il me semble qu’il en fait déjà beaucoup !!

  2. Les gilets jaunes sont une nébuleuse. Ruffin en fait partie. A sa manière inimitable et dans la limite de l’énergie dont il dispose.

  3. Ruffin était à Lyon la semaine dernière avec 600 personnes, dont beaucoup de Gilets Jaunes, entre autres sur le problème de la 5G. S’il y a un député qu’on voit sur le terrain, c’est lui !!

  4. Cela me semble plutôt « malvenu » de venir demander à F.Ruffin d’être « + aux côtés des gilets jaunes » et « plus proche des gens » il ne fait que cela !!
    et relayer ensuite aux plus hautes instances les besoins de tous ceux « peu ou non visibles » comme il le dit sans cesse !!
    Bravo et continuez donc ainsi tous vos combats et de nous représenter. c’est au contraire à mon sens à tous les français d’écouter davantage toutes ses informations et interventions, et de les mettre en pratique dans la diffusion des informations, et la participation de Tous (et non de corporations isolées! ) aux manifestations pacifiques lorsque nos droits sont bafoués et nos situations de vie dégradées.

  5. claudine sannier

    J admire notre Député pour défendre les français. Il faut dire que nous aurons toujours des râleurs. Nous avons un Député de gauche il faut l encourager et le féliciter
    Cordialement Claudine Sannier

  6. Vos interventions sont très bien et intéressantes. On n’aimerait vous voir plus souvent à l’assemblée générale cela ne suffit pas. Merci à vous.
    Cordialement

  7. il est question de prolonger l’urgence sanitaire, personne de la Fi ne parle de se sujet qui aussi pour le moment ( je crains que cela ne devienne constant )nous pourri la vie, vous connaissez le problème des masques au point de vu sanitaire, l’état d’urgence a été prolongé jusqu’au ( je crois au 20 septembre ) ce serait jusqu’au 20 mai 2021, est ce légal car il n’y a plus de pandémie.
    qu’elle raison cachée les poussent a le faire ? nous ne vous voyons guère avec les manifs, donc cela fait question au sujet du soutien des gens, je sais que vous avez beaucoup a faire mais il faudrait quelqu’un physiquement avec le peuple.bravo pour votre engagement envers les travailleurs utiles et oublies.

    1. Physiquement avec le peuple, mais réfléchissez, c’est impossible. Une personne ne peut être à elle seule avec un peuple. Le peuple avec lui ( et les autres de la F.I.) oui se serait possible. Mais comprenez que les gens ont peur aujourd’hui, depuis que la France est devenue un régime policier. Bientôt totalitaire.

  8. catherine bigarnet

    je souhaiterais votre visite à la mairie d abbeville et faire avancer vos actions des AVS et personnes défavorisés ect avec MR DEMARTHE PASCAL et avec Angelo

    Je pense que MR DEMARTHE sera à votre écoute.

  9. Pour ma part, je sui convaincue d’avance des éléments donnés par F. Ruffin que je suis régulièrement même si je suis d’une autre région ( idf)
    et même si je sui âgée, j’ai un QI élevé et des diplômes scientifiques de ht niveau (cela juste pour dire que je réfléchis et ne réagis pas au seul enthousiasme).

    Je viens de rencontrer une référence extérieure à Fakir
    France Inter :

    Plan pauvreté : quel bilan, deux ans plus tard ? Sept 20
    par Claire Chaudière publié le 14 septembre 2020 à 6h56

  10. Les députés.es LFI sont présents.es partout. Il faut juste voir où. Ce sont lurs interventions que l’on entend, franchement les autrs ils ont été élus on ne sait pas trop pourquoi et pour qui ?
    Merci les LFI

  11. Bonjour,
    Si on prend l’exemple d’être étudiant en cycle universitaire aux USA ou bien au Danemark , on remarque que le pour le premier il faut un financement de 80 à 120 dollars pour une année tandis qu’ au Danemark un étudiant aura une bourse de l’ordre de 800 euros mensuel. Donc dans un cas on construit une personne dans un état d’esprit dur tandis que pour étudiant Danois qui travaillera ensuite sera dans un état d’esprit de solidarité et en phase avec les politiques de son pays. Le choix est simple à faire.

  12. Andrée Battaglieri

    Oui, tout ce que vous dites est juste, vous témoignez de la réalité, qu’on connaît plus ou moins, mais on ne vous entend pas, ni vous, ni la FI, sur cette connerie de masque qu’on nous oblige à porter. Et pire que l’on oblige à porter à des enfants de 11 ans avec des circuits en sens unique dans leur collège et leur cartable sur le dos.. Ça frise la maltraitance et surtout d’autres médecins/chercheurs et spécialistes disent le contraire du discours officiel. Il semble que personne ne sache rien sur l’utilité de ce masque ni la réalité de l’épidémie aujourd’hui.
    Vous, vous reprenez la parole officielle comme certaine et personne ne moufte chez les politiques ‘révolutionnaires’ sur ce masque !
    C’est quand même quelque chose ! On est en plein délire sans aucune logique : dans les grdes surfaces pas de flics, tout le monde touche tout : pas d’importance ! Du moment qu’ils ont un masque sur le nez.. mais sur les marchés à l’air libre la flicaille abonde, ils mettent des amendes ils ont même saisi une exposante qui refusait de mettre le masque et de les suivre, ils l’ont emmenée au commissariat manu militari.. Ils deviennent menaçants, ils ont des ordres. Peut-être que les lobbies grdes surf veulent supprimer les marchés.. (ils se sont rendus compte que pendant le confinement et l’interdiction des marchés ils ont fait plus de sous.. )
    Comme les buralistes : pendant le confinement les gens n’allaient plus acheter leur tabac en Andorre (détaxé) alors ils ont fait voter une loi comme quoi maintenant on ne pouvait plus ramener autant de tabac ni d’alcool.. (moi je ne bois pas et je ne fume pas, ça ne me dérange pas, mais je trouve une telle main-mise sur le gouvernement ‘anormale’ c’est vrai que que gouvernement c’est juste des hommes d’affaires déguisés en politiciens.

    Faudrait en parler un peu de tout ça. Ça pue de + en + la dictature. On ne peut même plus respirer, il y a des flippé-es qui le portent seul dans leur voiture et qui agressent verbalement ceux qui n’en veulent pas. Ils veulent la guerre civile.

    Après des exemples sur les saloperies de macron je peux vous en donner :
    -comment il enfume les classes moyennes en leur disant qu’il a donné aux pauvres le chq énergie mais il oublie de leur dire qu’il a enlevé les TPN et TSS (Tarifs 1ère nécessité sur le gaz et Tarif solidaire et social sur l’élec.) qui représentaient -pour moi- le double du montant du chq. En fait il nous a pris ce qu’il dit qu’il a donné.. j’avais 2x qu’il m’a supprimés pour me donner 1x donc il m’a pris 1x ! à la place de me l’avoir donné comme il raconte. Peu s’en sont rendu compte !
    -Et sa complémentaire à 1€/jour me coûte 25€/mois alors que l’aide à la complémentaire santé (ACS) me permettait de ne payer que 7€/mois.
    Et je ne connais que ce qui me touche mais il y en a plein d’autres truandages.

    Et à la place de se battre pour garder les emplois dans l’aviation à Toulouse (Airbus), industrie de luxe et polluante on ferait mieux de brandir d’autres possibilités d’emploi dans les renouvelables et tenir un discours en rapport. C’est pourtant ce que disait Mélenchon, un temps.
    Ça ne donne pas envie d’aller voter.

    1. Bien dit et plein de raison.
      Ceci dit LFI LGI est très active mais pour s’en rendre compte il faut aller sur YouTube par exemple, ou Twitter.
      Bonne chance!

  13. Ce que je préfère dans les bulletins de Ruffin c’est les conseils de lecture et la séquence « culture ». Ici sur les ouvriers de la Lucas ou encore le dernier roman d’Alice Zéniter. Merci de nous sortir la tête du flot continu de l’actualité et de la politique politicienne ! Bon courage pour votre rentrée à l’assemblée et surtout tenez bon 😉

  14. @ Touchard : 80 à 120 euros l’année pour les USA, ça doit être une erreur de clavier !!!! En réalité, c’est de l’ordre de 22 000 $ (université publique) à 31 000 $ (université privée) l’année (l’année !!! Et le premier cycle dure 4 ans…), financés soit par un emprunt qui obère carrément 10 à 15 ans de la vie professionnelle de l’étudiant.e en question, soit par une aide via les oeuvres philanthropiques (fondations d’entreprises, etc. – mécénat de tous ordres), oeuvres philanthropiques qui sont reines aux USA et remplissent la fonction que ne remplit pas l’état américain, soit par des « bullshit jobs ». Ou financés de manière bi ou tripartite par un mix de ces systèmes.

    Le système philanthropique a un revers sérieux : les fondations choisissent les étudiants à aider, en fonction de critères parmi lesquels l’adhésion à la « philosophie » de la fondation en question (ça peut être politique, religieux, ou capitalistique ou les 3 en même temps). L’étudiant.e est prié.e d’avoir le bon profil, sinon elle/il ne sera pas aidé.e et la notion de compétition est omniprésente dans cette course au mécénat.

    Le fait que ce système se substitue à l’état est une variante de la doctrine ultra-libérale, et c’est ça, l’état d’esprit de l’étudiant.e qui adhère – et profite – de ce système. Pour les autres – les nombreux autres – ça veut dire : pas d’études supérieures poussées, ou à un prix exorbitant.

    L’exemple du Danemark correspondrait en effet à une philosophie redistributrice sans conditions – c’est aussi le cas en France mais chez nous le montant des bourses est ridicule : de 1020 à 5612 euros l’année. Cela dit encore, sur 800 € mensuels au Danemark environ 600 sont nécessaires pour assurer loyer, alimentation, frais scolaires (bouquin, etc.).

    La pratique philanthropique est en train de se répandre sérieusement dans notre pays, avec ses contreparties, donc on y va, tout droit (dans le modèle US), à grands coups de fondations Machin ou Truc (les milliardaires du CAC40, en gros).

  15. Andrée Battaglieri

    Bonsoir,
    Je suis étonnée de voir que mon commentaire n’a as été publié. Je vois que d’autres qui lui sont postérieurs chronologiquement l’ont été. Peut-être certains mots sont-ils interdits sur ce site, il aurait fallu me le dire, j’aurais supprimé ‘flicaille’ (peut-être ?) je l’aurais dit autrement, quand aux qualificatifs utilisés pour macron, ils ne sont pas pire que ceux dont se sert souvent François Ruffin.
    S’il y a un pb de vocabulaire il faut me le dire je corrigerais, mais si ce sont les thèmes abordés ou les idées développées qui choquent alors dites-le moi aussi, ça m’intéresse un peu tout de même.
    Merci.

  16. le president macron est pour la 5g et ne veux pas revenir au « temps des lampes à huile »
    mais il est pour la chasse du » moyen-age « 

  17. Merci et bravo Monsieur Ruffin.
    Je suis abattu par l’énergie dépensée par des gens qui se pensent du  »bon côté » à critiquer ceux qui ne se battent pas, à leur goût, de la  »bonne façon » contre  »l’ennemi ».
    Il serait peut-être plus productif d’utiliser cette énergie contre ceux qui sont réellement nuisibles ou, au contraire, pour aider ceux qui luttent et/ou qui en auraient besoin.
    Je suis positivement impressionné par nombre de députés FI dont le travail collectif est sans commune mesure avec les autres formations qui se contentent de faire acte de présence le plus souvent. Dans ce groupe, tout en gardant une indépendance de ton et d’attitude, François Ruffin poursuit un combat engagé il y a des années avec cohérence et évolution.
    Personne n’est jamais parfait mais, de grâce, cherchons des poux à quelqu’un d’autre, notamment lorsqu’il s’agit de dire qu’il n’est pas assez proche du peuple!
    Il n’a peut-être pas une origine sociale populaire, mais depuis quand cela devrait-il avoir un lien avec un engagement politique en faveur des gens contre l’argent ? !
    Je ne sais même pas comment il est possible de garder une telle activité militante en restant humainement équilibré.
    Encore merci et bravo M Ruffin.

  18. Bonjour,

    Merci de parler des intérimaires. Enfin… je souhaite ajouter ma part aux témoignages: intérimaire et donc demandeur d’emploi, j’ai fait une formation au BTS Études et Economie de la Construction en vivant de mes droits au chômage. BTS validé en juillet 2020 malgré toutes les complications liées au Covid. Aujourd’hui je suis diplômée, sans poste, et en fin de droit dans 5 jours puisque je les ai utilisés à me former. Et sans même un petit report de droits, pourquoi pas d’au moins la durée du confinement? Je pense ne pas être la seule dans cette situation, j’espère que ce témoignage aidera.

  19. Je suis retraitée Je n’ai pas envie ici ni d’exposer ni de témoigner de mes conditions de vie mais je confirme je ne peux pas manger de viande, ni de poisson, mon alimentation est déséquilibrée et je ne suis pas en bonne santé. Je suis retraitée et inscrite au chomage, mais l’ANPE me dit que je suis trop vieille pour retrouver un emploi. J’ai un fils, il est intérimaire dans le btp, il est cordiste, il accepte toutes les missions interimaire partout en France, ce qui veut dire qu’il ne voit pas ses enfants. Lui aussi n’arrive pas à avoir une stabilité professionnelle, ni un revenu décent, ni une vie familiale normale. Il dort tantôt chez l’un, tantôt chez l’autre ou alors dans une camionnette. Dormir est autant essentiel que manger pour travailler . Il fait un travail dangereux, de force et ne mange pas à sa faim. J’ai peur à chaque fois qu’il part en mission. On ne peut pas travailler dans bâtiments le ventre vide, ce n’est pas tolérable. J’ai honte de ne pas pouvoir l’aider au moins pour manger décemment, je n’en ai pas les moyens, je ne peux moi-même subvenir à mes besoins alimentaires.

  20. En effet la bataille contre la 5G est primordiale pour un début d’une autre société… qui ne mise pas sur le mimétisme du plus brutal et du plus con… et pour une société plus équilibrée !
    Je suis triste que Bernard Stiegler nous ai quitté… il nous aurait aidé dans cette bataille comme il se l’était proposé aussi à l’ONU (Non toutes les innovations NE sont PAS bonnes…
    ET quand même… à l’époque du dérèglement climatique, des virus etc… il faut vraiment être cynique et stupide pour continuer de promouvoir cette forme de progrès… qui n’est qu’une régression de l’humain !
    Je ne comprends même pas que nous ne puissions pas voter à ce sujet…
    Le comble ! Merci François

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *