Dominique Bourg : « La compétitivité déglingue le vivant »

Dominique Bourg : « La compétitivité déglingue le vivant »

« L’écologie ce n’est pas une question de petites fleurs. C’est tenter d’empêcher l’extinction du vivant. » Entretien fleuve avec Dominique Bourg.

Philosophe, professeur à l’Université de Lausanne, Dominique Bourg est l’auteur de ‘Une nouvelle terre. Pour une autre relation au monde’, aux éditions Desclée de Brouwer.

Un grand merci à Valentin et Ahmed qui, bénévolement, ont permis d’améliorer grandement la qualité de l’image et du son et ont monté l’entretien. Et on remercie au passage Le Pavillon des Tuileries (Paris) qui a bien volontiers accepté qu’on s’étale sur leur terrasse.

François Ruffin

François Ruffin

Né à Calais, j'ai grandi à Amiens. J'y ai fondé le journal Fakir, puis réalisé le film Merci patron !. Élu sous l'étiquette Picardie debout ! (FI, PCF, EELV, Ensemble), je continue à jouer tous les dimanche en vétéran avec l'Olympique amiénois et à m'occuper de mes deux enfants, de 5 et 8 ans, en garde alternée.

3 réponses à “Dominique Bourg : « La compétitivité déglingue le vivant »”

  1. Présentez vous aux prochaines élections, plus d une voix sera votre !

    Cdt

    Julien,
    25 ans,
    Gérant d entreprise.

    Répondre

  2. Françoise Merle 10 septembre 2018 à 18:23

    D’une justesse absolue. Comment pouvons-nous diffuser encore plus largement votre discours? Organiser des lectures, des rencontres? Comment faire céder le mur d’indifférence?

    Répondre

  3. Je ne suis pas militante écolo mais je suis obligée de reconnaître que l’on est maintenant dans l’urgence.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *