Guerre au Congo : la France muette ?

Entretien avec la journaliste Mélanie Gouby et l'ex-footballeur franco-congolais Distel Zola.

Un million de personnes déplacées, des massacres, la famine, des camps sauvages, le retour du choléra… Depuis un an, le groupe armé M23 déstabilise l’Est de la République Démocratique du Congo, avec le soutien de son voisin, le Rwanda. C’est un conflit larvé depuis 30 ans, pour le contrôle des terres, des ressources, et de la région, avec dans le rétroviseur, l’histoire d’un génocide dont la page n’a jamais vraiment été tourné. Et au centre, la France ferme les yeux, ou plutôt s’enferme dans le silence : à l’image d’Emmanuel Macron réussissant l’exploit, en mars dernier lors de sa visite d’Etat au Congo, de ne pas prononcer une seule fois le mot “Rwanda”…

Entretien avec Distel Zola, footballeur international franco-congolais et fondateur, avec sa femme Laurène, de la Fondation Banazola qui vient en aide aux jeunes congolais.

Et Mélanie Gouby, journaliste d’investigation basée à Londres, correspondante en Afrique pour Le Figaro, puis pour Newsweek et le Washington Post notamment. Elle est l’auteure du documentaire Virunga, une enquête tournée en RDC sur la compagnie pétrolière Soco International.

Partager :
Pour me soutenir... faites un don !

Ils sont indispensables notamment pour payer des salariés et des locaux de travail, organiser des événements, acheter du matériel, imprimer des affiches, des tracts… Ils nous aident à financer mon action politique et celle de Picardie Debout !