Dépakine : la seconde chance d’Edouard Philippe

Après la non-réponse d’Edouard Philippe, il y a deux semaines, sur le scandale de la Dépakine qui vise Sanofi, avec ma collègue Caroline Fiat, on lui a donné une seconde chance…

Une réponse à “Dépakine : la seconde chance d’Edouard Philippe”

  1. Cc
    Merci pour tout ce que tu peux continuer de faire au sein de l’assemblée, ok. ..Et de gérer alternativement tes 2 enfants EN même temps que de « jouer tous les dimanches les matches ol.Am. », en vétéran. ..????
    Bhen ok…Et alors. ..As tu idée que, par exemple, la formation « animatrice fédérale  » ki devait être aussi aujourd’hui, vient d’être annulée, faute de candidates  » ( cf Olivier M., le CTF du district que je viens d’avoir au téléphone. …
    Bref,cool que tu puisses pratiquer et continuer de  » fréquenter  » ce sport. ..dit  » populaire « , cependant et, justement comme ceci va certainement être lu par VINCENT, TON collaborateur, il comprendra alors mieux pk je lui ai rappelé ce lundi 15 octobre,(local, »le dieu »)la réponse qu’il m’a faite via un mail concernant ma volonté de participation à un des matches…(C’était celui pour Villers-)…Car celui organisé à la hotoie. .j’y étais bien présente et Bien sûr..sur le terrain…😉Dans l’encart de la ligne de touche. .😊Pas restée sur le banc avec les autres nanas. ..
    Et pour info, en ce moment j’effectue le stage D’ARBITRE chaque samedi depuis le 06 octobre DONT examen a lieu ce 3 novembre. .
    J’ai aussi été à l’origine de la création de mon équipe à Vignacourt. …
    Été arbitre mais chez les SPARTIATES. ..Alors que je venais d’accoucher de mon premier enfant. ..
    Bon, tout ça pour aussi dire qu’il y aurait aussi à s’interroger sur les raisons ET motifs de ces  » manques de participations »😆😉😊
    Car…Comptez les VÉTÉRANNES…!!!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre député, votre voix

Je ne vous promets pas la lune, mais face aux puissants, je m’engage à ça : ne pas courber l’échine, me tenir droit.

46 Partages
Partagez46
Tweetez
WhatsApp
Email