CETA : « Vous êtes au service des lobbies ! »

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur reddit
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print
Vous n'êtes pas au service des Français, ni de l'Europe. Vous êtes au service des lobbies. Car ce traité est né d'un lobbyiste. Je peux le nommer. Jason Langrish, avocat d'affaires, qui préside à Toronto la "table ronde de l'Energie", c'est-à-dire le lobby du pétrole. Vous êtes seuls. Seuls avec le Médef, Alcan, Rio-Tinto, Lafarge, Total et Monsanto.

« Le permafrost du Pôle Nord fond 70 ans plus tôt que prévu, et c’est une catastrophe. »
Voilà la nouvelle écologique, la nouvelle dramatique du jour.

Hier, dans la ville la plus au Nord du monde, à Alert, au Canada justement, un record de chaleur a été enregistré, +21°, à Alert, donc,
une ville qui porte bien son nom, car ça devrait nous alerter.
On va crever de chaud.
On va crever tout court.
On fabrique l’enfer sur Terre, avec les température de l’enfer.
Je suis sûr que, le soir, nus, entre vos draps, dans le silence de vos consciences, vous êtes comme inquiets, angoissés pour vos enfants. Je le suis pour les miens. L’envie de chialer, quand je songe au monde dévasté qui se dessine, qu’on leur laissera.

Cette inquiétude, cette angoisse, dans vos rangs, dans tous les rangs, dans notre commune humanité, nous la partageons. Mais le matin revient, le costume, le maquillage, la fonction.

Et alors, vous nous proposez quoi ?
Le Ceta.
Le Canada Europe Trade Agreement.
Un traité de libre échange, un de plus.
Qui comporte 96 fois le mot concurrence, mais zéro fois le mot réchauffement, zéro fois biodiversité.
Dont le « grand absent est le climat ».

Et c’est pas moi qui le dis, c’est le rapport Schubert, commandé par le Premier ministre lui-même. Des experts qui tranchent franchement : oui, l’Europe pourra bien importer de la viande bovine nourrie aux farines animales, dopée aux antibiotiques, avec 46 molécules en prime, l’Acéphate, l’Amitraz, l’Atrazine, 46 molécules, qui détruisent les rivières ou refilent le cancer, 46 molécules interdites en France, interdites à nos agriculteurs, et que nous allons pourtant importer dans nos assiettes.

Contre tout ça, le rapport l’affirme clairement: « Rien n’est prévu ». Les mêmes experts redoutent, je les cite, « une harmonisation par le bas ». Et ils concluent : « Le Ceta ne donne pas la priorité à la protection de l’environnement ou à la santé ».

Mais quelle est alors votre priorité ?
Le commerce.
Le commerce.
La planète brûle, mais pour vous c’est business as usual.

« Le libre-échange est à l’origine de toutes les problématiques écologiques. Ce n’est pas en installant trois éoliennes qu’on va y arriver. » C’est pas moi qui le dis, à nouveau. C’est Nicolas Hulot. Et il poursuit : «  Mais, avant que nos élites l’intègrent, je pense qu’on sera tous calcinés. »
Voilà les élites que vous êtes.
Des élites inconscientes.
Des élites qui calcinent la planète.
Des élites qui portent la mort.

Mais pourquoi, bon sang ? Pourquoi vous, votre majorité, le président de la République, la Commission européenne, pourquoi vous allez ratifier cet accord ? Parce que vous n’êtes pas au service des Français, ni de l’Europe. Vous êtes au service des lobbies. Inconsciemment, sans doute, mais vous êtes au service des lobbies.
Oui, car ce traité n’est pas né des peuples qui se seraient dits, tiens, on va se tendre la main par-dessus l’océan, et pour ça, on va négocier
2 344 pages de réglementation et signer un Trade Agreement. Heureusement, l’amitié entre les Français et les Canadiens, les échanges de chansons, de littérature, d’idées, d’amour, de soldats aussi, n’ont pas attendu cette cochonnerie de Ceta pour ça.

Non, ce traité est né d’un lobbyiste.
Je peux le nommer.
Jason Langrish, avocat d’affaires, qui préside à Toronto « la table ronde de l’Energie », c’est-à-dire le lobby du pétrole.
Et derrière lui, il a rassemblé 17 lobbies.
Je peux les nommer, aussi.
Ce sont les Canadian Manufacturers, la fédération européenne des industries pharmaceutiques, l’association canadienne de l’industrie chimique, Business Europe. Et derrière ces lobbies, Arcelor, Monsanto, Alcan, Total, Lafarge, Rio-tinto, les pires firmes.

Les clients de M. Jason Langrish, les pétroliers, peuvent d’ores et déjà se frotter les mains. Depuis l’automne 2017, depuis deux ans à peine que le Ceta est « expérimenté », les exportations de pétrole canadien vers l’Europe ont bondi : +63 % ! Du pétrole issu,  pour beaucoup, des sables bitumineux qui ravagent l’Alberta, mais qu’importe. Et qu’importe, également, que ce pétrole émette moitié plus de gaz à effet de serre que le conventionnel.

Consciemment ou inconsciemment, voilà quels intérêts vous privilégiez.

Toute la société française aujourd’hui est contre cet accord.
Toute la gauche, ici.
La droite, pour l’essentiel.
Les syndicats de travailleurs, tous les syndicats de travailleurs.
Les syndicats d’agriculteurs, tous les syndicats d’agriculteurs.
Les assos environnementales, toutes les assos environnementales.
Vous êtes seuls.
Vous êtes seuls avec le Medef.
Vous êtes seuls avec Jason Langrish et ses amis, ses amis des multinationales.
Vous êtes seuls.
Je n’en appelle pas à vous.
Je n’espère rien de vous.
J’en appelle aux citoyens.
Aux citoyens français.
Aux citoyens canadiens.
Pour coopérer ensemble, bien sûr, par-dessus l’Atlantique.

Pour remettre comme priorité, naturelle, normale, évidente, l’environnement et la santé, avec loin derrière le commerce, loin derrière la balance commerciale, loin derrière le taux de croissance, loin derrière ces obsessions d’experts comptables. Pour que Alert, chez vous, au Canada, ne concurrence pas notre Côte d’Azur.

Amis canadiens, amis picards, nous ne pouvons pas laisser tous les Jason Langrish, de chez vous ou de chez nous, tous leurs amis des firmes, tous leurs larbins parlementaires, nous conduire, nous et la planète, droit dans le mur écologique.

Nous devons changer de direction. Nous devons appuyer sur le frein. Nous devons leur reprendre le volant des mains.

Partagez cet article :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur reddit
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print

Secouez l'Assemblée !

Ne manquez aucun discours...

D'autres discours à l'Assemblée...

CETA : « Vous êtes au service des lobbies ! »

Vous n’êtes pas au service des Français, ni de l’Europe. Vous êtes au service des lobbies.
Car ce traité est né d’un lobbyiste.
Je peux le nommer.
Jason Langrish, avocat d’affaires, qui préside à Toronto la « table ronde de l’Energie », c’est-à-dire le lobby du pétrole.
Vous êtes seuls. Seuls avec le Médef, Alcan, Rio-Tinto, Lafarge, Total et Monsanto.

VOIR LA SUITE

Vers une censure des algorithmes ?

Hier, Cavanna ferraillait contre la censure de Marcellin, le ministre de l’Intérieur. Demain, devra-t-on batailler contre la censure des 0 et des 1 ? La censure robotisée des algorithmes ?

VOIR LA SUITE

25 réflexions sur “CETA : « Vous êtes au service des lobbies ! »”

  1. Francois Rozand

    Faites votre travail!
    Faites!!! En prenant exemple sur François Ruffin de LFI et ses ami e s et du PCF dont je suis et de toutes et tous qui le compose
    Et si vous ne savez pas faire, laissez faire ceux qui savent dans l’intérêt de tous et généreusement du votre.

  2. Mesdames et messieurs, montrez que vous avez encore un peu de cerveau.
    Ne coupez pas la branche ( ou le perchoir), ne participez pas à la destruction de cette belle terre sur laquelle vous êtes installés, ainsi que vos enfants, nous et les futures générations.
    N’inscrivez pas vos noms sur la fosse commune de la planète.
    Merci de réagir avec ceux qui luttent pour le bonheur de tous et de grâce abandonnez les lobbies qui seront morts après s’être enrichie à vos et nos dépens .

  3. Pourquoi les parlementaires ne lancent-ils pas un nouveau RIP sur des questions aussi cruciales que les traités de libre-échange (en intégrant le MERCOSOUR à venir…) dont les enjeux environnementaux, sanitaires et économiques (notamment pour nos agriculteurs) sont énormes?
    Je pense qu’il faut associer par tous les moyens constitutionnels possibles les citoyens de ce pays pour qu’ils puissent donner leur avis sur les traités…. et en tenir compte! un assouplissement et une simplification des procédures référendaires sont nécessaires pour favoriser la démocratie directe sur les questions essentielles… (traités, réforme des retraites, réforme constitutionnelle…)
    Mais pour revenir sur les traités de libre-échange, leur ratification serait en totale contradiction avec le nouveau modèle économique qui s’impose face à l’urgence climatique : circuits courts, consommation locale, raisonnée et sobre. Le gouvernement doit mettre en cohérence ses actes et la politique affichée sur le plan écologique ! Merci Monsieur Ruffin pour votre intervention qui montre bien que derrière ces traités de libre-échange il est encore et toujours question de privilégier des intérêts financiers au détriment de l’intérêt général… et de la planète!

  4. Attention à la Malesherbe sur BFM. C’est une garce. Les Corbières étaient en HLM tant qu’ils y avaient droit parce que lui n’était que prof , trois gosses. Ils payaient un surloyer. Ils ont déménagé dans l’année où il a été élu. Autrement dit ils sont irréprochables.
    Pour Simonet, j’en sais rien mais faut te renseigner, François. Chikirou idem.
    Malesherbe c’est une grande bourgeoise. C’est ces gens-là qui n’ont rien à fiche en HLM.
    Si des gens venus du prolétariat sont en HLM c’est normal. Et s’ils se font élire ensuite, ils régularisent.
    Malhesherbe est une langue de vipère.

  5. Merci merci François RUFFIN !tout ces députés qui votent pour le CETA, comment font-ils pour se regarder dans la glace.
    Ou bien ce ne sont que des autruches stupides !

  6. Jardinier laurent

    MERCI FRANÇOIS, tes cris nous font du bien même si ils résonnent , parfois, dans le vide absolu de nos dirigeants. Tu devrais essayer le langage signé car nous sommes beaucoup à être révolté par ce silence. Une ministre des transports et de l’écologie, l’écologie n’est pas une priorité pour ces riches qui nous gouvernent. Pauvres Europe.

  7. Vous voulez reprendre le volant? Ben proposez de quitter l’UE et l’Euro, et ainsi permettre aux citoyens de décider de la politique qu’ils voudront..mais vous ne voulez pas, donc vous ne faites que parler…..

    Vous avez peut-être de bonnes volontés Mr Ruffin, mais vous êtes naïf de croire ET de nous faire croire que vous pouvez changer l’UE avec un groupe parlementaire de Gauche Insoumise au sein du Parlement de l’UE.

    Vous faites un terrible déni de la réalité: Que nous sommes 27 pays dans l’UE, qui ont chacun leurs objectifs et intérêts à défendre, et donc JAMAIS il y aura une harmonisation européenne avec les règles à la française.

    Oui, nous sommes menottés par des lobbies…..mais à ce que je vois, vous ne proposez pas vraiment de solution pour nous écarter de ces lobbies comme un Frexit, qu’on sort de cette Tour de Babel qu’est l’UE et ses lobbies. Le reste chez nous, à nous de faire le ménage tranquillement, nous avons aucun compte à rendre aux autres.

    Vous parliez d’écologie aussi, mais vous voulez rester dans l’UE qui a pour objectif d’être un espace de libre-échange entre pays membres…….si on veut être vraiment écologiste, ben on quitte l’UE, on revient à l’économie locale, et on importe UNIQUEMENT ce dont on a pas……soit l’un ou l’autre, mais il n’y a pas de demi-mesure.

    1. Votre réaction est pavée de bonnes intentions mais permettez moi d’émettre quelques réserves sur les solutions proposées.
      Sortir de l’UE : Tout d’abord avant de sauter dans le vide, il convient de connaitre les conséquences de ces actes. Quand on est mort, il est trop tard pour revenir à la vie.
      Ensuite, l’actualité est justement en train de nous montrer ce que va donner le Brexit (enfin je l’espère, étant donné que cela fait déjà 3 ans qu’on en parle et on n’est vraiment qu’au tout début de cette affaire). Selon certains experts, la sortie complète du royaume uni de l’UE prendra 10 années, ce qui n’est pas dénué de fondement quand on sait que tout pays de l’UE bénéficie automatiquement de plus de 20 000 accords et conventions internationaux.
      Le mieux à faire dans cette histoire est de dire : Messieurs les anglais, tirez les premiers » et dans 10 ans il sera toujours temps de réaliser un Frexit.
      Pour revenir aux lobbies, sachez que le fait de sortir de l’UE n’empêchera pas les hommes et femmes politiques d’être influencés ou manipulés. C’est sans doute de l’inconscience de le croire.
      Enfin pour parler écologie, vous avez raison, le local c’est bien, pour cultiver son jardin et manger ses fruits et légumes mais pour lutter contre le réchauffement climatique, contre la pollution de l’air et des océans, contre les maladies contractées par les êtres humains et par les espèces animales, notamment les volatiles, je ne vois pas comment on peut se passer d’accords internationaux, si ce n’est de construire un immense globe au dessus de notre pays et de fermer les frontières.

  8. Je m appel Mohamed camara mon pere se siliman camara ma mere se oumou camara je suit ne aux gabon mon nationalite se malien ville de troungoumbe J ai ma famille en France a chanpynu sur Marne et a torcy ET charcell et aux vall de marne je suit Tres content de ton discoure et j aimerai bien a ton reconnaissance pour etre amie je habite aux quartier cinquieme a nouakchott merci Francois ruffin mon numero .0022249106043

  9. merci mr ruffin de prendre la parole de la sorte mais devant tant de moutons aux ordres qui n’attendent que le virement bancaire vous avez et aurez un boulot monstre mais là les ladem ils s’en moquent oui je sais c’est larem mais pour la dictature en marche ladem ça va mieux

  10. Désolée, mais je ne vois pas le rapport du commentaire de Bonaventure avec le Ceta, mais sans doute parce que je n’écoute pas BFM.
    Je ne crois pas contrairement aux discours de défenseurs du Ceta que le fait de pouvoir exporter vers l’Europe avec des normes moins contraignantes pour la santé animale, la santé de l’environnement et des humains comprise, conduira les producteurs canadiens vers des normes de production plus vertueuses : cela me paraît très naïf (ou d’un cynisme intégral à l’égard de ceux qui les écoutent). Vivement des traités où la santé des bénéfices ne prennent pas le pas sur celle de tout l’écosystème.

  11. Bravo François Ruffin pour le courage et la lucidité de votre discours à l’Assemblée nationale contre le Ceta . Je rajouterai, comme vous l’avez dit que comme nous le savons, derrière Monsanto, il y a pesticides, herbicides et OGM. Il faut continuer à lutter contre l’agriculture intensive, car même en France, il y a de la déforestation qui contribue au réchauffement climatique. Bien cordialement

  12. L’atteinte à la souveraineté n’est-elle pas caractérisée ? D’autre part, si Emmanuel Macron n’a pas d’enfants, des députés LREM en ont peut-être ? A légiférer par décrets en court-circuitant les usages démocratiques, n’est-il pas venu le temps d’invoquer la procédure de destitution, celle-là même qui est venu réformer le statut du Président ?

  13. Merci François Ruffin , maintenant pour aller plus loin le peuple doit intervenir et mettre fin a tous ces députés et autres qui veulent du CETA moi j’y suis prêt.

  14. On s’est aperçu que la directrice de cabinet de de Rugy c’était NICOLE KLEIN. Il l’a virée salement.
    Mais c’est dommage qu’on ne l’ait pas su avant : NICOLE KLEIN, c’est la préfète en charge de raser Notre-Dame-des-Landes et de soumettre les paysans hors nomes !
    Il était donc impossible que cette fine équipe fasse la moindre écologie !
    D’ailleurs, qui a remplacé Nicole Klein comme directeur de cabinet ? Ce serait intéressant de savoir.

  15. Tout ça est bien dit Mais l importance est surtout pour toutes ces femmes qui souffrent d injustice à la rue elles sont des proies et à toute âge En plus la PMA où vat on encore Les machines remplacent les emplois Les riches profitent entre eux les autres terminent à la rue

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Secouer l'Assemblée !

Avec un fil conducteur : moins pour l’argent, plus pour les gens ! Plus pour les hôpitaux, plus pour les petits clubs de foot, plus pour les femmes de ménage…

Nous suivre