Qu’un Marcheur relève le défi… et je démissionne avec lui !

Une dissolution, Macron ne le fera pas, et on sait pourquoi: il se prendrait une déculottée. Alors, je lance un défi aux 298 marcheurs: qu'un seul démissionne, remette son mandat en jeu, et je le suivrai. On verra qui en sort légitimé.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur reddit
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur reddit
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Mots-clés :

Lire également :

Partagez cet article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur reddit
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print

Restez informés

Une fois par semaine, toute l’actualité de votre député. Retrouvez également nos newsletters sur Messenger et sur Telegram.

7 réponses

  1. Il en faut du courage pour supporter ces guignols qui ne se rendent même pas compte qu’ils disparaîtront quand il ne seront plus nécessaires…

  2. Concernant les retraites on oppose souvent la retraite par capitalisation à la retraite par répartition.
    Mais l Agirc/Arrco est un système par répartition qui lui aussi est capitaliste.
    Pourquoi ne pas profiter de ces débats pour expliquer aux gens l intérêt de la retraite par répartition qui consiste à libérer les travailleurs de l emploi au service du capital ?
    On doit en finir avec les retraites à point certes, mais aussi avec cette logique du « j ai cotisé donc j ai droit ».
    Suivons Ambroise Croizat jusqu au bout de son idée : reprendre la souveraineté sur la production de la valeur économique.

  3. L’ union des vraies Gauches, c’est ça la seule solution pour gagner et pour revenir à une vraie politique humaine, écologique et sociale. Merci à François de porter cette idée, j’en suis convaincu aussi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *