Etat d’urgence sanitaire, dorures de l’Elysée, parenthèse optimiste, & époque délirante

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email
Partager sur whatsapp

En podcast

Commentez

18 réflexions sur “Etat d’urgence sanitaire, dorures de l’Elysée, parenthèse optimiste, & époque délirante”

  1. Guillaume Annie

    Non il n’y a pas une VIVE réaction dans le pays devant tous ces plans sociaux, toutes ces décisions gouvernementales à contre sens et insensées, devant la paupérisation d’une partie de la population.
    La France est un pays qui se tient sage ! Mais il faut dire que la répression contre les gilets jaunes et autres manifestations, ajoutées au couvre-feu maintenant, tout cela contribue à paralyser les meilleurs volontés. Le gouvernement tient son pays par des restrictions de libertés, la répression, et ça fonctionne bien. sans compter les coups de massue pour les licenciés de tous bords. Moralement c’est tellement dur ! Cassant, brisant !
    La France est un pays qui se tient sage, en fait !

  2. girault geneviève

    Ton intervention à l’assemblée retransmise à la télé donnait un extrait décevant sur le covid . Tu as été alerté déjà à ce sujet ? Est-ce qu’à ton avis on a très mal choisi cet extrait ?
    Merci

  3. C est encore pire qd ça passe à l assemblée et de voir les députés accepter des lois telles que les 18 € aux Urgences qd pas hospitalisation et tant d autres lois injustes pr le « petit peuple »
    On se demande à quoi servent les députés!!!!!

  4. florence Riffaud

    Juste merci pour cet état d’esprit que je rejoins et pour ces paroles pleines d’humanité et d’intelligence. Il faudrait beaucoup plus de gens comme vous. La gentillesse est une qualité qu’il ne faut jamais confondre avec la naïveté. Je suis quelqu’un de gentille, infirmière de psychiatrie (ancien diplôme disparu) , mais loin d’être naïve comme peuvent parfois le penser certains, vous faites partie de ces gens gentils aussi, mais certainement pas naïf! Merci pour tout votre travail et votre dévouement. Vraiment merci.

  5. Merci Mr RUFFIN
    j’ai lu votre livre à la fin du confinement
    Depuis je suis abonné à votre news letter
    Merci de nous permettre de suivre votre travail
    Merci pour votre humour
    Merci de nous mettre face à notre responsabilité dans ce monde d’obscurantisme programmé

  6. Grandperrin Franços

    Bonjour Mr Ruffin
    merci pour votre pugnacité face à cette « majorité » en place
    Avez vous lu « la mémoire des vaincus » De Mr Michel Ragon ?
    Il y retrace l’histoire des mouvements anarchistes au long du XXème siècle
    et en plus réconfortant « Deux hommes de bien » de Mr Arturo Perez Reverte ?
    Force te courage à vous et votre équipe

  7. Merci, ça fait tellement de bien de vous entendre à l’assemblée nationale (j’ai adoré l’épisode « vous êtes des carpettes » 🙂 ainsi que lors de vos bulletins.
    Bravo pour votre travail et vos propositions constructives.
    Je partage régulièrement tout cela sur Facebook mais trouve qu’il n’y a pas encore assez de monde derrière vous… J’espère que cela va changer !
    Bonne continuation et encore merci de parler de tous les oubliés ou ‘mis de côté » (pour ma part je suis intermittent du spectacle… bientôt précaire…?)
    À quand un regroupement avec (par exemple…) Olivier Besancenot, Clémentine Autain, Olivier Faure, Nicolas Hulot, quelques notoriétés artistiques, scientifiques, économistes… J’en rêve !!!

  8. christian durteste

    Merci beaucoup, Monsieur François RUFIN,
    pour vos interventions si d’à propos et si justes!
    Il me semble très inquiétant que nos concitoyens, tout âge confondu
    baissent ainsi la tête et acceptent sans s’insurger, des mesures prises par UN SEUL homme, sans AUCUNE concertation publique.
    Mesures qui concernent pourtant nos vies personnelles et notre avenir immédiat.

    AUX URNES!!!
    INSOUMISSONS-NOUS!!!

  9. Comme pédiatre retraité, je m’insurge contre le fait que le profil précis(facteurs de risque) des patients qui se retrouvent en réanimation, ne soit pas fondamentalement mis en avant pour cibler prioritairement et efficacement ceux qui doivent être absolument protégés au lieu de « mettre tout le monde dans le même panier »…
    une organisation sociale pourrait alors très bien être mise en place pour protéger les plus vulnérables(Humanité Solidaire) alors que les personnes jeunes et sans facteurs de risque pourraient s’immuniser sans danger et servir ultérieurement de « barrière immunitaire!!!
    Médicalement les mesure actuelles me paraissent totalement incompréhensibles et vraiment destructrices, tant sur le plan social que psychologique …

  10. Bonjour cher François,
    Il faudrait créer une cagnotte, trouver un lieu (dans la commune d’un élu du peuple), puis proposer aux artistes dont les œuvres ont été détruites de les reconstruire dans ce lieu. La cagnotte serait bien sûr partagée entre tous les artistes.
    Je pense que ce lieu aurait beaucoup de succès. Même moi qui ai du mal à me bouger, je ferais le voyage pour me recueillir devant ces œuvres populaires.
    Merci pour votre action et meilleures salutations.

  11. Annie Schlesser

    Deuxième séance du 24/10/2020
    Scrutin public sur l’ensemble du projet de loi autorisant la prorogation de l’état d’urgence sanitaire et portant diverses mesures de gestion de la crise sanitaire (première lecture).
    Groupe La France in-soumise (17 membres)
    Contre: 4
    Jean-Luc Mélenchon
    Danièle Obono
    Mathilde Panot
    François Ruffin
    Le voilà « Le bal des tartuffes ».

  12. Monsieur Ruffin

    J’apprécie grandement votre engagement, salue votre travail.
    Ce que vous avez dit des gilets jaune est particulièrement vrai. Le mouvement des gilets jaune peut être qualifiée de Jacquerie contemporaine et de révolution. Ce que vous avez dit sur l’effacement des traces est extrêmement pertinent. Ce sont les traces qui construisent l’histoire et c’est sur les traces que se sont construites les avancées sociales. Il est donc importants pour le pouvoir en place d’en minimiser l’importance et d’en effacer les traces.

    Mais lorsque vous parlez de brutalité du pouvoir en place vous oubliez la répression de la commune de Paris, Vous oubliez les massacres sans nom de la colonisation, bref vous oubliez la violence inouïe dont Un Pouvoir est capable quand il se sent menacé.

    Alors malgré tout mon soutien à cette nouvelle forme de révolte, je dis : non, face à la violence d’une frange des gilets jaune, on ne peut pas dire que la violence d’Etat ait été aussi violente qu’elle aurait pu l’être. Chaque « révolution » car c’est ainsi que l’on peut qualifier le mouvement des gilets jaune, a son lot de de morts, de blessés, de bassesses, trahisons, revirements.
    Rappellons nous, la répression sauvage de Charles le Mauvais en 1358 à Mello.
    Rappellons nous, l’étendue des victimes de la commune 1871.
    Rappellons nous, Bugeaud et ses enfumades et Sétif.
    Etc…

    Je ne parle pas des révoltes par le monde et de leur répression. Les exemples sont innombrables dans le monde, un Pouvoir menacé est capable de tout. Je ne vais pas parler de la Chine et de son modèle, la photo du parlement chinois félicitant son guide suprême suffit, Je ne vais pas parler De Poutine et de la Tchétchènie, l’Ukraine, Je ne parlerai pas non plus des Ouïgours en Birmanie. Je ne vais pas parler de l’assassinat du journaliste Qatarie, Bref… Bref… Etc.. Etc…

    On peut dire objectivement que étouffement par le Pouvoir de la révolution des gilets jaune a été finalement assez bien géré par lui en terme de dégâts collatéraux. La France et son pouvoir ont su apprendre malgré tout de l’histoire.

    Il y a eu de publié un hors série du Monde sur l’Histoire des révolutions en 2018. (Hé oui, après avoir distribué la Nouvelle Cause du Peuple, D’en avoir déposé les statuts en 1976 ou 1977, d’avoir participé à tous les mouvement sociaux dans les années 70 et 80 et bien d’autres oarès, Je lis le Monde depuis 1973, comme j’ai lu Combat jusqu’à sa fin et Libé quand il pouvait se lire. Le Mode diplomatiques jusqu’à la nausée déprimante. A ses vieux maoïstes, quels crétins donneurs de leçons…) Le mouvement des gilets jaune rentrera dans l’histoire des révolutions. C’est un mouvement très important qui marquera durablement l’Histoire des révolutions du monde Occidental. Mais… pas des autres mondes. Ce mouvement ne fera plus tache comme a pu le faire la révolution française et tous les mouvements sociaux qui en sont déclinés. Nous devons ôter de nos têtes définitivement l’idée du Grand soir à l’occidental. Il n’a jamais existé et n’existera jamais.

    Le mouvement des luttes est un mouvement sans fin et aucune révolution ne ressemble à la précédente. Le mouvement des gilets ne fera pas tache de la même manière. Car disons le clairement la question de la représentation, de la décision et de l’application n’est toujours pas résolu. J’ai bien ma petite idée là dessus mais c’est trop long.

    En Occident, L’individualisme grandissant, le refus de mourir collectivement pour des idées (qui a animé toutes les révoltes de Spartacus aux mouvements de libération des colonies), le sentiment d’impuissance, auront raison de tous les mouvements d’ampleur de révolte. Le prix a payé pour des changements en profondeur est désormais refusé par « le peuple ». Il faut donc se battre autrement et vous l’avez bien compris. C’est pourquoi, je reste persuadé que votre travail de « harcèlement » du pouvoir en place que vous faites pour le droit des »petits » est essentiel. L’orteil dans la porte, l’acharnement.

    Bon courage, vous n’êtes pas seul, même si vous n’êtes pas nombreux et donc pas en état de prendre le pouvoir.

    bon sourage à tous.
    Et peut etre à une autre fois.

  13. J ai regardé Twitter de Carla et les étoiles du ciel sont partis sous un manteau de nuages
    2012 à 2017 se fut pourtant les années les plus dures

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *