Le bulletin de Ruffin

Bulletin #62 : Et si Bakhtine bloquait la Gare du Nord…

Bon, je préviens je suis complètement dans le gaz : mon train Paris-Amiens a mis 6h24 cette nuit, je suis arrivé chez moi à trois heure du matin. On va essayer quand même de causer de la convention Macron pour le climat, de Lubrizol, des violences conjugales et du roman comme genre démocratique.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur reddit
Partager sur whatsapp
Partager sur email

En podcast :

15 réflexions sur “Bulletin #62 : Et si Bakhtine bloquait la Gare du Nord…”

  1. Mille merci pour ce nouveau Bulletin!

    Merci pour vos grandes idées (grand plan ferroviaire, interdiction de la publicité dans tous les lieux publics, élevage…) mais surtout merci de parler d’un plan des violences faites aux femmes.

    Cette année, c’est un sujet qui a beaucoup été médiatisé.
    Merci de proposer des solutions claires, radicales et efficaces.

    Quand je vous écoutais, je repensais à ma meilleure amie, il y a presque 20 ans, suivie par son mari. J’ai joué aux gardes du corps pour l’amener à son boulot, à la fac, pour aller la chercher à son boulot, au tram, …. Il nous a suivi, a presque fini par trouver où j’habitais… Et tout cela c’était après. Après être passé chez les flics déposer une plainte. Au commissariat de Montpellier.

    On a patienté presque une heure dans la jolie salle d’attente avec de jolies affiches « Violences faites aux femmes appelles le 3919 ». On a été reçu par une jolie dame qui nous a dit qu’elle pouvait rien faire.

    Et là, j’ai failli péter un câble.

    Ma meilleure amie avait été menacée au couteau et avait été blessée à la jambe.
    Pas assez grave pour aller à l’hôpital.
    Donc pas assez grave pour un dépôt de plainte.
    J’ai monté d’un ton.
    Une collègue passait dans le couloir à ce moment-là et nous a dit « suivez-moi », sinon, je ne sais pas comment ce serait terminé.
    Voilà, la plainte a été déposée, après que l’on nous en ai dissuadé.
    Ceci dit, elle n’a servi à rien.
    Il n’a pas été « inquiété », il nous a suivi et l’a attrapé dans le tram. Une fois.
    C’était il y a presque 20 ans, mais rien n’a changé.
    Aujourd’hui, plus de 100 femmes sont mortes, et depuis 20 ans, combien ?

    J’ai les larmes aux yeux en y repensant.
    J’ai les larmes aux yeux parce que rien n’a changé.
    Moi aussi j’ai cette colère sincère en moi. Et tout cela doit changer.

    Alors Merci M. Ruffin. Merci, parce que je ne peux compter que sur vous.

    Continuez. S’il vous plait. Continuez.
    (et merci beaucoup pour votre culture)

  2. Bakhtine était un plagiaire, et même plus un voleur d’auctorialité : il s’est attribué la paternité d’ouvrage de linguistique fondamentaux après la mort précoce de leurs auteurs (tous les 2 marxistes contrairement à Bakhtine) :
    – « Marxisme et philosophie du langage » de Valentin Volochinov mort à 39 ans de maladie. L’ouvrage date de 1928.
    – « la méthode formelle en littérature » de Pavel Medvedef, mort fusillé sur ordre de Staline pour déviation. L’ouvrage date de 1926.

    Son escroquerie est narrée dans l’ouvrage « Bakhtine démasqué : Histoire d’un menteur, d’une escroquerie et d’un délire collectif  » de jean Paul Brockard.

    Le cercle dit « de Bakhtine » n’a jamais existé.

    Les 2 ouvrage sus-cités ont été censurés (par Staline) jusque dans les années 60, date à partir de laquelle Bakhtine s’en est attribué la paternité.

    Le concept de « dialogisme » a été développé par Volochinov, puis réutilisé par Bakhtine en son nom, suite à sa réappropriation frauduleuse des ouvrages de Volochinov.

  3. Félicitation Monsieur Ruffin comme d’habitude vous abordais tous les problèmes avec beaucoup de sincérité et sans détourné les vrais problématiques de ce moment . Perso je vous admire quand je vous vois lors des questions au gouvernement ou la plus part donne l’impression de ce foutre de votre intervention et de dormir

  4. Dominique Hervy

    Merci d’être notre voix contre l’absurdité actuelle. Votre énergie, votre compétence, votre réactivité, redonne le moral. Grâce à vous et à tous vos collègues ainsi qu’à toutes les petites mains qui vous accompagnent quotidiennement, il m’arrive de me dire : »non, tout n’est pas foutu! – Oui, tôt ou tard, les esprits vont se réveiller! ». Lubrizol va-t-il être le déclic utile à un refus massif d’aller dans le mur? L’avenir le dira.
    Avec toute ma reconnaissance.

  5. Beatrice FRITSCH KAUFMANN

    Merci monsieur Ruffin pour votre énergie, pour votre sens du dialogue constructif ( je découvre Bakhtine grâce à vous, merci pour ça aussi) pour trouver des avancées positives pour le bien commun .
    Continuez comme ça, vous faites un travail formidable !

  6. Pierre Escudier-Donnadieu

    Bonjour, François,
    Pour la 3° fois, je tente de te contacter, sans succès apparent …..
    Pourrais-tu te pencher un instant, sur le problème qui touche TOUT le monde, de Gauche, de Droite, du milieu, et d’ailleurs, les « balayeurs » comme les « pédégés », les « moins que rien », comme « ceux d’en haut », et qui s’avère de plus en plus criant …..
    Il s’agit des amalgames dentaires ….. Tout le monde, ici-bas, s’est fait soigner au moins, une dent, et le matériau universel employé par les « praticiens de « l’Art Dentaire », se trouve être l’amalgame au mercure ….. Or, ce mercure est un poison qui provoque des dommages considérables (mais, pas de lapin), (ah,ah,ah) …..
    Le site de l’assoce : Non Au Mercure Dentaire, t’en apprendra beaucoup plus que je ne peux le faire ici ….. Tu dois sûrement disposer d’un conseiller quelque peu désœuvré, qui pourrait te dépoussiérer ce problème, sachant que tu es débordé vers d’autres sujets tout aussi importants, si ce n’est plus …..
    Tu nous apporte beaucoup d’espoir en asticotant ces « jobards » de la majorité …..
    NOUS sommes derrière -toi, tiens-bon la barre …..
    Très cordialement,
    Pierre

  7. Lafranceschina Jean

    Tu parles de l’ANRU à la fin de ton bulletin. Effectivement cet organisme agit pour le plus grand bien des Bouyghes et compagnie et exige la destruction de logements sociaux. C’est ce qui se passe à Grenoble où le maire soi-disant de gauche Eric Piolle veut faire démolir des logements sociaux à la Villeneuve. Les habitants organisent un RIC sur le quartier, pour ou contre la destruction. Penche-toi sur cette question s’il te reste un peu de temps, cela t’éclairera sur la vraie nature de cette équipe municipale qui a oublié tous ses engagements, et spécialement les mesures sociales dès les premiers mois de son mandat.

  8. François,
    tu pars du principe que les agriculteurs sont de bonne foi et de bonne volonté. Comment dire ? Euh… Tu te fourres peut-être un peu le doigt dans l’œil. Ils ne sont de bonne volonté qu’à l’intérieur de LEUR schéma. Leur modèle économique et « maintenir le revenu ». Leur formatage initial est très lourd. Difficile pour eux d’imaginer un autre monde possible.

    1. Bonjour.
      Ce qui me semble très lourd c un agriculteur qui se suicide tous les jours.
      Ce qui me semble très lourd ce sont les traités europeens comme le CETA adopté par des députés en France qui ont le sang sur la main de nos agriculteurs.
      Portons l’espoir d’un monde meilleur et écoutons les Ruffin, les lanceurs d’alerte Gilets Jaunes depuis 10 mois, seul le protectionnisme solidaire et mondialisé nous sauvera… peut-être. Respectueusement à vous.

  9. Peltier Catherine

    Bonjour cher François Ruffin,

    Cette convention citoyenne sur le climat est une vaste fumisterie.
    – Pourquoi ces citoyen.n.e.s, tirés au sort, arriveraient à ce que des mesures drastiques soient prisent en faveur du climat alors que des associations, des ONG et autres qui travaillent sur le sujet depuis des années et qui préconisent ce qui devraient être fait si l’on veut réduire les émissions de CO2 ne sont pas entendus !!??
    – De plus, il n’y a qu’à voir les personnes faisant partie du comité de gouvernance ! article de Reporterre : https://reporterre.net/Une-lobbyiste-de-la-pollution-au-coeur-de-la-convention-pour-le-climat
    Tout cela pour gagner du temps et ne rien faire, ou bien qu’il en ressorte comme pour le grand débat national, des mesures à l’inverse de ce que les citoyen.e.s demandent mais au profit du capitalisme.
    Vous devriez creuser le sujet et mettre en évidence ce foutage de gueule ; )
    Bien à vous
    Catherine

  10. Yellow !
    pardonne moi de revenir sur une de tes (trop? ) nombreuses activité du mois de Septembre …je veux parler de ta visite à La Bascule , à Pontivy , dont nous ( des copains , des G.J. ,des contestataires de poil et de plumes ) avons vu la vidéo sur leur page F.B.
    Mais… nous attendions un commentaire de ta part … l’aurions nous raté ? ou bien as tu trouvé cette rencontre si vide de sens qu’elle ne mérite pas un petit compte rendu ?
    Moi qui suis de la génération de L AN ZERO 1, j’avoue avoir suivi l’installation de M.de Rostolan avec scepticisme et rigolade , et l’échec du festival de l’An ZERO ( sans un !) , m’a rassurée .
    Par ailleurs on peut lire toute sorte de réticences – argumentées – ici , par ex : https://www.terrestres.org/2019/07/25/l-an-zero-de-lecologie-macroniste/
    Bon , comme je suis , moi aussi , un huamin de dialogue je vais aller samedi à Pontivy au salon  » OOOOH! La vache !  » , discuter avec les paysans bretons .
    Banzaï ! et bizzzzzzzzzzzzzzzzzz
    Anne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *