Une bombe de colère et d’espoir !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur reddit
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print


« J’veux du soleil ! » : montage terminé ! Des nouvelles de notre film en salle le 3 avril, on l’espère, une bombe de colère et d’espoir qui va déborder dans le pays ! Comme le craignent quelques cinémas…

Et aussi : un peu de censure à France Inter, l’indépendance de la justice et la liberté de la presse, et mon grand débat avec les Katia.

Bon visionnage et adé !

13 réflexions sur “Une bombe de colère et d’espoir !”

  1. Mme Spindler Elisabeth

    ON SERA TOUJOURS AVEC VOUS LA FRANCE INSOUMISE quoiqu’il arrive je mettrai votre bulletin dans l’urne !

    Grande confiance en vous .

  2. J irai voir ce film pour mes colères et mes espoirs parce que c est tout ce que je possède. La colère et l espoir pour ne pas couber l échine et j achèterai mon billet parce que tout travail mérite du respect.
    Merci
    Respectueusement
    So phi

  3. Merci Mr RUFFIN ! Comme toujours vôtre engagement politique et votre humanité sont à leur paroxysme !👏

    Une GJ toulousaine !
    Gilet jaune 1jour… gilet toujours !✊💛

  4. Merci Mr Ruffin vous êtes notre seul espoir car vous n avez pas peur de dire la réalité que Macron et son gouvernement nous font subir

    1. Bonsoir, il passera certainement aux Colonnes à Blanquefort…il passe en avant première le 25 mars, mais c’est complet (2 salles) depuis longtemps…

  5. Venez nous voir a la chatre ( Rond point du lion d’argent 36), ca merite le detour! Je distribue des tracts pour votre film et je trouve que c’est super, SVP je demande une interview pour un bonus! Merci Mr Ruffin

  6. Salut à la tribu de François Ruffin et lui-même !
    Merci pour votre film que j’ai invité à venir voir avec deux amis hier où vous n’avez pas pu venir. J’ai adoré, mes amis aussi, ils m’ont remerciée.
    On en ressort avec la banane ! La grande misère qui nous est montrée ne nous met pas en situation de voyeurisme. Les personnes se livrent avec une grande confiance, le verrou de la honte saute, votre film est chaleureux. On retrouve le ton de votre documentaire précédant Merci patron !
    C’est aussi la découverte d’un style cinématographique que vous réitérerez j espère.
    Bonne continuation !

  7. Bonjour, j’ai pu assister à la séance organisée hier soir aux 7 Parnassiens. J’ai été très touchée par les témoignages des GJ, surtout celui de Natacha (mais pas seulement). Celui de Cindy, pourtant fort sympathique, m’a un peu dérangée, pour ce qui concerne sa mère : est-ce possible de continuer à faire des enfants alors qu’on voit les aînés de la fratrie souffrir de la faim ? Maintenant, on attend la suite de ce films : LES SOLUTIONS. Car pour l’instant, le seul résultat, c’est une répression qui va crescendo de la part d’une police corrompue de longue date et qui répond pour une bonne part avec plaisir aux ordres de Castaner. Ne croyez pas que vous les aurez à l’usure, certains s’amusent beaucoup le samedi. Les cacatov ? Peut-être.
    Le film met en exergue une opposition ultra-riches / ultra pauvres. On parle peu de l’Europe et des GOPE qui sont en lien direct avec la situation actuelle. Alors, Frexit ?
    A un moment donné, il est question d’un GJ qui est sur le point de retrouver un emploi grâce à un artisan rencontré sur un rond-point. Et pourquoi pas une grande entreprise fondé par les GJ et employant des GJ, selon les compétences de chacun ? Des solutions à glaner peut-être dans « père riche, père pauvre » de Robert Kiyosaki ? La mise en place progressive d’un système socio-économique parallèle en ralliant les classes moyennes ?
    La démission de Macron ne changera rien, ce n’est qu’une marionnette zélée et sans le moindre charisme, un ectoplasme. Il faut donc trouver des solutions pour prendre le pouvoir.

  8. GUILLET stéphanie richard

    je suis gilet jaune invalide handicape personne ne nous aide pourquoi pas vous c’est dégueulasse ce qui se passe en france parce que je suis en couple je n’ai pas droit à l’allocation adulte handicapé mon dossier je suis reconnu à 75% il faut pas avoir une déclaration annuelle de plus de 19600 euros en couple MONSIEUR RUFFIN mon mari ne gagne pas mon salaire c’est une double peine je suis fatigué je peux pas vous raconter toute mon histoire entre les douleurs physique au quotidien on survi à une fatigue psychologique mon mari à 58 ans il a été licencier il ne trouve que des contrat précaire aux SMIG on a pas droit au crédit et moi je ne peux pas travailler j’ai 52 ans s’il vous plait faite quelques choses pour nous je me suis toujours battu nous avons mannifesté aux péages boufféré nous avons tenu 1 mois et redonné 80 euros de pouvoir d’achat rien pour nous toujours rien nous faisons plus parti des classes moyennes en plus on paye pas d’impôt tout ce que dit le gouvernement ne nous aides pas on a demandé une aide alimentaire mais avec mon mari on a des problèmes de santé alors on a pas pu manger tout ce que l’on nous a donné on est à découvert chaque début de mois on n’arrive pas à remonter la pente on a besoin d’aide on a du payé mon opération en 01/2019 car en public il on refuser de m’opérer alor on est trop riche pour etre aider et pas assez pour vivre j’en ai marre d’etre à découvert tout ce que je voudrais c’est 1 journée par mois à la mer mais on peut plus alors le soleil est bien sombre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ne manquez aucun Bulletin !