Suivez le Sanofi Tour !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur reddit
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print
A Mourenx (64), Sanofi rejetait dans l’environnement du bromopropane et du valproate, substances cancérigènes et mutagènes – 190 000 fois plus que les normes autorisées.

A Mourenx (64), Sanofi rejetait dans l’environnement du bromopropane et du valproate, substances cancérigènes et mutagènes – 190 000 fois plus que les normes autorisées.

A Paris, le lendemain de la révélation du scandale, les dirigeants de Sanofi dînaient à l’Elysée avec Emmanuel Macron et leurs amis du Dolder, club très secret des géants de la Big Pharma.

A Mourenx, Sanofi produit de la Dépakine, médicament au cœur d’un vaste scandale sanitaire, avec quelques 30 000 victimes recensées.

A Paris, lors de l’assemblée générale du groupe, les dirigeants de Sanofi ont annoncé qu’ils distribueraient à nouveau plus de trois milliards d’euros à leurs actionnaires.

A Mourenx, Sanofi a rogné sur les conditions de sécurité, Sanofi a pollué, mettant en danger la santé des riverains et de ses propres salariés, comme il détruit méthodiquement sa recherche partout dans le monde.

Alors, c’est à Mourenx que nous irons, pour une commission d’enquête parlementaire officieuse et décentralisée, le mardi 16 octobre.
Pour rencontrer les salariés, les riverains, les associations, les victimes, les syndicats, et entendre leurs voix.

Nous serons à Mourenx (64) mardi 16 octobre à partir de 13h, en meeting à Toulouse le même jour à 20h30 et mercredi 17 octobre à 16h sur le site Sanofi de Montpellier ! Suivez les directs sur ma page Facebook !

Partagez cet article :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur reddit
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print

Restez informés !

Le dernier bulletin de ruffin

Dans la même catégorie...

remede a la melancolie

Mes remèdes à la Mélancolie

Depuis que je suis député, on m’interroge sur Manuel Valls, Emmanuel Macron, Jean-Luc Mélenchon, François de Rugy… Mais je m’en fous ! C’est pas ça qui m’intéresse ! Comme c’est étriqué, la politique… Alors, France Inter qui me fait causer de mes auteurs favoris et mes chanteurs chéris… quelle joie !

VOIR LA SUITE
impots

Impôts : vers le « zéro humain » ?

Aujourd’hui les centres d’accueil au public d’Engie sont fermés, les lignes téléphoniques délocalisées au Maroc ou à Madagascar. Au nom du numérique et de la modernité les services publics des impôts suivront-ils la même voie ?

VOIR LA SUITE

6 réflexions sur “Suivez le Sanofi Tour !”

  1. Depakine c est aussi des femmes qui n ont pas eu d enfant par crainte des effets de la depakine C est aussi des patients souffrant des effets secondaires lorsque la depakine est mélangé à d autres médicaments et ceci est presque une mort lente

  2. M Ruffin
    Je tenais à vous remercier pour votre intervention hier à l’assemblée nationale et pour les mots et le ton …ces femmes et ces hommes ont le droit au respect et à la dignité
    Les aidants sont admirables
    Merci à vous
    Philpipe

  3. J’ai été sous Dépakine pendant des années et aussi lors de ma première grossesse, mon fils n’a aucune séquelle mais je mesure ma chance d’être passée au travers!!!!
    J’ai arrêtée de mon propre chef lors de mon autre grossesse lorsque le scandale a éclaté…
    Je vous soutient de tout mon cœur et je compatit pour les enfants handicapés et les mamans meurtris.

  4. J’ai pris de la dépakine durant des années et aussi pendant ma première grossesse et mon fils n’a aucune séquelles mais c’est certainement que nous avons eu une chance inouï.
    J’ai arrêté mon traitement de mon propre chef pour ma seconde grossesse lorsque le scandale a éclaté …
    Je vous soutient dans votre combat
    Et je comprends la colère de toutes ces familles touchées par le handicap…

  5. Mes hommages,M. RUFFIN, MMES MARTIN, MORIN et toutes les victimes de Safofi,

    Je découvre cette page de 2018, après celle de 2019, et je suis horrifiée. Une fois de plus, je tremble de honte et de colère face à ces scandales et ces scandaleuses tromperies, scandaleuse malhonnêteté, scandaleuses lâchetés, scandaleuses complicités ! ! !

    Oui, M. RUFFIN, vous êtes la voix de ceux qui vous ont élu, et la voix de ceux qui ne sont pas de votre région, de nous tous qui sommes juste des  » citoyens lambda « , des habitants d’en France  » normalement constitués « au plan civique, psychologique, moral et humain. Juste épris d’une simple justice !
    Je crois que si je ne pouvais pas mettre des mots sur ces maux, sur cette souffrance qui ne me touche pas dans ma chair mais qui me fait mal à en pleurer, je crois que je deviendrais enragée ! Prête à mordre…
    Et dire qu’il y a tant de gens qui ne comprennent pas la colère des Gilets Jaunes, et encore moins celle des Black block…
    Ils ont eu l’audace que d’aucun-e-s n’ont pas.
    Votre audace à vous est de dire, tout haut, ce qui habite de moins en moins bas le cœur des simples gens.
    Je ne suis ni sur face de bouc ni sur tweet R c’est pas hasard que j’ai lu ces pages.
    Mais chacune de vos interventions trouve mon approbation de grand-mère et d’enseignante à la retraite… Ce n’est qu’en toute fin de carrière que j’ai eu le courage de bouger, d’être gréviste, et maintenant que je suis libérée du devoir de réserve sacro-saint, je milite pour le respect des migrants, immigrés, avec et sans papiers…
    Comme vous, j’ai été très mal à l’aise quand on m’a demandé de choisir des cadeaux: chevalière ou gourmette..? Ma réponse fut :  » Mais pourquoi un cadeau ?  »  » Quelle idée ! Je n’ai rien fait qui mérite un cadeau !  » C’était absurde. Mais j’ai accepté la tradition. Pas rebelle pour un sou, mais curieuse… Et scrupuleuse… Ce qui me retenait de m’engager à faire cette démarche c’était que je la considérais comme un engagement à vie. Et j’étais inquiète de ne pas pouvoir être fidèle toute ma vie envers qui j’allais m’engager… Il s’en passe, des choses, dans la tête et le cœur d’un enfant… Un jour, bien plus tard, on m’a aidé à comprendre que cela est impossible et que l’essentiel et de toujours revenir à sa promesse… Tomber est humain, se relever est divin…
    Prenez garde à vous, veiller sur votre fils qui aime la pêche (!), vos enfants si vous en avez plusieurs… Je vous bénis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Secouer l'Assemblée !

Avec un fil conducteur : moins pour l’argent, plus pour les gens ! Plus pour les hôpitaux, plus pour les petits clubs de foot, plus pour les femmes de ménage.

Nous suivre