Pour la reconnaissance des troubles psychiques liés au travail

En France, seuls 400 à 500 épuisements sont reconnus chaque année, comme “maladie professionnelle”, au terme d’un véritable parcours du combattant pour les salariés.

Le 1er février 2018, nous défendions à l’Assemblée nationale une proposition de loi visant à faire reconnaître comme maladies professionnelles les pathologies psychiques résultant de l’épuisement professionnel.

Votre député, votre voix !

Something went wrong. Please check your entries and try again.

À la Une

sondage-burn-out

81% des Français favorables à notre proposition de loi

Retrouvez les résultats d’un sondage effectué par Harris Interactive pour la France Insoumise. 

loi lidl

"J'ai vu des gens broyés par le travail"

Retrouvez mon interview sur France Bleu.

mission fantome en marche

La mission fantôme d'En Marche !

"On a une mission sérieuse sur le sujet", ils disaient...

Le rapport parlementaire

Avec un objectif : faire rentrer le réel dans ce texte législatif.

La proposition de loi

Texte déposé le 20 décembre à l’Assemblée nationale par les députés François Ruffin (rapporteur), Adrien Quatennens et les députés membres du groupe La France Insoumise.

En France, 3 millions de personnes prennent des anxiolytiques.

0

épuisements liés au travail estimés chaque année

0

personnes laissées sur le bord de la route

0

burn out reconnus comme accidents professionels

0

reconnus comme maladie professionnelle
employeurs burn out

Burn Out : « Les employeurs doivent payer ! »

J'étais l'invité ce matin de Patrick Cohen sur Europe 1, pour parler notamment de ma proposition de loi sur la reconnaissance comme maladie professionnelle des troubles psychiques liées au au ...
burn out

500 cas de Burn Out reconnus sur… 400 000 !

J'étais ce matin auditionné par la Commission des affaires sociales de l'Assemblée nationale pour défendre ma proposition de loi sur sur le Burn Out et sur la reconnaissance comme maladie ...
loi lidl

Burn Out : vers une loi Lidl ?

Notre copain David était l'heureux directeur d'un Lidl, avant de se faire jeter. On l'accompagne chez l'avocat. Et on imagine ensemble la loi Lidl... « On peut gagner sur deux terrains, ...

La construction de la loi

  • Le 5 décembre : auditions à l’Assemblée
  • Le 8 janvier : auditions à Amiens
  • Le 11 janvier : auditions à Marseille
  • Les 16, 17 et 23 janvier : auditions à l’Assemblée
  • Le 22 janvier : dépôt du rapport
  • Le 24 janvier : passage en Commission des Affaires sociales
  • Le 1er février : passage à l’Assemblée nationale

Ils ont été auditionnés :

Des salariés, chefs de rayons, étudiants, saisonniers, cadres, DRH, contrôleurs, éducateurs spécialisés, camionneurs, chez Lidl, Danone, Auchan, dans la Police nationale, à la Caisse d’Épargne…

Ils nous ont aidé :

L’INRS, FO, la CFTC, France Burn Out, France Dépression, France Prévention, L’Observatoire national du suicide, la DREES, le Ministère du Travail, l’Académie nationale de médecine, la CAT-CNAMTS, la FIRPS, la CGT, Solidaires, la CFE-CGC, des psychologues, des médecins, des contrôleurs du travail, des chercheurs…

0

heures d'auditions réalisées

0

personnes auditionnées