Qui est le plus utile : un trader ou une aide-soignante ?

Qu’est-ce qui est le plus utile : un publicitaire ou une caissière ? Auxiliaires de vie sociale, infirmières, caissières, livreurs… On va leur offrir quoi, à la sortie de la crise ? La « reconnaissance de la Nation » ? Ou de plus hauts salaires, et de meilleurs horaires ?
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur reddit
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur reddit
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur reddit
Partager sur whatsapp
Partager sur email

13 réponses

  1. Bonjour
    Pour te répondre sur le problème de blouse, entre les soignant et les directeurs qui pense a se faire de l’argent au détriment de leur soignant, cela et inadmissible mais ces bien des pratiques qui se fond.
    Pour te répondre sur les traders il faut que cela s’arrête et que la galette soit partager a par égale.
    Bon courage car si rien ne se passe la planète en payeras le prix fort, donc imagine se qui vive dessus.
    Ces dommage que l’on ai pas le choix pour le moment sur la 5 g le temps de reconstruire.
    Doit on être oblige de passer des testes qui nous donnerais pas les résultat réelle et qui se rendrait inutile, doit on plutôt les utiliser aux moment ou il servent réellement ?
    bonne journée.

    1. Infirmière á la retraite depuis peu, nous n’avons jamais manqués de matériel, ni en réa, ni en cancérologie.
      Il me semble que la première problématique actuelle, c’est la santé.
      Le trader , on fait abstraction car ils n’ont pas de problème d’argent, par contre, ils ont beaucoup de pression.
      Moi, je parle santé car j’ai travaillé assez longtemps pour en parler.
      Nous avons manifesté pendant 1 an et cela n’a rien donné, sauf que toutes les infirmières chevronnées ont démissionné.
      Manque de lits, conditions de travail déplorable, les salaires plus qu’insuffisants après un bac plus 3, 4 ou 5.
      Les heures supplémentaires non payées!!!!!!!
      Les week-ends á travailler pendant que les autres se baladent.
      J’espère qu’après cette pandémie, le personnel soignant auront des salaires meilleurs.
      Je ne suis pas sûr, mais soyons positive.
      Nous sommes classées 28 ème sur le plan mondiale , ce qui est peu pour une grande puissance.

  2. Aujourd’hui Macron et son gouvernement font des choses ecoeurantes Seul Donald Trump veux éclaircir à parament sur l apparition de ce coronavirus

  3. bonjour, utile à partager ? :
    TOUSSER FORT, C’EST RESPIRER

    Tousser ne protège pas nécessairement d’un virus ni d’une surinfection.

    Mais il n’est pas inutile de rappeler les causes et raisons de la toux.

    Et c’est pas dans les médias qu’on vous donnerait ce genre de conseil basique et pourtant hygiénique, cela n’a jamais été dit !

    Au contraire, en tant que symptôme on l’éviterait plutôt, c’est stigmatisant, le signe de la maladie.

    Et le nombre de personnes qui ne savent pas tousser!, se contentant d’un raclement de gorge rachitique et réflexe, ou d’un tressautement de la cage thoracique anecdotique … tous deux absolument inefficaces.

    Et il est sûr ( pas besoin d’être médecin pour ça ) que des glaires stagnant des heures, des jours, au fond des poumons, ce n’est pas bon, … pour preuve : le corps a le réflexe de tousser. à condition de bien le faire !

    Tousser et bien tousser est d’hygiène publique, or tout ce qu’on demandé tant les politiques que les médecins et la flopée de spécialistes c’est de tousser dans son coude, utile certes quand il s’agit de limiter les projections mais gênant quand il s’agit de bien tousser.

    Bien tousser: puisqu’il s’agit d’évacuer les impuretés, de nettoyer au mieux les poumons, cela requiert une inspiration ample, forte avec raclement de gorge pour bien expectorer, à répéter autant de fois que l’on sent une gêne, juste du bon sens, celui du corps.

    ————-

     » « Arrête de tousser !… Mais je ne fais pas exprès ! » Parfois dérangeant, ce mouvement réflexe peu contrôlable est très utile pour dégager les poumons, explique la Dre Anne Mornand, pneumologue au département de l’enfant et de l’adolescent.

    A quoi sert la toux ?

    C’est un réflexe de protection qui sert à dégager les voies respiratoires. Les poumons sont en contact avec l’air qui provient directement de l’environnement extérieur. Donc, toute sorte de choses (poussière, virus, particules, etc.) peuvent s’y déposer et gêner la respiration. La toux sert à donner un bon coup de balai ou de « ventilo », quand c’est nécessaire.

    Comment ça marche ?

    C’est un mécanisme réflexe. Cela veut dire que tu ne le contrôles pas la plupart du temps. Sur le plan physique, cela fonctionne comme un fusil à air comprimé. La glotte, une soupape qui contrôle l’accès aux poumons, se ferme. En même temps, les muscles du thorax se contractent. Résultat : l’air piégé dans les voies respiratoires est fortement comprimé. En relâchant d’un coup la glotte, il est violemment expulsé et entraîne les saletés avec lui. »

    PS : tousser c’est bien … trop tousser c’est … médecin, bien sûr.

    Les puristes chercheront à optimiser ce réflexe, en lui-même pas très agréable: en se tenant droit, en se redressant s’il le faut, à la fois pour faciliter l’inspiration et l’expulsion de l’air chargé des impuretés.

    Et d’ailleurs, quiconque, aujourd’hui, respire, dans notre monde pollué ( même confiné il l’est ), devrait s’astreindre à nettoyer ses poumons de temps en temps, et donc tousser.

    1. Je suis complètement d’accord avec vous, notre corps est une magnifique « machine » qu’on oublie souvent d’écouter et qu’on malmène avec de très mauvaises habitudes.
      J’espère qu’avec cette crise, nous réapprendrons à nous soigner au quotidien, à prendre soin de nous même.
      Je suis de nature optimiste, mais j’ai quand même un doute, hélas.

  4. Je continuerai tant que je serai en Vie, de déclamer que peu importe à ce jour, qui ? pourquoi ? où ? Nous sommes bloqués par le Covid 19 ! Il est là ! Aucune volonté de la part des élus en place d’ amener les outils indispensables pour combattre au mieux ce virus afin d’ amener le plus vite possible chaque personne infectée vers la santé ! Pas de logique dans les comportements des dirigeants ( un pas en avant, deux en arrière ), pas de suggestions vers le peuple en souffrance sans représailles !!! Aucune honte et toujours pas de considération pour le « personnel santé  » et à ce jour 20/04/2020, toujours en manque : masques, tests, gel, traitements, donc pas de tris (sains, malades, porteurs dangereux)
    Pour moi, Jupiter, roi des mensonges par omission et entourloupes sans limites, a sauté sur l’ arrivée du virus pour faire rentrer chez-eux les G.J., les manifestants contre toutes les nouvelles lois qu’il veut imposer (personnel santé +justice + éducation nationale), se nommer chef de guerre (qui est son ennemi ? ) Pas le COVID 19? Car tout est orchestré pour qu’il reste longtemps parmi nous, situation favorable à Jupiter qui c’est fait donner un blanc-seing (sénat,, députés ) (pour gagner du temps..) faire passer des décrets et lois en faveur de son projet …. Pas un EX des divers gouvernements antérieurs, très peu des opposants passée ou actuels s’insurgent, vivant tous avec des casseroles. M. Macron a été mis en place pour faire avancer le projet des lobbys et gaffas etc …. ( monde virtuel et fric), il déclame scène après scène son menu, où il n’ y aura plus assez de place , d’ air, d’ eau, de nourriture, pour trop d’individus  » substituables  » dixit son ami ALEXANDRE ! Merci aux facilitateurs, aux autruches, à ceux qui ont voté  » contre… » La Vie est belle par elle-même, toutes les fabrications par l’homme n’ offrent pas le bonheur, le trop entraîne un déséquilibre

  5. Bravo, enfin quelqu’un qui connait, qui respecte le monde d’en bas!!!

    Comme j’aimerais rencontrer ce MONSIEUR!!! Je suis auxiliaire de vie sociale et oui, notre profession est difficile mais tellement utile et belle, mais tellement peu considérée.
    La population a besoin(avait besoin) de masques dès le début, comme tous les pays.Mais , nous en France, nous ne sommes plus en capacité de les fabriquer, pourquoi? On a préféré délocaliser, quelle honte!!!!!!!!!!!

    Merci Monsieur Ruffin

  6. Tirer les leçons de cette crise…à l’aune de l’expérience d’autres crises : 1929 évidemment, mais pourquoi pas 1848 ? (https://www.mediapart.fr/journal/france/180420/crise-economique-les-lecons-de-1848)
    Cet évènement qui semble ancien, révèle en fait des similitudes frappantes avec ce qui se passe aujourd’hui. Pendant la crise on cajole ceux qui tiennent le pays « au bout de leur bras ».
    Après…on leur rappelle qui sont les maîtres !

  7. Dans une République : Ainsi qu’elle se déclare : Tous pour un , tous pour tous = Ou encore le Liberté , Egalité , Fraternité Nous n’avons que faire de ces richard véreux qui n’en auront jamais assez = Tout çà pris sur le dos de la multitude que est maintenant à 6O % à s’abstenir et ou à voter blanc ou nul !!!!Comment pourrions nous espérer que cette société soit solidaire ? = Pauvres , oui , pauvres folles et fous ! = Pas merci de permettre à celles et ceux qui exercent le pouvoir = minoritaires = Grâce aux abstentionniste = Pas merci pauvres ???????? J’en deviendrais vulgaire != Salauds !!!

  8. Paul Valéry a raison de sous-entendre que c’est un raisonnement simpliste de dire que « les mêmes causes produisent les mêmes effets » (même si c’est un fondement de l’empirisme scientifique), car dans un environnement complexe il est très difficile de prétendre identifier avec complétude toutes causes d’un effet qu’on observe.

    Néanmoins, je reste persuadé qu’après la démonstration de la totale dévotion du pouvoir envers le capital, il serait déraisonnable de penser qu’il en sera autrement après la crise. Au mieux on pourra espérer que les simagrées du méprisant de la république continueront pour qu’il espère redorer un peu son blason et ainsi ne pas être vertement disqualifié au sortir de la crise.

    Donc, si on ne fait rien, ce qui sera offert à nos braves derniers de cordée selon la macronie, sera toujours plus de précarité et une paupérisation en marche forcée… On a déjà oublié les caisses automatisées ? La voilà la solution de la grande distribution pour limiter les risques parmi les salariés ! Surtout qu’ils sortiront de là plus forts que jamais : eux, contrairement à l’immense majorité des petits commerçants, leur chiffre d’affaire a explosé et se sont posés comme maillon essentiel pour permettre a la population d’être approvisionnée lors du confinement, donc tout auréolé de leur gloriole, Macron traitera les grands actionnaires de ces boites comme les rois de la républiques et aura un bon prétexte pour ne rien leur refuser.

  9. Tout a ete dit et ecrit sur les mefaits du neo liberalisme dans le monde.
    Ce dont cette oligarchie et ses fondes de pouvoir profitent,cest notre acceptation resignee de l’indicible horreur economique neoliberale.
    N’acceptons plus. Les solutions existent deja. ex les landers Allemands, Les cantons Suisses.
    et bien sur le vote sur de nouveaux partis et la politique.

  10. Macron veut que la France retrouve sa souveraineté concernant certains types de productions… Quel éclair de lucidité… bien tardif, alors que le Covid19 est là depuis presque 2 mois et que l’état par toute absence d’anticipation a été et est encore incapable de fournir les équipements de protection nécessaires aux soignants et aux populations.
    Certains au gouvernement ainsi que JP Delfraissy président du conseil scientifique qui conseille Emmanuel Macron parlent d’immunité collective seul moyen pour enrayer l’épidémie, constatant le 8 avril que le nombre de personnes ayant été en contact avec le virus n’était que de 10 à 15 %, « immunité populationnelle » insuffisante : il faudrait que plus de 60% de la population soit immunisée pour activer une immunité de groupe effective ». Cette thèse est largement remise en cause par nombre de nos scientifiques qui la trouve hasardeuse voire dangereuse. Avec le taux de létalité que nous connaissons en France (0.53% des personnes infectées) le nombre de décès risquerai d’être supérieur à 250000. Quand l’on sait que ce sont les quartiers populaires qui payent le plus lourd tribu au Covid-19, on se demande quel est le but réel du gouvernement avec la sortie progressive du confinement à partir du 11 mai et le réouverture des écoles pour que les adultes retournent au boulot. Le gouvernement n’aurait-il pas opté pour le sacrifice des classes ouvrières et populaires, qui ne peuvent pas pratiquer le Télétravail, dans le seul but de relancer l’économie Néo-libérale de l’avant Covid19 ? Quand on entendait, il y a quelques jours encore, Mme Ndiaye la calamiteuse porte-parole du gouvernement dire que le port du masque n’était pas la solution pour se protéger du Covid19, il y a de quoi être très inquiet… Si il s’avérait, après coup, que l’immunité collective soit la voie qu’ait choisi notre gouvernement pour sortir de la crise du Covid19, il faudrait qu’il en réponde et assume la responsabilité des morts induits… Je ne donne pas cher de la tête du gouvernement et de ses communicants… Certains verraient là l’occasion, la justification de ressortir la Veuve d’où elle avait été remisée depuis le 09 Octobre 1981.

  11. Merci Monsieur Ruffin, vous faites honneur à la démocratie et à l’humanité, dans ce maquis de corruption et de cupidité qui nous mène à notre perte.
    Oui il y fait faire des choix, il y a des nuisibles, certains sont plus responsables que d’autres de ce monde dans lequel nous entrons, malgré les alertes des scientifiques et des écologistes depuis une cinquantaine d’années.
    Une étude publiée en décembre 2009, donc après la crise de 2008, a étudié la valeur sociale générée par diverses professions.
    Extraits : « Dans le cas d’un ouvrier du recyclage, payé 6,10 livres sterling de l’heure (environ 7 euros), les auteures estiment que « chaque livre dépensée en salaire générera 12 livres de valeur » pour l’ensemble de la collectivité. En revanche, « alors qu’ils perçoivent des rétributions comprises entre 500 000 et 10 millions de livres, les grands banquiers d’affaires détruisent 7 livres de valeur sociale pour chaque livre de valeur financière créée ». Ainsi le bilan collectif des activités les mieux rétribuées s’avère-t-il parfois négatif, ce que suggérait déjà la tempête financière déchaînée depuis 2008… »

    Eilis Lawlor, Helen Kersley et Susan Steed, « A bit rich. Calculating the real value to society of different professions », New Economic Foundation, Londres, 2009.

Répondre à Yves de Bressy Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *