Prime « Gilets jaunes » : montrez-la !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur reddit
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print
Dites-le tout haut : merci les Gilets jaunes !
PRIME GILET JAUNE : MONTREZ-LA !

Des salariés de Carrefour ou de Engie, de EDF, vont toucher 300, 400, 500 euros. On appelle ça la Prime Macron. Mais c'est faux, c'est la Prime Gilet Jaune. Sortez votre fiche de paye !, passez un coup de stabylo dessus !, montrez-la sur Facebook et dites-le tout haut : merci les gilets jaunes !Ils étaient peu, ils ont gagné un peu. Et si on s'y mettait tous ?

Publiée par François Ruffin sur Mercredi 27 mars 2019

Des salariés de Carrefour ou de Engie, de EDF, vont toucher 300, 400, 500 euros. On appelle ça la Prime Macron. Mais c’est faux, c’est la Prime Gilet Jaune. Sortez votre fiche de paye !, passez un coup de stabylo dessus !, montrez-la sur Facebook et dites-le tout haut : merci les gilets jaunes !
Ils étaient peu, ils ont gagné un peu. Et si on s’y mettait tous ?

Partagez cet article :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur reddit
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print

Restez informés !

Le dernier bulletin de ruffin

Dans la même catégorie...

remede a la melancolie

Mes remèdes à la Mélancolie

Depuis que je suis député, on m’interroge sur Manuel Valls, Emmanuel Macron, Jean-Luc Mélenchon, François de Rugy… Mais je m’en fous ! C’est pas ça qui m’intéresse ! Comme c’est étriqué, la politique… Alors, France Inter qui me fait causer de mes auteurs favoris et mes chanteurs chéris… quelle joie !

VOIR LA SUITE
impots

Impôts : vers le « zéro humain » ?

Aujourd’hui les centres d’accueil au public d’Engie sont fermés, les lignes téléphoniques délocalisées au Maroc ou à Madagascar. Au nom du numérique et de la modernité les services publics des impôts suivront-ils la même voie ?

VOIR LA SUITE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Secouer l'Assemblée !

Avec un fil conducteur : moins pour l’argent, plus pour les gens ! Plus pour les hôpitaux, plus pour les petits clubs de foot, plus pour les femmes de ménage.

Nous suivre