Secouer l’Assemblée !

Photos 18

Retraites : Macron, c’est toujours non !

« La baisse programmée des pensions de retraite. » C’est Axa qui a révélé la réalité de cette réforme. Bien plus que toutes les études du gouvernement…

Pour les femmes de ménage, le zéro absolu d'En Marche !

Pour les femmes de ménage, le zéro absolu d’En Marche !

Ca a cogné en Commission. On sait pour qui on se bat : Patricia et ses collègues, qui à 5h du matin nettoient la salle « à fond, à fond, à fond », pour 740€ par mois. Elles seront là demain matin. Et pour le même tarif : En Marche ! a vidé ma proposition.

François Ruffin lors du discours d'Edouard Philippe pour le 49-3

« Je ne me tairai pas ! Je ne sortirai pas ! »

« Votre situation sera évoquée devant le bureau Monsieur Ruffin !
– C’est pas ça qui me fait peur ! Je ne me tairai pas, je ne sortirai pas ! » Edouard Philippe arrive du Havre, il passe 5 minutes dans l’hémicycle et il nous dit quoi ? D’arrêter les débats !

dissolution edouard philippe assemblée

Pour une dissolution de l’Assemblée nationale

Une motion de censure, c’est du bidon. De l’agitation, qui demeure dans le ronron des institutions. Il nous faut exiger, dans l’immédiat, une dissolution de l’Assemblée nationale. Tant le fossé est grand, comme cause le président, entre « pays légal » et « pays réel ». Et surtout, il nous faut unir les forces, pour vaincre Macron, dans la rue et dans les urnes…

Retraites : le rapporteur craque

Retraites : Le rapporteur craque !

Gabrielle.
Dancing Queen.
Les poteaux carrés de St-Etienne
Yannick Noah
Pour expliquer l’année 1975 qui va séparer les retraites en deux, le rapporteur raconte n’importe quoi et conclut son délire par : « La République, c’est nous ! Vous n’êtes rien ! »

Retraites : les loups préparent un hold-up à 300 milliards !

Retraites : les loups préparent un hold-up à 300 milliards !

« Justice sociale ! », « Justice sociale ! »… Mais dans votre bouche, « justice sociale », c’est le loup qui promet de devenir végétarien.
D’ailleurs, le loup est sorti du bois.
Vous l’avez vue, cette publicité d’Axa, qui présente votre réforme ?

Handicap : La majorité mise en minorité !

Handicap : La majorité mise en minorité !

La majorité mise en minorité !
Tous les groupes, unis, viennent de voter des mesures en faveur des personnes handicapées. Tous ? Non ! Tous sauf En Marche ! Qui, suivant le gouvernement, ne donnent toujours pas de « preuve d’humanité »…

"L'honneur de Sanofi"

Sanofi vient d’être mis en examen dans l’affaire de la Dépakine. Côté diabète, la firme abandonne toute recherche. Tandis qu’elle fait de l’insuline une rente. Et ça lui vaut quoi ? Une légion d’honneur, remise par le gouvernement…

retraites Assemblée

Retraites : "Ceux qui abîment l'Assemblée, c'est vous !"

Ils passent en force. Dans la rue face aux manifestants, face aux Français dans les sondages, contre les syndicats et le Conseil d’Etat. Mais ils passent aussi en force à l’Assemblée : micros-coupés, tribunes tronquées, temps de parole diminué… Best-of.

Deuil d'un enfant : l'inhumanité En Marche !

« Passer les congés en cas de perte d’un enfant de cinq à douze jours, c’est s’acheter à bas prix de la générosité sur le dos des entreprises. » La majorité a définitivement perdu le sens de l’humanité. Retrouvez tout le débat, ou presque.

Serez-vous les paillassons de Macron ?

Puisque, comme d’habitude, vous applaudissez, puisque vous faites la claque en cadence, je voudrais m’adresser vous, chers collègues, chers collègues de la majorité : Quand retrouverez-vous un peu de dignité ? Ou resterez-vous les paillassons de Macron ?

Mon libraire contre Amazon

J’aime bien mon libraire, Philippe, à Amiens. Mais il a une idée bizarre : il paye ses impôts. Contrairement à Amazon, installé à côté, qui dissimule ses bénéfices au Delaware et fraude la TVA sur 98% de ses revendeurs. C’est du vol. Du vol des hôpitaux, des écoles, de la justice.

illu qag retraites

Retraites : touche pas au grisbi !

Le smicard perdra 20% de sa retraite, la fonctionnaire -15%, le salarié du privé -23%. Pas touche, en revanche, aux 300 milliards de revenus financiers, aux dividendes qui ont triplé… Les dividendes des actionnaires, c’est tellement sacré que le ministre n’ose même pas les mentionner. Que ça demeure tabou, le point aveugle du débat.