Secouer l'Assemblée !

Avec un fil conducteur : moins pour l’argent, plus pour les gens ! Plus pour les hôpitaux, plus pour les petits clubs de foot, plus pour les femmes de ménage.
violences conjugales

« Nous ne sommes pas ici pour régler les scènes de ménage. »
Agir contre les violences conjugales c’est d’abord assurer leur accueil dans les gendarmeries, les commissariats. C’est la clé de voûte. Le service public de proximité. Le premier asile pour les femmes victimes.

Lire plus »

Les dernières publications