Pétition : Amiens-Paris, plus de rames pour le 8h23 !

Tous les matins, c’est la même galère pour les usagers du Amiens-Paris : un train bondé, plus aucune place assise, les passagers debout dans l’allée. Quel début de journée ! Nous demandons simplement des rames supplémentaires pour le train Amiens-Paris de 8h23 !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur reddit
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print
Cette pétition sera remise à SNCF Mobilités Hauts-de-France et au Conseil régional des Hauts-de-France par le député François Ruffin.

À lire également

9 réflexions sur “Pétition : Amiens-Paris, plus de rames pour le 8h23 !”

  1. et ce n’est pas uniquement sur cet horaire là ; le comité de sauvegarde des lignes ferroviaires tributaire de cette ligne pour arriver à destination se bat depuis bien longtemps pour obtenir davantage de rames le matin, le soir et le week end

  2. Bravo François pour ton action. Enfin un député qui se mouille, qui va sur tous les terrains pour défendre la vie des gens. Je regrette de ne pas être dans ta circonscription. Le manque de trains (ou leur inconfort, leur trop petite taille…) est un vrai problème. On veut qu’il y ait moins de voitures, mais on n’aide pas à développer les transports en commun, le ferroviaire. On croirait que la France est un pays du tiers monde qui ne peut pas entretenir des lignes de train. Ça fait peur. Faut se mobiliser…

  3. Bravo pour cette initiative concrète. Mais c’est partout le même sandale à 8H23 avant et après aussi , dans tous les trains TER de France, et aussi dans les bus les métros etc; C’est comme ça qu’on traite les gens qui vont et reviennent du boulot. C’est le même mépris partout.

  4. Graziella DEMCIHELIS

    Merci Monsieur RUFFIN pour cette initiative.
    J’ai vraiment l’impression ils pensent à l’horizontale, c-à-d qu’ils ne prennent pas les problèmes des français dans la globalité avec les répercutions engendrées par leurs décisions. Ils ne mesurent pas les conséquences des une par rapport aux autres. Exemple : à l’horizontale la chaîne est faite de maillons. Lorsque un maillon s’affaiblit et se casse des côtés ça se casse « la gueule ».
    En revanche à la verticale : la chaîne est en empilement et là si un maillon se brise, ben il est impératif de penser AVANT aux risques possibles ou probable.
    Mais pour ça il faut être PRÉVOYANT !!! Ce que je veux dire c’est que tous les protagonistes de ces lois et ces changements se doivent impérativement de penser dans un ENSEMBLE et non pas chacun pour sa BERGERIE.
    Perso, toute ma vie j’ai cotisé pour la retraite, la SS, les écoles, les allocations X et Y… Je ne le regrette pas et c’est très bien mais comme des milliers de gens, ça me fait suer de supporter, de pâtir des erreurs commises par ces hommes dotés de tant de savoir, de pouvoir et d’instruction. Lesquels, d’une part se « foutent » le doigt dans l’œil jusqu’au coude, d’autre part renvoient les difficultés sur les dirigeants passés (ceux vivent grassement de leur fonction même déchus) et par ailleurs. En retraite, aujourd’hui je dois vivre avec un bien maigre salaire après une vie à soigner les autres de tous âges et de toute condition. Ce n’est vraiment pas facile !!!! A mon tour j’ai difficultés pour me soigner correctement.
    De la concertation jaillit la lumière et il serait temps que la vraie démocratie soit appliquée.
    Le peuple, tous les français, en ont assez de leur condescendance, de leur mépris, de leur irrespect… d’autant plus lorsque l’on connaît les salaires et « sur-salaires » qu’il empochent !!!!
    Il ne doit pas y avoir une France du haut et une France du bas, celle qui alimente la locomotive. Le train est pour TOUT LE MONDE, quel qu’il soit et pour tous, il doit arriver à bon port !!!!!
    Vous le dîtes fort bien, ce sont les ouvriers, les soignants, les employés de touts bords, les agriculteurs, etc. qui font vivre le pays.
    Beaucoup de courage à vous dans vos actions. Vous n’êtes pas seul et nous vous suivons. Ne lâchez rien.
    Merci

  5. Bonjour
    Malheureusement ce n’est pas un cas unique.
    Les voyageurs de la ligne LILLE /Jeumont sont maltraités de la même manière

  6. Transfert des transports ferroviaires aux régions, = moins d’Etat = moins de service public = plus d’inégalités entre les personnes, celles qui ne peuvent choisir de vivre à moins de trente minutes de leur poste de travail… et les autres.

  7. La création d’une ligne Paris-Amiens par l’extension de la ligne actuelle Paris – Beauvais avec une gare desservant l’aéroport de Tillé et la création de gares sur différents lieux entre Beauvais et Amiens ou l’offre ferroviaire viendrait appuyer les autres modes de transport seraenit tres utile, ainsi Amiens serait à 21 h de Paris.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Reste informé !

Une fois par semaine, toute l’actualité de votre député.