Pour 2018, “du bonheur et rien d’autre”

par | 12 janvier 2018 | L'actu

2017 touche à sa fin.

Je tiens à remercier tous ceux qui, autour de moi, ont participé à notre aventure de proximité, électorale, entre Abbeville et Longueau. Mon équipe rapprochée, d’abord, qui a tenu le rythme. Les Picardes et Picards debout ! qui ont mené la campagne tambour battant. Les Parisiens, Bordelaises, Savoyards, etc., qui sont venus nous renforcer, et découvrir les joies du porte-à-porte à Vignacourt, Domart, Ailly.

Au-delà des beaux moments d’humanité, de combativité, qui resteront dans nos mémoires, je sais combien notre victoire, je vous la dois. Combien ma place à l’Assemblée, nous l’avons gagnée par ces milliers d’efforts mis bout à bout. Combien ce siège nous est revenu, aussi, surtout, parce que les citoyens de mon coin sont allés perdre un bout de leur dimanche dans un isoloir, et ont choisi le petit papier blanc du gars qui ne présentait pas le mieux, pas le plus sérieux, mais qui avec ses partisans se déchirait.

J’espère que vous êtes plutôt content de votre représentant : dans l’ordre des choses, matériel, dans les faits, rien ne change. Mais dans l’ordre spirituel, je dirais, dans les mots et dans les têtes, je m’efforce en votre nom de leur dire non, de ne pas courber l’échine, de refuser leur loi de l’argent contre les gens, et qu’en rejaillisse sur nous une fierté.

Et sinon, j’ai bon espoir que nous vivrons de nouvelles aventures en 2018.
Et sinon enfin, comme je bosse à notre proposition de loi sur le burn-out, je vous offre une citation d’un bouquin : “A chaque époque, l’humanisme doit modifier ses combats. Il semble qu’aujourd’hui une tâche claire lui soit assignée : remettre les logiques économiques et techniques à leur place secondaire, afin qu’elles continuent à servir des finalités plus intéressantes, plus métaphysiques et plus tendres.” (Global burn-out, Vincent Chabot).

Que ça nous serve de viatique pour 2018. Je vous souhaite à vous, à vos proches, et à vos moins proches aussi d’ailleurs, « du bonheur et rien d’autre » : santé, paix, prospérité, luxe, calme et volupté, amour, gloire et beauté (rayez les mentions inutiles, mais pas obligé).

Salut et fraternité.
François.

À lire également

#5MAI : MANIF POT-AU-FEU, FÊTE À MACRON !

Bonjour tout le monde ! Notre nouvelle aventure du 5 mai prend forme, et nous sommes très heureux de voir que vous rejoignez notre pot-au-feu national ! Où qu'il est mon comité local ?  Les comités locaux fleurissent un peu partout, trouvez votre...

22 Mars : “J’ai mal à mon travail”

  J'ai mal à ma SNCF, j'ai mal à mon hôpital, j'ai mal à mon école : j'ai mal à mon travail. @upjv #SNCF #JaiMalÀMonTravail pic.twitter.com/CBRyO8cC1P— François Ruffin (@Francois_Ruffin) 18 mars 2018   J'ai mal à ma SNCF, j'ai mal à mon...

“C’est un vieux rêve d’énarque : tuer la SNCF”

Ca fait douze ans que Philippe Mühlstein, ingénieur de la SNCF à la retraite, ancien rapporteur du Conseil supérieur du service ferroviaire, militant de Sud-Rail, me sert de conseiller sur les questions de transports. Je l'ai revu, pour une très brève...

Votre député,

votre voix

Restez informés de l’actualité de votre député. Un mail hebdomadaire avec des nouvelles sociales, économiques et parlementaires !

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Pour 2018, “du bonheur et rien d’autre” was last modified: by